Restez connectés avec nous
Stéphane Lannoy "Les arbitres appliquent le même règlement pour tous. C'est parfois aux stars de s'adapter"

Autour du PSG

Stéphane Lannoy « Les arbitres appliquent le même règlement pour tous. C’est parfois aux stars de s’adapter »

Stéphane Lannoy, ancien arbitre de Ligue 1 et international dorénavant le directeur des arbitres des Hauts-de-France, a répondu aux questions de RMC. La protection de certains joueurs (dribbleurs, stars…) a été évoqué avec notamment le cas de Neymar, attaquant de 25 ans du Paris Saint-Germain. Il a alors expliqué qu’il y a une grande vigilance, mais que le règlement ne change pas d’un joueur à l’autre.

« Il y a une vigilance un peu plus accrue des arbitres pour protéger davantage ces joueurs. Le but n’est pas de se focaliser uniquement sur un Neymar au PSG, c’est de regarder tout ce qui se passe et gravite autour de lui, mais d’avoir une vigilance accrue quand il est balle au pied pour combattre des gestes qui viendraient mettre en danger son intégrité physique. C’est extrêmement important parce que les arbitres se protègent aussi.

‘Il ne peut pas y avoir deux modes de management différents’ 

Si Neymar, qui est la vedette de la Ligue 1, était blessé sur un match sans la moindre réaction du corps arbitral en termes de protection, ça se retournerait volontiers sur la corporation. Il ne peut pas y avoir deux modes de management différents. Il n’y a pas un mode de management pour les vedettes et puis un autre pour les jeunes sortis du centre de formation ou des joueurs moins cotés. Les arbitres appliquent le même règlement. C’est parfois aux stars de s’adapter à ce mode de management. »

Quand des joueurs qui ont l’habitude de dribbler ont le ballon, il est logique d’avoir une certaine attention à ce qui se passe autour d’eux. Notamment les plus grands comme Neymar, pour qui les défenseurs choisissent plutôt l’option des coups que du tacle propre sur le ballon pour les arrêter. Il faut bien regarder, car il peut s’agir d’un tirage de maillot à répétition, de petits coups qui ne font pas forcément tomber le joueur. Des fautes qui demandent donc d’être très attentif.

Cependant, c’est assez logique, les règles ne changent pas. L’arbitre ne peut pas siffler faute plus facilement parce que c’est une star qui a le ballon. Ni faire l’inverse, évidemment. Il ne faudrait tout de même pas hésiter à sortir les cartons pour éviter que les joueurs optent pour la faute à nombreuses reprises, car cela casse le jeu et met la santé du porteur du ballon en danger. Enfin, nous le rappelons, qu’arbitrer est loin d’être facile.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG