Autour du PSG

Séverac « Il serait très étonnant de voir ce Paris-là sombrer en Bavière »

Séverac Il serait très étonnant de voir ce Paris-là sombrer en Bavière
Publie le 25/11/2017 a 00:15



  • Dominique Sévérac, journaliste du Parisien, est revenu sur la victoire des du Paris Saint-Germain mercredi soir face au Celtic (7-1, 5e journée de la phase de groupes de Ligue des Champions). Il souligne que le club parisien est dans une spirale très positive, mais qu’il devra se comporter en patron à Munich le 5 décembre (dernier match de la poule en Champions League). 

    « Tout va bien au Paris Saint-Germain, tout est au beau fixe, certes ils ont encaissé un but mais c’est sans conséquence. Reste maintenant deux défis. Le premier, dimanche, en Championnat contre Monaco. On va voir si le PSG reste sur sa cadence infernale de buts inscrits, explique le journaliste. 

    Et le 5 décembre, il faudra confirmer la première place dans ce groupe B avec un match à Munich, face à un Bayern qui devra gagner par quatre buts d’écart s’il veut prendre la première place mais bon la ‘remontada’ le PSG a déjà donné, il serait très étonnant de voir ce Paris-là sombrer en Bavière même si c’est un tout autre Bayern que celui rencontré au Parc des Princes (victoire 3-0). Une victoire, du spectacle, des buts, que demander de plus à ce PSG en ce moment « 

    Le travail d’Emery paye enfin.

    On est sans doute entrain de voir l’un des meilleurs Paris Saint Germain de l’histoire. Depuis janvier 2017, on peut voir un PSG de haut niveau, hormis l’échec à Barcelone. Mais il y a encore un palier de franchi ces derniers temps. Le recrutement y est pour quelque chose. Mais il faut aussi évidemment il faut mettre en avant le travail du coach Unai Emery.

    Alors qu’il est dans l’œil du cyclone médiatique, qui multiplie critique et rumeurs, la patte du coach parisien commence à se faire voir. On le voit dans l’intensité du jeu et le pressing constant peu importe le score (on l’a vu mercredi). Il y a cette constante envie d’aller de l’avant et de marquer, une forme de respect de l’adversaire qui permet de gagner avec la manière.

    On peut aussi souligner qu’Emery est à l’origine de l’éclosion du milieu Rabiot-Verratti-Draxler, qui est en train de s’imposer comme une vraie arme parisienne (même si Draxler devra faire face à la concurrence de Javier Pastore). On note aussi qu’une nouvelle mentalité est entrain d’éclore au sein du collectif parisien. On ne voit plus de peur, seulement de la confiance et l’envie de jouer et gagner en équipe. Maintenant, il faudra confirmer lors des prochains tests. Il s’agit donc de tous les matchs, comme le répète souvent le coach espagnol. Même si celui à Munich sera particulièrement marquant, en attendant les 8es de finale de Ligue des Champions.

    Publie le 25/11/2017 a 00:15

    Séverac « Il serait très étonnant de voir ce Paris-là sombrer en Bavière »

    Dominique Sévérac, journaliste du Parisien, est revenu sur la victoire des du Paris Saint-Germain mercredi soir face au Celtic (7-1, 5e journée de la phase de groupes de Ligue des Champions). Il souligne que le club parisien est dans une spirale très positive, mais qu’il devra se comporter en patron à Munich le 5 décembre (dernier match de la poule en Champions League). 

    « Tout va bien au Paris Saint-Germain, tout est au beau fixe, certes ils ont encaissé un but mais c’est sans conséquence. Reste maintenant deux défis. Le premier, dimanche, en Championnat contre Monaco. On va voir si le PSG reste sur sa cadence infernale de buts inscrits, explique le journaliste. 

    Et le 5 décembre, il faudra confirmer la première place dans ce groupe B avec un match à Munich, face à un Bayern qui devra gagner par quatre buts d’écart s’il veut prendre la première place mais bon la ‘remontada’ le PSG a déjà donné, il serait très étonnant de voir ce Paris-là sombrer en Bavière même si c’est un tout autre Bayern que celui rencontré au Parc des Princes (victoire 3-0). Une victoire, du spectacle, des buts, que demander de plus à ce PSG en ce moment « 

    Le travail d’Emery paye enfin.

    On est sans doute entrain de voir l’un des meilleurs Paris Saint Germain de l’histoire. Depuis janvier 2017, on peut voir un PSG de haut niveau, hormis l’échec à Barcelone. Mais il y a encore un palier de franchi ces derniers temps. Le recrutement y est pour quelque chose. Mais il faut aussi évidemment il faut mettre en avant le travail du coach Unai Emery.

    Alors qu’il est dans l’œil du cyclone médiatique, qui multiplie critique et rumeurs, la patte du coach parisien commence à se faire voir. On le voit dans l’intensité du jeu et le pressing constant peu importe le score (on l’a vu mercredi). Il y a cette constante envie d’aller de l’avant et de marquer, une forme de respect de l’adversaire qui permet de gagner avec la manière.

    On peut aussi souligner qu’Emery est à l’origine de l’éclosion du milieu Rabiot-Verratti-Draxler, qui est en train de s’imposer comme une vraie arme parisienne (même si Draxler devra faire face à la concurrence de Javier Pastore). On note aussi qu’une nouvelle mentalité est entrain d’éclore au sein du collectif parisien. On ne voit plus de peur, seulement de la confiance et l’envie de jouer et gagner en équipe. Maintenant, il faudra confirmer lors des prochains tests. Il s’agit donc de tous les matchs, comme le répète souvent le coach espagnol. Même si celui à Munich sera particulièrement marquant, en attendant les 8es de finale de Ligue des Champions.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • FlgCorp IronKeisyWear

      vive emery alors…..

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC – Le PSG qui élimine le Real Madrid ? Pancrate y croit !

    Autour du PSG

    Ancien joueur du Paris Saint-Germain, Fabrice Pancrate est resté supporter du club parisien. Lors de l’émission ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Amadou "On a des regrets, on les a trop respectés en première mi-temps""
    6 days ago
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Marquinhos "On restait sur deux défaites de suite et on ne voulait pas que ça continue""
    6 days ago

    Actualité Féminine

    Le staff des féminines du PSG a presque fait grève et demande plus de moyens, annonce RMC

    Le staff des féminines du PSG a presque fait grève et demande plus de moyens, annonce RMC

    Actu Féminin

    La défaite 1-0 à Lyon lundi soir a fait du mal à la section féminine du ...

    Vidéos PSG

    Séverac « Il serait très étonnant de voir ce Paris-là sombrer en Bavière »

    Séverac Il serait très étonnant de voir ce Paris-là sombrer en Bavière <Autour du PSG

    Dominique Sévérac, journaliste du Parisien, est revenu sur la victoire des du Paris Saint-Germain mercredi soir face au Celtic (7-1, 5e journée de la phase de groupes de Ligue des Champions). Il souligne que le club parisien est dans une spirale très positive, mais qu’il devra se comporter en patron à Munich le 5 décembre (dernier match de la poule en Champions League). 

    « Tout va bien au Paris Saint-Germain, tout est au beau fixe, certes ils ont encaissé un but mais c’est sans conséquence. Reste maintenant deux défis. Le premier, dimanche, en Championnat contre Monaco. On va voir si le PSG reste sur sa cadence infernale de buts inscrits, explique le journaliste. 

    Et le 5 décembre, il faudra confirmer la première place dans ce groupe B avec un match à Munich, face à un Bayern qui devra gagner par quatre buts d’écart s’il veut prendre la première place mais bon la ‘remontada’ le PSG a déjà donné, il serait très étonnant de voir ce Paris-là sombrer en Bavière même si c’est un tout autre Bayern que celui rencontré au Parc des Princes (victoire 3-0). Une victoire, du spectacle, des buts, que demander de plus à ce PSG en ce moment « 

    Le travail d’Emery paye enfin.

    On est sans doute entrain de voir l’un des meilleurs Paris Saint Germain de l’histoire. Depuis janvier 2017, on peut voir un PSG de haut niveau, hormis l’échec à Barcelone. Mais il y a encore un palier de franchi ces derniers temps. Le recrutement y est pour quelque chose. Mais il faut aussi évidemment il faut mettre en avant le travail du coach Unai Emery.

    Alors qu’il est dans l’œil du cyclone médiatique, qui multiplie critique et rumeurs, la patte du coach parisien commence à se faire voir. On le voit dans l’intensité du jeu et le pressing constant peu importe le score (on l’a vu mercredi). Il y a cette constante envie d’aller de l’avant et de marquer, une forme de respect de l’adversaire qui permet de gagner avec la manière.

    On peut aussi souligner qu’Emery est à l’origine de l’éclosion du milieu Rabiot-Verratti-Draxler, qui est en train de s’imposer comme une vraie arme parisienne (même si Draxler devra faire face à la concurrence de Javier Pastore). On note aussi qu’une nouvelle mentalité est entrain d’éclore au sein du collectif parisien. On ne voit plus de peur, seulement de la confiance et l’envie de jouer et gagner en équipe. Maintenant, il faudra confirmer lors des prochains tests. Il s’agit donc de tous les matchs, comme le répète souvent le coach espagnol. Même si celui à Munich sera particulièrement marquant, en attendant les 8es de finale de Ligue des Champions.

    By
    @
    OTER ?>