Restez connectés avec nous

Club

150 millions par an pour le contrat de sponsoring ?

Aujourd’hui, le PSG était auditionné par la DNCG (Direction Nationale de Contrôle et de Gestion). Quatre dirigeants parisiens représentaient le club de la capitale à cette occasion.

Nasser Al-Khelaifi, Jean-Claude Blanc, Philippe Boindrieux et un responsable financier ont dévoilé les contours du contrat de sponsoring liant le club de la capitale à l’État du Qatar. Le montant de ce dernier s’élèverait à 150 millions d’euros par an, auxquels viendraient s’ajouter divers bonus selon RMC. Déjà transmis à l’UEFA, le contrat, qui a notamment pour objectif de promouvoir le Qatar, a été pris en compte pour l’exercice en cours.

« Le PSG développe ses revenus, tous ses revenus. On a la chance d’être dans une position où dans un sport majeur comme le football, nous sommes le seul club dans une ville telle que Paris, avec un projet de devenir un très grand club. Etre un très grand club de football à Paris nous permet de développer des revenus extrêmement importants. Ces revenus permettent de soutenir cette politique ambitieuse en termes sportifs et de permettre l’arrivée de joueurs de très haut niveau. Avec le revenu qui est le notre depuis six mois maintenant, on est capable de soutenir cette politique d’investissements et d’être dans les rendez vous et les règles fixées par la DNCG ou par l’UEFA (…) On est capable de développer des revenus capables de soutenir l’ensemble de notre politique », a réagi Jean-Claude Blanc à la sortie de la DNCG, dans une déclaration relayée par Football365.

Dans le cadre du fair-play financier, l’UEFA pourrait négocier certaines parties du contrat de sponsoring avec le club francilien. Si le PSG finalisait celui-ci, il remplirait les conditions du concept cher à Michel Platini et aurait la possibilité de poursuivre ses investissement colossaux sur le marché des transferts.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club