Club

AK : « Pastore, pas un surhomme »

Publie le 23/10/2011 a 13:05



  • Mais face à ce constat évident, Antoine Kombouaré refuse évidemment de dramatiser et sait pertinemment qu’en raison de son âge et des obligations avec sa sélection, il sera difficile pour le prodige argentin de se montrer régulier et efficace sur l’ensemble de la saison.

    « Pour vous, il est moins bien, mais pour moi, il fait quand même des bons matches même s’il ne marque pas, tranche Antoine Kombouaré. Il faut voir qu’il a fait un début de saison canon et là, il reste présent même s’il n’a pas été efficace dernièrement. Mais Kévin (Gameiro) l’a été pour lui. Comme ses autres coéquipiers, il a pris le relais. Moi la seule chose qui m’importe, c’est qu’on gagne à la fin.Il est peut-être mois efficace mais il est présent. Il faut qu’il gagne en régularité mais ce n’est pas un surhomme. Il a vingt-deux ans, il ne parle pas français, il habite encore à l’hôtel, ça fait trois mois, ce n’est pas évident. Je comprends aussi ses soucis physiques, avec ses voyages pour la sélection. Mais on l’aide, on le supporte », a expliqué l’entraîneur parisien en conférence de presse, samedi.

    Publie le 23/10/2011 a 13:05

    AK : « Pastore, pas un surhomme »

    Mais face à ce constat évident, Antoine Kombouaré refuse évidemment de dramatiser et sait pertinemment qu’en raison de son âge et des obligations avec sa sélection, il sera difficile pour le prodige argentin de se montrer régulier et efficace sur l’ensemble de la saison.

    « Pour vous, il est moins bien, mais pour moi, il fait quand même des bons matches même s’il ne marque pas, tranche Antoine Kombouaré. Il faut voir qu’il a fait un début de saison canon et là, il reste présent même s’il n’a pas été efficace dernièrement. Mais Kévin (Gameiro) l’a été pour lui. Comme ses autres coéquipiers, il a pris le relais. Moi la seule chose qui m’importe, c’est qu’on gagne à la fin.Il est peut-être mois efficace mais il est présent. Il faut qu’il gagne en régularité mais ce n’est pas un surhomme. Il a vingt-deux ans, il ne parle pas français, il habite encore à l’hôtel, ça fait trois mois, ce n’est pas évident. Je comprends aussi ses soucis physiques, avec ses voyages pour la sélection. Mais on l’aide, on le supporte », a expliqué l’entraîneur parisien en conférence de presse, samedi.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • on voit quand-meme la difference quand il est pas la

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Verratti «Nous ne sommes pas au niveau du Bayern, du Barça et du Real»

    Verratti «Nous ne sommes pas au niveau du Bayern, du Barça et du Real»

    LDC

     Lors d’un entretien accordé à Rai Sport, le milieu du Paris Saint-Germain, Marco Verratti, est revenu ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Fernandez «En plus de leur proposer le salaire qu'ils veulent, derrière le PSG ne nous les vend pas»"
    19 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Ménès : Matuidi quand il pioche sur le plan physique " il ne reste plus grand-chose ""
    2 days ago

    Actualité Féminine

    PSG Féminines

    Féminines – La victoire face à Soyaux permet au PSG de se tourner sereinement vers le Bayern

    Actu Féminin

    A quelques jours de défier le Bayern Munich dans le cadre de l’UEFA Women’s Champions League, ...

    Vidéos PSG

    AK : « Pastore, pas un surhomme »

    <Club , Interviews

    Mais face à ce constat évident, Antoine Kombouaré refuse évidemment de dramatiser et sait pertinemment qu’en raison de son âge et des obligations avec sa sélection, il sera difficile pour le prodige argentin de se montrer régulier et efficace sur l’ensemble de la saison.

    « Pour vous, il est moins bien, mais pour moi, il fait quand même des bons matches même s’il ne marque pas, tranche Antoine Kombouaré. Il faut voir qu’il a fait un début de saison canon et là, il reste présent même s’il n’a pas été efficace dernièrement. Mais Kévin (Gameiro) l’a été pour lui. Comme ses autres coéquipiers, il a pris le relais. Moi la seule chose qui m’importe, c’est qu’on gagne à la fin.Il est peut-être mois efficace mais il est présent. Il faut qu’il gagne en régularité mais ce n’est pas un surhomme. Il a vingt-deux ans, il ne parle pas français, il habite encore à l’hôtel, ça fait trois mois, ce n’est pas évident. Je comprends aussi ses soucis physiques, avec ses voyages pour la sélection. Mais on l’aide, on le supporte », a expliqué l’entraîneur parisien en conférence de presse, samedi.

    By
    @
    OTER ?>