Club

200M€ de budget pour 2012-2013

L’économiste Pierre Rondeau décortique la richesse du PSG et pointe le risque sur le long terme des revenus commerciaux
Publie le 17/05/2012 a 11:10



  • Après avoir annoncé un budget de 150M€ pour l’exercice 2011-2012, le PSG pourrait augmenter ce chiffre pour la prochaine saison. Un budget de 200M€ est à prévoir.

    QSI a bien l’intention de mettre tous les moyens en oeuvre pour faire progresser rapidement le PSG. Ainsi, au moment de remettre son budget prévisionnel pour la saison prochaine à la DNCG, le club de la capitale a prévu un budget de 200M€, hors achats et ventes de joueurs cet été, annonce Le Parisien. Pourtant, le PSG vient de terminer l’exercice 2011-2012 avec une déficit record d’environ 100M€ mais devrait en contre-partie augmenter ses recettes de deux manières : en augmentant le prix des contrats de sponsoring (pour atteindre 50M€ de recettes par saison d’ici 2015, contre 25M€ aujourd’hui) et en comptant sur un nombre record d’abonnés au Parc des Princes.

    A moyen terme, le PSG aimerait enregistrer au moins 40 000 abonnés chaque saison, soit le double du chiffre atteint avant la mise en place du plan Leproux. La rénovation du Parc des Princes et donc l’augmentation de sa capacité devraient aider les dirigeants parisiens à y parvenir et le prix de l’abonnement devrait sensiblement augmenter chaque année, comme c’est déjà le cas pour la saison prochaine avec une hausse d’environ 20%. Seules 10 000 places seraient alors mises en vente lors de chaque match et le modèle ressemblerait alors à celui des stades anglais, pour la plupart remplis par les abonnés.

    Frédéric Bolotny, économiste du sport, a analysé ce plan budgétaire instauré par les dirigeants du PSG. « C’est déjà la première fois qu’un club français affichera un budget aussi important puisque Lyon et Marseille ne dépassent pas les 150 M€. Cela est donc assez conforme avec la volonté des Qatariens de faire du PSG un grand d’Europe. Avec ces 200 M€, Paris rentrera probablement dans le top10 ou 15 des formations européennes. Mais ce chiffre reste encore raisonnable, ou plutôt, pas trop déraisonnable. Surtout s’il prend en compte les ressources liées à leur participation à la Ligue des champions la saison prochaine. On est bien en deçà des montants du Real Madrid, de Barcelone ou du top5 anglais. Et c’est rassurant. Car vouloir grossir trop vite, sans avoir les ressources nécessaires, sans avoir développé et diversifié ses recettes, c’est toujours dangereux. Les Qatariens n’envisagent pas une gestion de leur club à la Abramovitch, en dépensant à tout-va. Ils veulent faire grandir le PSG en investissant, mais ils le font progressivement, avec une volonté de s’inscrire dans ce club à moyen terme. Ils cherchent à gagner en légitimité dans cet univers, ils ne peuvent pas faire n’importe quoi, ils ne sont donc pas dans une logique de mécénat, a expliqué Bolotny dans Le Parisien, avant toutefois de rappeler qu’un tel budget ne garantissait pas des bons résultats sportifs. A court terme, non. Et encore heureux! Regardez Montpellier cette saison. Le football reste encore le sport où planent le plus d’incertitudes. Sur une saison, il peut y avoir une grande différence entre le classement sportif et le classement économique. Manchester City a dépensé beaucoup depuis 2008 pour ne remporter le championnat que cette saison. A moyen terme, en revanche, c’est un gage de réussite »

    Publie le 17/05/2012 a 11:10

    200M€ de budget pour 2012-2013

    Après avoir annoncé un budget de 150M€ pour l’exercice 2011-2012, le PSG pourrait augmenter ce chiffre pour la prochaine saison. Un budget de 200M€ est à prévoir.

    QSI a bien l’intention de mettre tous les moyens en oeuvre pour faire progresser rapidement le PSG. Ainsi, au moment de remettre son budget prévisionnel pour la saison prochaine à la DNCG, le club de la capitale a prévu un budget de 200M€, hors achats et ventes de joueurs cet été, annonce Le Parisien. Pourtant, le PSG vient de terminer l’exercice 2011-2012 avec une déficit record d’environ 100M€ mais devrait en contre-partie augmenter ses recettes de deux manières : en augmentant le prix des contrats de sponsoring (pour atteindre 50M€ de recettes par saison d’ici 2015, contre 25M€ aujourd’hui) et en comptant sur un nombre record d’abonnés au Parc des Princes.

    A moyen terme, le PSG aimerait enregistrer au moins 40 000 abonnés chaque saison, soit le double du chiffre atteint avant la mise en place du plan Leproux. La rénovation du Parc des Princes et donc l’augmentation de sa capacité devraient aider les dirigeants parisiens à y parvenir et le prix de l’abonnement devrait sensiblement augmenter chaque année, comme c’est déjà le cas pour la saison prochaine avec une hausse d’environ 20%. Seules 10 000 places seraient alors mises en vente lors de chaque match et le modèle ressemblerait alors à celui des stades anglais, pour la plupart remplis par les abonnés.

    Frédéric Bolotny, économiste du sport, a analysé ce plan budgétaire instauré par les dirigeants du PSG. « C’est déjà la première fois qu’un club français affichera un budget aussi important puisque Lyon et Marseille ne dépassent pas les 150 M€. Cela est donc assez conforme avec la volonté des Qatariens de faire du PSG un grand d’Europe. Avec ces 200 M€, Paris rentrera probablement dans le top10 ou 15 des formations européennes. Mais ce chiffre reste encore raisonnable, ou plutôt, pas trop déraisonnable. Surtout s’il prend en compte les ressources liées à leur participation à la Ligue des champions la saison prochaine. On est bien en deçà des montants du Real Madrid, de Barcelone ou du top5 anglais. Et c’est rassurant. Car vouloir grossir trop vite, sans avoir les ressources nécessaires, sans avoir développé et diversifié ses recettes, c’est toujours dangereux. Les Qatariens n’envisagent pas une gestion de leur club à la Abramovitch, en dépensant à tout-va. Ils veulent faire grandir le PSG en investissant, mais ils le font progressivement, avec une volonté de s’inscrire dans ce club à moyen terme. Ils cherchent à gagner en légitimité dans cet univers, ils ne peuvent pas faire n’importe quoi, ils ne sont donc pas dans une logique de mécénat, a expliqué Bolotny dans Le Parisien, avant toutefois de rappeler qu’un tel budget ne garantissait pas des bons résultats sportifs. A court terme, non. Et encore heureux! Regardez Montpellier cette saison. Le football reste encore le sport où planent le plus d’incertitudes. Sur une saison, il peut y avoir une grande différence entre le classement sportif et le classement économique. Manchester City a dépensé beaucoup depuis 2008 pour ne remporter le championnat que cette saison. A moyen terme, en revanche, c’est un gage de réussite »




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • ils vont doubler les moyens de l’equipe féminine aussi… dc ils ont l’air de vouloir vraiment développer le club et non seulement l’equipe 1. Dc cest bien si tout le monde en profite, filles et jeunes compris. 

    • ZED00

      Encore qu il faut les trouver les 40000 abonnes ! une culture ca ne se construit pas en un jour, un geste vers les anciennes assoc serait le bienvenu – a condition pour les deux camps d oublier le passe et d accepter un juste milieu, pas évident. Le deficit reste inquiétant dans l optique du fair-play financier, je me doute bien que QSI a eu le temps de l anticiper mais malgré cela je ne vois pas comment atteindre l equilibre. Je m explique, 40 000 abo avec +20% de prix, j y crois pas trop..ou alors le club demenage dans un stade de 80 000 places ( SDF) avec des prix qui restent raisonnable, sauf que le SDF ca risque de degouter – avec raison- pas mal de monde. Paris n est pas une vraie ville de foot, combien de fois j ai croise des gens plus parisiens que moi mais pas foutu d etre supporteur de leur ville, je suis un peu sceptique sur les 40 000 abo…par contre pour le sponsoring ils y arriveront les Qataris, ils trouveront bien des partenaires a « inviter »..genre tu veux investir chez nous ou tu veux ceci et bien met ta pièce dans notre club..

      • Tribune Paris

        le point est celui-là en effet. Le fair play financier n’est pas un souci. L’entrée d’investisseur sponsor avec des tickets à 50 Millions est facile pour QSI (Compagnie aérienne etc…). Donc trouver l’équilibre entre recette et dépense n’est pas un problème

        • ZED00

          Je crois que l UEFA  a pense a une mesure interdisant les proprios de contourner les reglements en passant par une societe-ecran, mais dans le cadre des Qataris ca ne sert a rien vu qu on a affaire a un etat, pas un particuler ou un business precis. Reste qu apparement ils comptent sur les recettes de la billetterie c est pas gagne, ils vont pas les trouver en un jour leur 40 000 abonnes

          • tefe

            je suis d accord avec toi

      • spatha

        t’es pas supporter d’une ville, t’es supporter d’un club, c’est pas pareil!!

        • ZED00

          c est pas pareille mais ca montre bien que paris -la ville – n est PAS une ville avec une vraie culture de foot, sinon au moins les parisiens seraient tous derriere le PSG ! Pour faire la comparaison j pense pas qu a Madrid – qui a 4 clubs de foot vu que Getafe et Real Valamachin sont de la banlieue – tu trouves bcp de fan du FC Seville ou de Bilbao par exemple, alors que des « vrais » parisiens qui pour je ne sais quelle raison preferent X ou Y t en as pleins – Et c est pas ceux qui habitent a 10 000 bornes du stade qui vont le remplir, encore moins s abonner!

    • Tribune Paris

      Il ne nous manquera plus que des Ultras. Je pense qu’orgniser le retour des ultras ne coutera pas cher. Il faut le vouloir c’est tout. Mais des tribunes en feu on en aurait besoin

    • Shinigami

      ca fais plaisir de voire naitre un tel projet, sérieux, structuré…ect si seulement en france on leurs laisser un peu de tranquilité pour travailler les résultat porterais leurs fruits plus rapidement et avec une meilleur qualité…
       
      de toute c’est la saison prochaine que l’on va pouvoir constater réelement si on à avancer vers les objectifs annoncer. 

    • zapata

      Le professionnalisme de nos dirigeants est réellement  à couper le souffle, que ce soit dans la préparation du budget ou les prolongations de contrats, bien loin des diffamations colportées par tous les jaloux de la ligue, et je dois avouer que même moi je ne m’attendais pas vraiment à une telle qualité. ENFIN, après toutes ces années le club a les dirigeants et les moyens qu’il s méritent. Ne manquent plus que quelques joueurs, et des supporters (parce que de ce point de vue là il faudrait trouver un bon compromis entre sécurité et…comment dire, froideur?)

    • Tigrismystic_4

      Eh ouais, en France 200 millions de budget (hors transfert c’est précisé),  c’est Rockfeller. Mais partout ailleurs ça équivaut à une équipe haut de tableau (5e place) avec des ambitions plus hautes que sont classement. Nous quoi

    • susic83

      Si ils veulent bien me filer 500 000 euros je dirai pas non LOL

    • Thierry17

      C’est le deuxième étage de la fusée PSG-QSI, cette année des bases très très solides ont été posées.Les Qataris ne sont pas des fous contrairement à l’image qu’on voulu donner d’eux les journaleux hexagonaux au contraire, chaque année le budget du club sera en augmentation de 50 à 75 millions afin de fortifier chaque année le club.Comme ils l’on annoncé à leur arrivée, d’ici 3 ans le psg sera doté d’un budget de l’ordre de 350-400M, de quoi en faire l’un des 5 plus gros du monde.
      Maintenant, à charge à Léo tarlo de bien cibler nos futurs recrues pour que les résultats sportifs suivent cette ambition de nos actionnaires ainsi qu’à J-C Blanc d’assurer le développement économique du club.
      J’ai confiance et je rêve déjà du jour où tous les clubs d’Europe auront à nouveau peur de jouer le PSG……

    • Tribune Paris

      40 000 abonnés + 10 000 places à la vente rapportent moins que 20 000 abonnés et 30 000 places à la vente. Je comprends pas ce qu’ils disent

      • Tomichek

        Sur la saison c est plus avantageux parce que les match qui attire pas trop y aura quand même 40 000 de vendu quand même

    • Tribune Paris

      Ouh ça pique !!! Bon c’est pas encore les 350 du Bayern mais ça prend forme..

      • Mikecavely

        il parlent de 200millions hors achat joueurs,donc sa sera bien plus que ça

        • Zd

          C’est un budget de fonctionnement , les transferts des clubs ne rentent pas en compte là dedans.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC - Govou le PSG peut être très fort au printemps en Ligue des champions

    LDC – Govou « le PSG peut être très fort au printemps en Ligue des champions »

    LDC

    Depuis hier soir, on connait les premiers et deuxièmes de groupe en Ligue des Champions. Les ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Lucas Alario, cible du PSG selon RMC"
    3 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Dugarry: Ben Arfa "Comment on peut avoir aussi peu d’intelligence footballistique ?""
    4 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    200M€ de budget pour 2012-2013

    L’économiste Pierre Rondeau décortique la richesse du PSG et pointe le risque sur le long terme des revenus commerciaux <Club

    Après avoir annoncé un budget de 150M€ pour l’exercice 2011-2012, le PSG pourrait augmenter ce chiffre pour la prochaine saison. Un budget de 200M€ est à prévoir.

    QSI a bien l’intention de mettre tous les moyens en oeuvre pour faire progresser rapidement le PSG. Ainsi, au moment de remettre son budget prévisionnel pour la saison prochaine à la DNCG, le club de la capitale a prévu un budget de 200M€, hors achats et ventes de joueurs cet été, annonce Le Parisien. Pourtant, le PSG vient de terminer l’exercice 2011-2012 avec une déficit record d’environ 100M€ mais devrait en contre-partie augmenter ses recettes de deux manières : en augmentant le prix des contrats de sponsoring (pour atteindre 50M€ de recettes par saison d’ici 2015, contre 25M€ aujourd’hui) et en comptant sur un nombre record d’abonnés au Parc des Princes.

    A moyen terme, le PSG aimerait enregistrer au moins 40 000 abonnés chaque saison, soit le double du chiffre atteint avant la mise en place du plan Leproux. La rénovation du Parc des Princes et donc l’augmentation de sa capacité devraient aider les dirigeants parisiens à y parvenir et le prix de l’abonnement devrait sensiblement augmenter chaque année, comme c’est déjà le cas pour la saison prochaine avec une hausse d’environ 20%. Seules 10 000 places seraient alors mises en vente lors de chaque match et le modèle ressemblerait alors à celui des stades anglais, pour la plupart remplis par les abonnés.

    Frédéric Bolotny, économiste du sport, a analysé ce plan budgétaire instauré par les dirigeants du PSG. « C’est déjà la première fois qu’un club français affichera un budget aussi important puisque Lyon et Marseille ne dépassent pas les 150 M€. Cela est donc assez conforme avec la volonté des Qatariens de faire du PSG un grand d’Europe. Avec ces 200 M€, Paris rentrera probablement dans le top10 ou 15 des formations européennes. Mais ce chiffre reste encore raisonnable, ou plutôt, pas trop déraisonnable. Surtout s’il prend en compte les ressources liées à leur participation à la Ligue des champions la saison prochaine. On est bien en deçà des montants du Real Madrid, de Barcelone ou du top5 anglais. Et c’est rassurant. Car vouloir grossir trop vite, sans avoir les ressources nécessaires, sans avoir développé et diversifié ses recettes, c’est toujours dangereux. Les Qatariens n’envisagent pas une gestion de leur club à la Abramovitch, en dépensant à tout-va. Ils veulent faire grandir le PSG en investissant, mais ils le font progressivement, avec une volonté de s’inscrire dans ce club à moyen terme. Ils cherchent à gagner en légitimité dans cet univers, ils ne peuvent pas faire n’importe quoi, ils ne sont donc pas dans une logique de mécénat, a expliqué Bolotny dans Le Parisien, avant toutefois de rappeler qu’un tel budget ne garantissait pas des bons résultats sportifs. A court terme, non. Et encore heureux! Regardez Montpellier cette saison. Le football reste encore le sport où planent le plus d’incertitudes. Sur une saison, il peut y avoir une grande différence entre le classement sportif et le classement économique. Manchester City a dépensé beaucoup depuis 2008 pour ne remporter le championnat que cette saison. A moyen terme, en revanche, c’est un gage de réussite »

    By
    @
    OTER ?>