Restez connectés avec nous
Ménès défend le PSG et désigne les autres clubs coupables du manque d'intérêt de la Ligue 1

Club

4 Parisiens dans l’équipe-type de Ménès

En ce 27 décembre, Pierre Ménès a dévoilé son équipe-type à l’issue des matches aller de saison de Ligue 1. Quatre joueurs du PSG y figurent : Salvatore Sirigu, Thiago Silva, Blaise Matuidi et Zlatan Ibrahimovic.

Voici l’équipe-type de Pierre Ménès :

Sirigu – Réveillère, Thiago Silva, Nkoulou, Digne – Matuidi, Malbranque, Valbuena, Féret – Gomis, Ibrahimovic

Et les commentaires concernant les joueurs parisiens :

Sirigu : J’ai longuement hésité parce que Ruffier a été très bon et parce que Vercoutre a été une excellente surprise. Pour départager ces trois-là, j’ai finalement donné la prime à la meilleure défense. Même si je ne suis pas fou-fou du style de Sirigu – qui sort peu et ne bloque pas les ballons -, il a quand même fait quelques gros matchs avec le PSG. Il faudra voir si, comme l’an passé, il faiblit après une bonne première partie de saison.

Thiago Silva : Dans la série des joueurs incontestables, il n’est pas loin d’être le premier. J’ai rarement vu un défenseur tacler aussi peu souvent. Il est d’un calme étonnant, il relance toujours proprement, il marque des buts, bref : Thiago Silva c’est très cher, mais c’est très, très bien.

Matuidi : J’ai constaté avec une certaine stupéfaction qu’il n’est pas dans l’équipe-type de L’Equipe calculée à la moyenne des notes. Ce qui veut donc dire que le PSG est certainement noté plus sévèrement que les autres. Car Matuidi est bien LA révélation française de cette demi-saison, tant avec Paris qu’avec l’équipe de France où il a été magnifique, notamment en Espagne. Et en plus maintenant, il marque des buts. Et pour couronner le tout, c’est un garçon adorable.

Ibrahimovic : Je savais qu’il avait le potentiel pour marquer 30 buts en France. Mais je n’imaginais pas que c’était une telle star, que chaque jour les médias parleraient d’Ibra à toutes les sauces. En fait, ça a remplacé la collection des « Martine » : « Ibra cherche un appart' », « Ibra marque un triplé », « Ibra plante le but du siècle »… Avec en prime le côté obscur qui fait aussi les vraies stars : « Ibra explose Ruffier », « Ibra marche sur Lovren »… Avec lui, il se passe toujours quelque chose. On n’a jamais eu de star de cette dimension, avec un tel statut. Et non seulement il est à la hauteur de ce statut, mais je dirais même qu’il l’a encore renforcé. En France et aussi en Europe…

Derniers articles

Autres articles présents dans Club