Autour du PSG

Salomon « pas d’accord avec ceux qui parlent de Neymar-dépendance, on avait juste une équipe amorphe »

Salomon "pas d’accord avec ceux qui parlent de Neymar-dépendance, on avait juste une équipe amorphe"
Publie le 25/09/2017 a 13:18



  • Privé de Neymar, touché à un orteil, le Paris Saint-Germain a perdu ses premiers points en championnat samedi soir face à Montpellier. Pour la première fois de la saison, le club de la capitale n’a pas marqué et a proposé une copie médiocre, avec un seul tir cadré au final. 

    Il n’en fallait donc pas plus pour que certaines commentateurs sportifs évoquent déjà le terme de Neymar-dépendance. Sur les ondes de France Bleu Paris, le journaliste Bruno Salomon déconstruit cet argumentation simpliste. Pour lui, les joueurs parisiens se sont ménagés en vue du prochain choc face au Bayern Munich, dans le cadre de la Ligue des Champions.

    « Le PSG a pris la grêle après ce match à Montpellier. Mais je ne suis pas d’accord avec les commentateurs qui parlent déjà de Neymar-dépendance suite à un match comme celui-ci. Non, c’est impossible quand tu as Draxler, Cavani et Mbappé sur un terrain… tu dois faire sauter le verrou montpelliérain. Non, on a juste eu une équipe amorphe et qui n’avait pas envie de se faire trop mal avant le match contre le Bayern. »

    Paris se doit de faire mieux, même s’il y a des circonstances qui n’aident pas.

    Même si l’état de la pelouse adverse était catastrophique et si l’équipe montpelliéraine a joué regroupée, le PSG se devait de marquer au moins un but dans cette rencontre. La qualité offensive est telle au sein de l’équipe parisienne, que l’on peut facilement se passer momentanément des services de Neymar. Il a manqué de la détermination, des efforts. Ce qui peut s’expliquer par des joueurs soucieux de ne pas se faire avant la Ligue des Champions. Mais il aurait été préférable de pousser un peu plus pour mettre un but. Notons tout de même qu’il y a eu des occasions, mais qu’elles ont été gâchées.

    Publie le 25/09/2017 a 13:18

    Salomon « pas d’accord avec ceux qui parlent de Neymar-dépendance, on avait juste une équipe amorphe »

    Privé de Neymar, touché à un orteil, le Paris Saint-Germain a perdu ses premiers points en championnat samedi soir face à Montpellier. Pour la première fois de la saison, le club de la capitale n’a pas marqué et a proposé une copie médiocre, avec un seul tir cadré au final. 

    Il n’en fallait donc pas plus pour que certaines commentateurs sportifs évoquent déjà le terme de Neymar-dépendance. Sur les ondes de France Bleu Paris, le journaliste Bruno Salomon déconstruit cet argumentation simpliste. Pour lui, les joueurs parisiens se sont ménagés en vue du prochain choc face au Bayern Munich, dans le cadre de la Ligue des Champions.

    « Le PSG a pris la grêle après ce match à Montpellier. Mais je ne suis pas d’accord avec les commentateurs qui parlent déjà de Neymar-dépendance suite à un match comme celui-ci. Non, c’est impossible quand tu as Draxler, Cavani et Mbappé sur un terrain… tu dois faire sauter le verrou montpelliérain. Non, on a juste eu une équipe amorphe et qui n’avait pas envie de se faire trop mal avant le match contre le Bayern. »

    Paris se doit de faire mieux, même s’il y a des circonstances qui n’aident pas.

    Même si l’état de la pelouse adverse était catastrophique et si l’équipe montpelliéraine a joué regroupée, le PSG se devait de marquer au moins un but dans cette rencontre. La qualité offensive est telle au sein de l’équipe parisienne, que l’on peut facilement se passer momentanément des services de Neymar. Il a manqué de la détermination, des efforts. Ce qui peut s’expliquer par des joueurs soucieux de ne pas se faire avant la Ligue des Champions. Mais il aurait été préférable de pousser un peu plus pour mettre un but. Notons tout de même qu’il y a eu des occasions, mais qu’elles ont été gâchées.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. Une équipe amorphe, un champ de patate, un adversaire qui joue à 9 derrière et pour finir un arbitre pas du tout à la hauteur. On ne s’en sort pas si mal.

    2. Non_ fa_una_grinza on 25 septembre 2017 at 13:54 said:

      Putain nous jouons Bordeaux samedi a 17h…pfff

    3. PSG13100 on 25 septembre 2017 at 13:33 said:

      Ouais z ont clairement joue pour ne pas se blesser…surtout que si tu tombes et que tu t ecorches sur un terrain vague comme celui la c est un coup a choper le tétanos!!!

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Pauleta PSG

    PSG/Real – Pauleta « Je crois que Paris a tout pour passer »

    LDC

    Pedro Miguel Pauleta, ancien attaquant du Paris Saint-Germain (2003-2008), et 3e meilleur buteur de l’histoire du ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Salomon « pas d’accord avec ceux qui parlent de Neymar-dépendance, on avait juste une équipe amorphe »

    Salomon "pas d’accord avec ceux qui parlent de Neymar-dépendance, on avait juste une équipe amorphe" <Autour du PSG

    Privé de Neymar, touché à un orteil, le Paris Saint-Germain a perdu ses premiers points en championnat samedi soir face à Montpellier. Pour la première fois de la saison, le club de la capitale n’a pas marqué et a proposé une copie médiocre, avec un seul tir cadré au final. 

    Il n’en fallait donc pas plus pour que certaines commentateurs sportifs évoquent déjà le terme de Neymar-dépendance. Sur les ondes de France Bleu Paris, le journaliste Bruno Salomon déconstruit cet argumentation simpliste. Pour lui, les joueurs parisiens se sont ménagés en vue du prochain choc face au Bayern Munich, dans le cadre de la Ligue des Champions.

    « Le PSG a pris la grêle après ce match à Montpellier. Mais je ne suis pas d’accord avec les commentateurs qui parlent déjà de Neymar-dépendance suite à un match comme celui-ci. Non, c’est impossible quand tu as Draxler, Cavani et Mbappé sur un terrain… tu dois faire sauter le verrou montpelliérain. Non, on a juste eu une équipe amorphe et qui n’avait pas envie de se faire trop mal avant le match contre le Bayern. »

    Paris se doit de faire mieux, même s’il y a des circonstances qui n’aident pas.

    Même si l’état de la pelouse adverse était catastrophique et si l’équipe montpelliéraine a joué regroupée, le PSG se devait de marquer au moins un but dans cette rencontre. La qualité offensive est telle au sein de l’équipe parisienne, que l’on peut facilement se passer momentanément des services de Neymar. Il a manqué de la détermination, des efforts. Ce qui peut s’expliquer par des joueurs soucieux de ne pas se faire avant la Ligue des Champions. Mais il aurait été préférable de pousser un peu plus pour mettre un but. Notons tout de même qu’il y a eu des occasions, mais qu’elles ont été gâchées.

    By
    @@Quentino75
    OTER ?>