Restez connectés avec nous
Gregory Schneider

Autour du PSG

Schneider « Ce n’est quand même pas à l’entraîneur de leur dire qu’il faut être agressif »

L’attitude des joueurs du Paris Saint-Germain sur le terrain a régulièrement été pointée du doigt ces dernières saisons. Selon le journaliste de Liberation, Gregory Schneider, c’est aussi les joueurs qui doivent être mis face à leurs responsabilités.

« Est-ce qu’il faut expliquer à un joueur professionnel comment il doit faire ses lacets ? Est-ce qu’il faut lui expliquer comment on ouvre une porte ? Non. De la même manière on n’a pas à lui rappeler l’investissement qu’il faut mettre dans un match… Ce sont de grands garçons, pas des enfants. Les Parisiens ont failli au niveau de l’investissement à Saint-Etienne. Ce n’est quand même pas à l’entraîneur de leur dire qu’il faut être agressif, qu’il faut y aller. Vendredi, il y a eu une démission générale. On n’a pas vu le minimorum du professionnalisme ».

Comme souvent les parisiens font preuve d’un manque de motivation terrible, et malheureusement ceci n’est pas la faute de l’entraîneur. Que ce soit sous l’ère Laurent Blanc ou celle d’Unai Emery, le PSG a toujours été critiqué pour les mêmes raisons, ce sont donc les joueurs les principaux responsables. Que le PSG se fasse accrocher sur certains matchs est logique, il ne peut pas toujours être à 100%, mais sur la plupart de ses rencontres le club parisien n’affiche pas non plus une énorme motivation, et c’est pour cela que quand ça se complique en Ligue des Champions ce dernier ne répond plus présent. C’est un problème qu’il faut régler, et la progression du PSG se verra aussi à ce niveau lorsque l’équipe affichera une détermination et une envie de gagner à chaque match.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG