Restez connectés avec nous

Club

A Furiani pour conforter la dynamique !

Pour le compte de la sixième journée de Ligue 1, le PSG se déplace à Bastia ce samedi (17h). L’occasion pour les Rouge et Bleu, qui restent sur trois victoires consécutives, de poursuivre leur bonne dynamique.

Depuis la trêve internationale, le club de la capitale ne connaît que le succès. Les Corses ne peuvent pas en dire autant, étant donné qu’ils restent sur trois défaites de rang en championnat. Pourtant, Carlo Ancelotti préfère inciter à la prudence, avant d’affronter les Insulaires. « Bastia a bien débuté le championnat avec deux victoires mais depuis, ils ont un moment difficile. C’est une équipe très offensive et agressive qui met beaucoup d’intensité dans son jeu. Et puis ce sera une autre ambiance qu’en Ligue des Champions contre Kiev », a déclaré le technicien italien en conférence de presse, à la veille de cette rencontre au stade Armand-Cesari. En cas de nouvelle victoire, Paris reviendra à trois longueurs du rival marseillais.

La profondeur de banc testée ?

Pour ce deuxième déplacement de la saison sur l’Île de Beauté, après Ajaccio (0-0), Lavezzi (cuisse) et Thiago Motta (dos) sont forfaits. Victime d’une contracture à la cuisse gauche, Sakho fait tout de même partie du groupe francilien. Ancelotti devrait reconduire la même charnière centrale que mardi dernier face à Kiev, formée par la paire auriverde Alex – Thiago Silva. Convoqué pour la première fois, Van der Wiel pourrait débuter le match, à la place de Jallet. Comme il s’agit du troisième match en huit jours, le coach parisien risque d’opérer d’autres changements et tester sa profondeur de banc. Ainsi, des joueurs tels que Momo Sissoko et Nene pourraient intégrer le onze de départ.

Rothen : « Montrer aux Parisiens une bonne image »

Voici la composition à laquelle on peut s’attendre : Sirigu – Van der Wiel, Alex (ou Sakho), Thiago Silva, Maxwell – Chantôme (ou Moh. Sissoko), Verratti, Matuidi – Pastore (ou Nene) – Ibrahimovic, Ménez (cap). Côté bastiais, Frédéric Hantz devra se passer des services d’Ilan, gêné aux adducteurs. Pour Jérôme Rothen, il s’agira d’une rencontre particulière. Licencié par le PSG en 2009, le milieu gauche retrouvera son club de cœur, dans lequel il a évolué durant six saisons. « Six ans, c’est pratiquement la moitié d’une carrière de joueur… J’ai envie de faire un match plein pour aider mon équipe à faire l’exploit et surtout montrer aux Parisiens une bonne image de Bastia », a confié l’international français sur le site de L’Equipe.

Statistiques et pronostics

En championnat, Bastia a accueilli le PSG 24 fois et s’est imposé à dix reprises (cinq nuls et neuf victoires parisiennes). Il faut remonter à la saison 2004-2005 pour trouver la trace de la dernière confrontation entre les deux équipes en Ligue 1. Les Rouge et Bleu avaient ramené les trois points (2-1), grâce à des buts de Pancrate et Reinaldo. Actuellement, les Corses pointent à la dernière place du classement des défenses (douze buts encaissés). Evidemment, le PSG est donné largement favori par les différents sites de paris sportifs (cotes : 1,55 pour une victoire, 3,60 le nul et 5,25 pour un succès insulaire). Nous vous conseillons de miser sur une large victoire parisienne, par trois buts d’écart (cote : 7).

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club