Restez connectés avec nous
Selon son conseiller, François Gil, le PSG n'a pas donné sa chance à Kingsley Coman

Anciens

Selon son conseiller, François Gil, le PSG n’a pas donné sa chance à Kingsley Coman

Alors que le PSG espère toujours pouvoir retenir son jeune et prometteur attaquant, Osdonne Edouard (17 ans) et après l’échec retentissant de la gestion du cas Kinsgley Coman, leur conseiller, François Gil, s’est confié au journal L’Equipe.

L’ancien éducateur, qui s’occupe également du jeune défenseur parisien Presnel Kimpembe (titularisé pour la première fois de la saison face à Lorient le 21 novembre dernier et sorti à la mi-temps à la suite d’un choc aérien avec Ndong), constate qu’un  changement s’opère dans le management et la gestion des jeunes joueurs au sein du club francilien: « Ils ont un peu plus ouvert les vannes ».

 Mais ce dernier regrette que cette ouverture et cette confiance n’aient pas pu bénéficier à son autre protégé Kingsley Coman«Je peux comparer avec Kingsley : il n’a jamais eu sa chance comme l’a eu Presnel. »

Même s’il demeure indéniable que la perte de l’actuel milieu de terrain du Bayern de Munich de 19 ans (7 matchs en Bundesliga – 2 buts) fut préjudiciable, force est de constater que le jeune Coman n’a malheureusement pas intégré l’effectif professionnel au bon moment.

En effet, à cette époque, l’ambition des dirigeants qataris était de construire une équipe de joueurs internationaux, dans l’ensemble très expérimentés, et capables d’être, d’emblée, très compétitifs au plus haut niveau et notamment en Ligue des Champions.

Désormais, même si les objectifs européens ne sont pas encore totalement remplis, la multiplication des rencontres a poussé le staff à faire tourner son effectif et à lancer plus facilement sa jeune garde.

C’est également le constat opéré par François Gil: «D’une façon générale, le PSG veut intégrer des joueurs formés à son ADN.»

Après avoir maintes fois affirmé vouloir s’inspirer du modèle barcelonnais (notamment concernant la formation),  il semblerait que le club de la capital s’oriente progressivement dans la dernière phase de son projet,  à savoir construire à terme un effectif  composé de joueurs formés à l’ADN  « Blauroja ».

 

 

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens