Restez connectés avec nous
Salomon La Suède spécule sur un retour au PSG d'Ibrahimovic, mais on le place où Zlatan

Autour du PSG

Salomon « La Suède spécule sur un retour au PSG d’Ibrahimovic, mais on le place où Zlatan ?

Lorsque Zlatan Ibrahimovic a quitté le Paris Saint-Germain à la fin de la saison 2015-2016, le président parisien Nasser Al-Khelaïfi a laissé comprendre qu’un retour du buteur serait possible à la fin de sa carrière. Le géant suédois a maintenant 36 ans et des médias, surtout en Suède, évoque justement cette possible signature à Paris. Mais le journaliste Bruno Salomon ne voit pas ce que Zlatan ferait au club aujourd’hui. Il l’explique au micro de France Bleu.

« Zlatan Ibrahimovic a 36 ans depuis deux jours, il est à Manchester United, et il est plus proche de la fin que du début. La Suède spécule sur un retour au PSG, dans l’organigramme (lire ici). Mais moi, l’idée ne me réjouit pas plus que cela. Question à un euro : on le place où Zlatan ? Il y a un directeur sportif, il s’appelle Antero Henrique, et il forme Maxwell. Il a le costume et l’attitude d’un futur numéro un.

Je ne vois pas Zlatan responsable du centre de formation… Ce serait plus un Motta qu’un Ibra. Je ne le vois pas non plus dans un bureau… Franchement, mis à part ambassadeur du PSG en Scandinavie, je ne vois pas de place pour ce garçon qui en prend souvent beaucoup… de la place. »

Le PSG ne semble pas avoir besoin d’Ibrahimovic aujourd’hui.

Lorsqu’Ibrahimovic est parti, le PSG avait de grands trous dans son organigramme : il fallait notamment une vraie direction sportive. Mais Paris a comblé cet espace de fort belle manière durant l’été 2017. Antero Henrique a prouvé ses qualités de directeur sportif et Scherrer Maxwell (ancien latéral gauche parisien, janvier 2012 – juin 2017) semble être très bien au poste d’adjoint. De quoi apporter son expérience dans le football de haut niveau tout en apprenant un rôle nouveau aux côtés d’une personne d’expérience.

Comme le dit Salomon, il est difficile d’imaginer Zlatan à la formation, à moins que cela soit une passion qu’il n’a pas encore exprimé. Ce qui n’est pas impossible. Cependant, même dans ce domaine, le PSG se construit une base solide (avec Luis Fernandez, ancien joueur et entraîneur parisien, notamment). Cela ne veut pas dire qu’un retour du géant suédois est impensable. Mais il ne voudra pas d’un rôle mineur et les autres sont déjà pris où ne conviendraient pas forcément à ses qualités. Aussi, le PSG a moins besoin de la superstar suédoise après son . mercato 2017. Les projecteurs sont déjà bien assez tournés vers la capitale.

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG