Autour du PSG

Zebina : « Pastore, c’est une plaie »

Publie le 11/09/2011 a 09:00



  • Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le défenseur français n’a pas l’air d’avoir très hâte de se retrouver face à Javier Pastore, qui pour lui est un joueur très difficile à gérer pour un défenseur. « C’est un joueur qui a quelque chose de plus. Il sait ce qu’il va faire avec le ballon avant de l’avoir. On ne peut pas encore le comparer à Zidane ou dire qu’il va avoir le Ballon d’Or mais c’est un joueur qui fait passer des paliers à une équipe. Pour un défenseur, c’est une plaie. Il se balade entre les lignes et avec son sens du jeu, il est vraiment très embêtant. On pense qu’il est lent, qu’on peut lui prendre le ballon mais c’est une impression trompeuse.»

    En plus du meneur argentin, l’ancien joueur de la Juventus de Turin retrouvera en face de lui Jérémy Ménez, un joueur qui lui a déjà posé quelques problèmes, ainsi que Salvatore Sirigu. « Jérémy Ménez a encore une grosse marge de progression mais c’est déjà un excellent joueur. La dernière fois que j’ai joué face à lui, il avait été très bon. Momo Sissoko quand il est physiquement au point, c’est la classe, un milieu de terrain très complet avec beaucoup de générosité dans l’effort. Quant à Sirigu, on a déjà pu le voir à l’oeuvre, c’est un très bon gardien. Les Français ont été un peu surpris par son recrutement, mais c’est un peu comme si Mandanda arrivait en Italie. Salvatore n’est pas très connu là-bas mais ça n’en reste pas moins un excellent gardien.»

    Et enfin, Jonathan Zebina a tenu à rassurer les supporters parisiens au sujet de Mohamed Sissoko, qui n’a pas pour réputation d’être un joueur souvent blessé. Pour lui, il devrait revenir rapidement à son meilleur niveau. « Momo n’est pas un joueur fragile. Nous avons évolué pendant trois saisons ensemble à la Juve (NDLR: de 2007 à 2010) et c’est vrai qu’à l’époque nous étions nombreux à cumuler les blessures. Moi le premier j’ai eu énormément de problèmes. On n’a jamais su si c’était le docteur, le nouveau terrain d’entraînement… mais il y avait beaucoup de lésions musculaires. Pourtant il n’y a aucun doute sur le fait que Momo reviendra à son meilleur niveau.»

    Publie le 11/09/2011 a 09:00

    Zebina : « Pastore, c’est une plaie »

    Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le défenseur français n’a pas l’air d’avoir très hâte de se retrouver face à Javier Pastore, qui pour lui est un joueur très difficile à gérer pour un défenseur. « C’est un joueur qui a quelque chose de plus. Il sait ce qu’il va faire avec le ballon avant de l’avoir. On ne peut pas encore le comparer à Zidane ou dire qu’il va avoir le Ballon d’Or mais c’est un joueur qui fait passer des paliers à une équipe. Pour un défenseur, c’est une plaie. Il se balade entre les lignes et avec son sens du jeu, il est vraiment très embêtant. On pense qu’il est lent, qu’on peut lui prendre le ballon mais c’est une impression trompeuse.»

    En plus du meneur argentin, l’ancien joueur de la Juventus de Turin retrouvera en face de lui Jérémy Ménez, un joueur qui lui a déjà posé quelques problèmes, ainsi que Salvatore Sirigu. « Jérémy Ménez a encore une grosse marge de progression mais c’est déjà un excellent joueur. La dernière fois que j’ai joué face à lui, il avait été très bon. Momo Sissoko quand il est physiquement au point, c’est la classe, un milieu de terrain très complet avec beaucoup de générosité dans l’effort. Quant à Sirigu, on a déjà pu le voir à l’oeuvre, c’est un très bon gardien. Les Français ont été un peu surpris par son recrutement, mais c’est un peu comme si Mandanda arrivait en Italie. Salvatore n’est pas très connu là-bas mais ça n’en reste pas moins un excellent gardien.»

    Et enfin, Jonathan Zebina a tenu à rassurer les supporters parisiens au sujet de Mohamed Sissoko, qui n’a pas pour réputation d’être un joueur souvent blessé. Pour lui, il devrait revenir rapidement à son meilleur niveau. « Momo n’est pas un joueur fragile. Nous avons évolué pendant trois saisons ensemble à la Juve (NDLR: de 2007 à 2010) et c’est vrai qu’à l’époque nous étions nombreux à cumuler les blessures. Moi le premier j’ai eu énormément de problèmes. On n’a jamais su si c’était le docteur, le nouveau terrain d’entraînement… mais il y avait beaucoup de lésions musculaires. Pourtant il n’y a aucun doute sur le fait que Momo reviendra à son meilleur niveau.»




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Garry88

      Momo sissoko c est la classe j ai vraiment hâte de le voir jouer

    • Alex kid

      J’aime bien, quand les adversaires « nous font preuve de respect » (disons plutôt qu’ils commencent à faire dans leur froc).
      Faudra quand même faire le boulot, mais c’est toujours plus facile face à des adversaires qui doutent.

      • Cena75

        T’est trop sûr de toi.
        Ce n’est pas parce qu’ils nous complimente qu’ils font dans leur froc.

        Le fair-play, le respect, les compliments, tu connais pas ?

        • magic nene

          le psg fait peur cette année avec tous ces internationaux,des guerriers comme sakho ou lugano en attendant sissoko,devant on a un potentiel offensif énorme cette année,
          le temps ou les adversaires disaient venir prendre les 3pts au parc est révolu

          • Cena75

            Je n’ai jamais dis le contraire.
            Mais Zebina, un super joueur, il vient de la Juve, il nous dit quelque chose de bien, et tout le monde voit sa comme du peps…

        • Alex kid

          Bien sûr que je connais.
          Et toi, le défi en paroles avant l’affrontement, tu connais?
          Quand au fait que je serais trop sûr de moi, je t’assure que c’est pas le cas : comme j’ai écrit, faudra faire le boulot.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Ancelotti "Une équipe solide, riche et dense. Le PSG ne se résume pas seulement à trois attaquants"

    Ancelotti « Une équipe solide, riche et dense. Le PSG ne se résume pas seulement à trois attaquants »

    Adversaires

    Actuel entraîneur du Bayern Munich, Carlo Ancelotti, connait bien lu futur adversaire du club bavarois en ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Benarbia "Parler de Neymar-dépendance pour un match contre Montpellier? C’est du grand n’importe quoi""
    1 day ago
    Flavien Casinia publié un new post."Montpellier/PSG: Lucas "C’était un match très difficile, heureusement qu’on n'a pas perdu""
    2 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Le PSG se fait plaisir lors de la réception du LOSC

    Féminines – Le PSG se fait plaisir lors de la réception du LOSC

    Actu Féminin

    Ce dimanche au Camp des Loges, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain recevait le LOSC dans le ...

    Vidéos PSG

    Zebina : « Pastore, c’est une plaie »

    <Autour du PSG , Interviews

    Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le défenseur français n’a pas l’air d’avoir très hâte de se retrouver face à Javier Pastore, qui pour lui est un joueur très difficile à gérer pour un défenseur. « C’est un joueur qui a quelque chose de plus. Il sait ce qu’il va faire avec le ballon avant de l’avoir. On ne peut pas encore le comparer à Zidane ou dire qu’il va avoir le Ballon d’Or mais c’est un joueur qui fait passer des paliers à une équipe. Pour un défenseur, c’est une plaie. Il se balade entre les lignes et avec son sens du jeu, il est vraiment très embêtant. On pense qu’il est lent, qu’on peut lui prendre le ballon mais c’est une impression trompeuse.»

    En plus du meneur argentin, l’ancien joueur de la Juventus de Turin retrouvera en face de lui Jérémy Ménez, un joueur qui lui a déjà posé quelques problèmes, ainsi que Salvatore Sirigu. « Jérémy Ménez a encore une grosse marge de progression mais c’est déjà un excellent joueur. La dernière fois que j’ai joué face à lui, il avait été très bon. Momo Sissoko quand il est physiquement au point, c’est la classe, un milieu de terrain très complet avec beaucoup de générosité dans l’effort. Quant à Sirigu, on a déjà pu le voir à l’oeuvre, c’est un très bon gardien. Les Français ont été un peu surpris par son recrutement, mais c’est un peu comme si Mandanda arrivait en Italie. Salvatore n’est pas très connu là-bas mais ça n’en reste pas moins un excellent gardien.»

    Et enfin, Jonathan Zebina a tenu à rassurer les supporters parisiens au sujet de Mohamed Sissoko, qui n’a pas pour réputation d’être un joueur souvent blessé. Pour lui, il devrait revenir rapidement à son meilleur niveau. « Momo n’est pas un joueur fragile. Nous avons évolué pendant trois saisons ensemble à la Juve (NDLR: de 2007 à 2010) et c’est vrai qu’à l’époque nous étions nombreux à cumuler les blessures. Moi le premier j’ai eu énormément de problèmes. On n’a jamais su si c’était le docteur, le nouveau terrain d’entraînement… mais il y avait beaucoup de lésions musculaires. Pourtant il n’y a aucun doute sur le fait que Momo reviendra à son meilleur niveau.»

    By
    @
    OTER ?>