Restez connectés avec nous
PSG/Rennes - Courbis: avec Yoann Gourcuff "Rennes ne perdra pas"

Club

A la place de Nasser, Courbis lâcherait Ancelotti

Sur son blog, Rolland Courbis a réagi au souhait de Carlo Ancelotti de quitter le PSG. Le consultant de RMC conseille à Nasser Al-Khelaïfi de ne pas s’opposer au départ du technicien italien et estime que le prochain entraîneur pourra se reposer sur des bases solides pour prendre le relais.

« Il n’y a pas de fumée sans feu. Ça fait trois-quatre semaines qu’on entend cette possibilité. Quelle punition pour un entraîneur de quitter Paris pour le Real… Si j’étais dirigeant parisien, je ne le retiendrais pas. Si le gars ne veut pas rester, qu’est-ce que tu veux y faire ? Je suivrai avec attention et sympathie ce qu’il fera au Real. Et je suivrai encore plus ce que fera son successeur avec l’effectif monstrueux qu’il aura à sa disposition. A ceux qui se posent la question de savoir si le départ d’Ancelotti pourrait entraîner le départ de joueurs, je réponds ceci : les cadres qui partiraient du PSG seraient remplacés par d’autres cadres. Je ne suis pas inquiet une seule seconde sur l’avenir du Paris Saint-Germain. Ça fait pas mal de temps que l’on répète qu’être champion avec un tel effectif, c’est un minimum. Gagner une coupe nationale, battre le Barça de cette année, voilà ce que le PSG aurait pu faire. Qui d’autre que Paris aurait pu être champion de France ? Personne. Moi si je suis dirigeant, je lui souhaite bon vent au Real Madrid. Ils ne repartiront pas de zéro pour autant. Avec les possibilités financières qu’ils ont, il suffit qu’ils ne se trompent pas dans la complémentarité des joueurs. Vous pensez qu’il leur faut trois ans pour monter une grosse équipe ? Il leur faut trois semaines ! Prenons le pauvre Benitez, qui est chassé à coup de pied dans le c… de Chelsea. S’il arrive au PSG, est-ce que Paris y perd au change ? Moi, je n’en suis pas convaincu. Il y a une ossature qui s’est formée. Si tu débarques aujourd’hui au PSG, tu peux t’appuyer sur des choses assez solides. Moi, si on me propose de venir à Paris avec l’objectif de faire mieux que ce qui a été fait cette saison, avec l’effectif qu’il y a et les adversaires qu’il y a, non seulement je relève le challenge, mais j’y vais en plus pour 0 euro de salaire ! Et uniquement des primes d’intéressement aux résultats ! », a analysé Courbis.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club