Restez connectés avec nous
Strasbourg/PSG - Thomasson "Ils jouaient très lentement. Mais quand ils ont mis du rythme ca a été plus difficile"

Adversaires

Strasbourg/PSG – Thomasson « Ils jouaient très lentement. Mais quand ils ont mis du rythme ca a été plus difficile »

Adrien Thomasson, milieu de 24 ans du Racing Club de Strasbourg, s’est arrêté en zone mixte hier soir après le match nul (1-1) obtenu au Stade de la Meinau face au Paris Saint-Germain en clôture de la 16e journée de Ligue 1

« Ce n’est pas passé loin, après il ne faut pas qu’on nourrisse des regrets, parce qu’on a joué contre une belle équipe. Surtout en deuxième mi-temps, c’était une autre équipe, avec Mbappé qui nous a fait mal. On a essayé de donner le maximum, honnêtement on aura peut-être des regrets, mais on n’a pas à rougir de la prestation de ce soir.

« Je ne sais pas à combien de pourcentages ils étaient. »

Franchement en première mi-temps, je ne sais pas à combien de pourcentages ils étaient de leur réel niveau mais en tout cas nous, on était bien en bloc. Ils jouaient très lentement. Mais quand ils ont mis du rythme ca a été plus difficile, même si on a été bien compact et qu’on a essayé de sortir les ballons. C’est difficile contre ce genre d’équipes. », propos de Thomasson relayés par Goal.

Difficile en effet de dire que les Parisiens ont fait une belle première mi-temps. Manque d’envie, de concentration et de précision, il n’y avait pas de quoi poser des problèmes à une équipe bien regroupée. Il y a même eu un penalty « cadeau » avec la main de Thilo Kehrer (défenseur central de 22 ans). De quoi mener à la pause face au PSG. Lequel a réagi en seconde période. L’entrée de Kylian Mbappé (attaquant de 19 ans) a fait le plus grand bien, c’est évident. Mais c’est aussi grâce à une bien meilleure mentalité que les Parisiens ont pris le contrôle du match.

Les Strasbourgeois ont alors beaucoup souffert et ont pu avoir peur de perdre. Mais entre le manque de précision du PSG et de beaux arrêts de Sels, il n’y a eu que le penalty obtenu par Mbappé et transformé par Edinson Cavani (buteur de 31 ans) pour ajouter un but. Les Alsaciens peuvent être heureux avec ce résultat. Ils ont offert une belle résistance. En profitant un peu d’une mauvaise soirée parisienne, certes. Mais l’essentiel n’est pas là pour Strasbourg.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires