Restez connectés avec nous
Rudy Gobert «Ce n'est peut-être pas la meilleure préparation, mais c'est un bon moyen pour que le groupe s'entende bien»

Autour du PSG

Rudy Gobert «Ce n’est peut-être pas la meilleure préparation, mais c’est un bon moyen pour que le groupe s’entende bien»

Le Paris Saint-Germain va disputer l’International Champions Cup aux Etats-Unis et va donc devoir se déplacer à travers le pays pour y disputer ses rencontres. Lors d’un entretien pour Le Parisien, Rudy Gobert, joueur français en NBA évoluant au Utah Jazz, franchise basés à Salt Like City, a donné son avis sur cette préparation et ces voyages que vont effectuer les Parisiens.

«La gestion est plutôt mentale. On essaie de bien récupérer, de s’hydrater, comme tout athlète, mais le voyage est là, il faut juste composer avec. Heureusement, on se déplace dans des conditions confortables. L’astuce, c’est de ne pas se coucher tard. Ça ne va pas gâcher la saison du PSG. Ce sont des pros, ils savent se gérer.

Pour le PSG, c’est une expérience. Ce n’est peut-être pas la meilleure préparation, mais c’est un bon moyen pour que le groupe s’entende bien.»

Présent une bonne partie de l’année sur le sol américain, Rudy Gobert peut juger la notoriété du PSG, son club de cœur, aux Etats-Unis.

«Tous les gens qui connaissent le foot connaissent le PSG. La Major League Soccer (championnat nord-américain) progresse. Quand le pays sera fort au foot, les Américains en seront dingues. Mais ça reste en construction. Il y a pas mal de joueurs de Fifa (jeu vidéo de foot) dans mon équipe des Jazz. Comme ils se font souvent battre par le PSG, que je prends toujours, ils commencent à connaître !»

Grace à Rudy Gobert et FIFA, le PSG commence donc à être populaire chez les joueurs NBA. Le club parisien réalise cette tournée aux Etats-Unis, aussi pour répandre sa marque et promouvoir un peu plus le club et son image. Certainement que les voyages doivent avoir un impact sur la préparation, mais les joueurs jouent tous les 3 jours durant une bonne partie de la saison et réalisent des longs trajets à travers la France et l’Europe, ils sont donc habitués. Même lorsque ceux-ci ont des jours de repos, il n’est pas rare qu’ils s’envolent dans d’autres pays. Les clubs sont aujourd’hui adaptés à ces contraintes et font leur préparation en conséquence. L’an passé, le PSG avait aussi disputé cette International Champions Cup aux Etats-Unis et cela n’a jamais eu d’impact négatif sur sa préparation au vu du début de saison réalisée par les joueurs.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG