Autour du PSG

Les Ultras de France, dont le CUP, publient un communiqué demandant moins d’interdictions

Les Ultras de France, dont le CUP, publient un communiqué demandant moins d'interdictions
Publie le 20/11/2017 a 13:30



  • Si le Collectif Ultras Paris a pu revenir au Parc des Princes et dispose d’un peu de liberté, il reste beaucoup de choses à régler en France. Que ce soit pour les déplacements des Parisiens (encore parfois interdits), ou les situations des supporters d’autres clubs. C’est pourquoi 33 groupes en France ont signé un communiqué pour demander une vraie communication plutôt que des interdictions à répétitions. Michaël Tommasi, vice président du CUP, s’est exprimé à ce sujet dans des propos relayés par Le Parisien.

    « Depuis plus d’un mois, les restrictions de déplacement recommencent et les sanctions par rapport à l’utilisation d’engins pyrotechniques s’aggravent : gardes à vue, interdictions de stade, amendes, inscriptions au casier judiciaire/ Ce que l’on veut, c’est un débat, des ateliers, que l’on soit présent aux réunions de sécurité. Ca pourrait changer beaucoup de choses. Le plus important pour nous, c’est d’être unis. Il y aura une action commune le week-end prochain avec des banderoles. »

    Le communiqué des Ultras :

    Des arguments qui ont du sens, puisque les supporters doivent avoir le droit de suivre et encourager leur équipe. Le football serait même bien moins passionnant sans les supporters. Mais il faudra une vraie ouverture d’esprit pour la discussion et une remise en question de chaque côté. On voit encore trop régulièrement des violences dans les stades. Ce qui est injuste pour les Utras, ce que c’est loin d’être toujours leur faute. Reste qu’il faut une prise de conscience collective. Tous les fans de football doivent se souvenir que la violence n’a pas sa place, comme les autorités doivent avoir à l’esprit qu’un passionné doit pouvoir avoir une place proche de son équipe.

    Publie le 20/11/2017 a 13:30

    Les Ultras de France, dont le CUP, publient un communiqué demandant moins d’interdictions

    Si le Collectif Ultras Paris a pu revenir au Parc des Princes et dispose d’un peu de liberté, il reste beaucoup de choses à régler en France. Que ce soit pour les déplacements des Parisiens (encore parfois interdits), ou les situations des supporters d’autres clubs. C’est pourquoi 33 groupes en France ont signé un communiqué pour demander une vraie communication plutôt que des interdictions à répétitions. Michaël Tommasi, vice président du CUP, s’est exprimé à ce sujet dans des propos relayés par Le Parisien.

    « Depuis plus d’un mois, les restrictions de déplacement recommencent et les sanctions par rapport à l’utilisation d’engins pyrotechniques s’aggravent : gardes à vue, interdictions de stade, amendes, inscriptions au casier judiciaire/ Ce que l’on veut, c’est un débat, des ateliers, que l’on soit présent aux réunions de sécurité. Ca pourrait changer beaucoup de choses. Le plus important pour nous, c’est d’être unis. Il y aura une action commune le week-end prochain avec des banderoles. »

    Le communiqué des Ultras :

    Des arguments qui ont du sens, puisque les supporters doivent avoir le droit de suivre et encourager leur équipe. Le football serait même bien moins passionnant sans les supporters. Mais il faudra une vraie ouverture d’esprit pour la discussion et une remise en question de chaque côté. On voit encore trop régulièrement des violences dans les stades. Ce qui est injuste pour les Utras, ce que c’est loin d’être toujours leur faute. Reste qu’il faut une prise de conscience collective. Tous les fans de football doivent se souvenir que la violence n’a pas sa place, comme les autorités doivent avoir à l’esprit qu’un passionné doit pouvoir avoir une place proche de son équipe.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • ben8

      Aucun groupe lyonnais ni de rats … leurs mentalité n’est plus à démontrer a ces abrutis…

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Domenech "quand on voit les réactions du côté espagnol, ils ne sont pas fiers non plus

    LDC – Domenech « quand on voit les réactions du côté espagnol, ils ne sont pas fiers non plus

    Autour du PSG

    Le tirage des huitièmes de finale de Ligue des Champions n’aura pas été clément pour le ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Amadou "On a des regrets, on les a trop respectés en première mi-temps""
    5 days ago
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Marquinhos "On restait sur deux défaites de suite et on ne voulait pas que ça continue""
    5 days ago

    Actualité Féminine

    Le staff des féminines du PSG a presque fait grève et demande plus de moyens, annonce RMC

    Le staff des féminines du PSG a presque fait grève et demande plus de moyens, annonce RMC

    Actu Féminin

    La défaite 1-0 à Lyon lundi soir a fait du mal à la section féminine du ...

    Vidéos PSG

    Les Ultras de France, dont le CUP, publient un communiqué demandant moins d’interdictions

    Les Ultras de France, dont le CUP, publient un communiqué demandant moins d'interdictions <Autour du PSG

    Si le Collectif Ultras Paris a pu revenir au Parc des Princes et dispose d’un peu de liberté, il reste beaucoup de choses à régler en France. Que ce soit pour les déplacements des Parisiens (encore parfois interdits), ou les situations des supporters d’autres clubs. C’est pourquoi 33 groupes en France ont signé un communiqué pour demander une vraie communication plutôt que des interdictions à répétitions. Michaël Tommasi, vice président du CUP, s’est exprimé à ce sujet dans des propos relayés par Le Parisien.

    « Depuis plus d’un mois, les restrictions de déplacement recommencent et les sanctions par rapport à l’utilisation d’engins pyrotechniques s’aggravent : gardes à vue, interdictions de stade, amendes, inscriptions au casier judiciaire/ Ce que l’on veut, c’est un débat, des ateliers, que l’on soit présent aux réunions de sécurité. Ca pourrait changer beaucoup de choses. Le plus important pour nous, c’est d’être unis. Il y aura une action commune le week-end prochain avec des banderoles. »

    Le communiqué des Ultras :

    Des arguments qui ont du sens, puisque les supporters doivent avoir le droit de suivre et encourager leur équipe. Le football serait même bien moins passionnant sans les supporters. Mais il faudra une vraie ouverture d’esprit pour la discussion et une remise en question de chaque côté. On voit encore trop régulièrement des violences dans les stades. Ce qui est injuste pour les Utras, ce que c’est loin d’être toujours leur faute. Reste qu’il faut une prise de conscience collective. Tous les fans de football doivent se souvenir que la violence n’a pas sa place, comme les autorités doivent avoir à l’esprit qu’un passionné doit pouvoir avoir une place proche de son équipe.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>