Restez connectés avec nous
Tebas demande à l'UEFA de "regarder l'historique des infractions du PSG"

Adversaires

Tebas demande à l’UEFA de « regarder l’historique des infractions du PSG »

L’UEFA ayant annoncé ouverture d’une enquête sur le Paris Saint-Germain et son mercato 2017, Javier Tebas s’empresse pour se réjouir et appuyer. Le président de LaLiga a envoyé un communiqué à Associated Press pour informer de sa plainte et il explique ainsi : 

« La Liga, l’association des meilleures équipes de football d’Espagne, se réjouit que l’UEFA ait ouvert une enquête formelle sur le respect du fair-play financier du PSG. L’enquête a été ouverte après que La Liga ait sollicité des preuves au PSG et à Manchester City au mois d’août. LaLiga demande à l’UEFA de poursuivre ses investigations en prenant en compte l’historique du PSG et demande à ce qu’une enquête similaire soit ouverte également avec Manchester City.

Le PSG est un habitué des infractions et a violé les règles du fair-play financier de l’UEFA durant plusieurs années. Il est important que l’UEFA ne se limite pas seulement à enquêter sur les transferts récents de joueurs, elle doit aussi regarder l’historique des infractions du PSG. Ces transferts sont uniquement le résultat des années de dopage financier du PSG. Le financement du PSG et de Manchester City par les aides d’états fausse les compétitions européennes et crée une spirale inflationniste qui porte irrémédiablement préjudice à l’industrie du football. »

Tebas met de côté des choses importants et parle sans avoir de certitude sur les comptes du PSG.

Que les dirigeants espagnols (clubs et instances) soient mécontents de ce qui s’est passé cet été avec un PSG qui s’est renforcé au détriment du Barça, on peut le comprendre. C’est frustrant de voir que l’on ne domine plus le marché des transferts, que l’on n’a pas les seules équipes qui font rêver. Toutefois, il est dommage de sombrer dans la mauvaise foi et de faire du PSG, ainsi que Manchester City, les grands méchants du football. Récemment, les grands condamnés à une interdiction de recrutement sont le Real Madrid, le FC Barcelone et l’Atlético de Madrid, qui sont actuellement les 3 plus grands clubs en Espagne. Et on ne peut pas dire que les 2 premiers ont bâti leur équipe actuellement sans faire de gros chèques. Ils n’ont pas l’aide d’un investisseur proche d’un Etat, certes, mais ils ont de grandes dettes. On peut douter du fait que ce soit mieux pour le football.

On concède à Tebas que le PSG a enfreint le Fair-Play Financier depuis 2011, mais le club de la capitale a déjà été puni pour cela. S’il n’y a pas d’infraction cet été, il n’y a donc pas de raison de sanctionner Paris à nouveau. Ou alors il faudra un système qui inflige des punitions plusieurs pour une même faute…et on ne serait pas près d’arriver à un moment sans club sanctionner.

Il serait préférable de laisser l’UEFA faire son enquête et faire les comptes avec le PSG. Nous verrons ensuite s’il y a une bonne raison de parler de sanctions, et on peut espérer que non. Mais d’ici là, les demandes de punitions seront surtout motivées par de la colère face à la montée d’un nouveau grand et à la frustration.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Adversaires