Club

Al-Khelaïfi : « C’est un challenge immense »

Le PSG et le Real se seraient mis d'accord pour affaiblir le Barça, selon Diario Goal
Publie le 01/04/2013 a 09:00



  • Dans un long entretien accordé par L’Equipe, Nasser Al-Khelaïfi a évoqué le quart de finale de la Ligue des Champions qui attend le PSG, face au FC Barcelone. Le président du club de la capitale est déjà très heureux de voir son équipe atteindre ce niveau mais assure qu’elle fera son maximum pour éliminer l’ogre catalan. Avant de confirmer une nouvelle fois Carlo Ancelotti à son poste.

    « Déjà, je tiens à dire qu’avoir atteint les quarts de finale est en soi un excellent résultat. À nos yeux, c’est un succès de figurer cette saison parmi les huit meilleures équipes d’Europe, un an et demi après notre arrivée au PSG. Je sens que ce parcours crée une ébullition un peu partout, chez nous, les dirigeants, mais bien sûr chez les joueurs, l’entraîneur, le staff, les fans, même l’ensemble du football français. On sent que la ville, en ce moment, vibre autour de cet événement. Quand je me retrouve au contact des gens, je sens une excitation particulière. C’est bon de sentir tout le monde derrière le club à l’exception, parfois, des médias. Les supporters le sont, c’est l’essentiel, parce qu’ils sont ce qu’il y a de plus important pour un club. En France, il y aura toujours des gens qui ne nous aimeront pas, mais j’ai le sentiment, avant ce défi contre Barcelone, que le pays sera majoritairement derrière nous. Croyez-moi, on va essayer d’éliminer Barcelone. On n’est pas dans l’état d’esprit : ça y est, on est en quarts de finale, c’est super, ça peut s’arrêter. Bien sûr, on est réalistes. On va défier la meilleure équipe du monde. Mais nos joueurs vont se battre. Ils vont se donner à 200 % car le match qu’ils vont disputer sera plus qu’un match de football. C’est un challenge immense. Un événement mondial. Au Moyen-Orient, ma région d’origine, je peux vous dire que 100 % des gens suivront ce match, beaucoup plus que Bayern Munich-Juventus Turin. Si je vais parler aux joueurs ? Pour ce genre de match, ils n’en ont pas besoin. Ils savent ce qu’ils ont à faire. Ils sont très motivés. Que pourrais-je leur dire ? De se donner à 200 % ? Ils en ont conscience. On est très heureux d’être à ce niveau. D’autres clubs, en effet, ont pu investir beaucoup d’argent sans pour autant atteindre les quarts de finale. Nous, on y est, comme on postule toujours au titre en Championnat et en Coupe de France. Cela dit, on ne se compare pas à Manchester City, ni à aucun autre club. On n’a pas le temps pour ça. S’occuper des autres, ce serait perdre de vue nos objectifs. On se concentre sur nous-mêmes tout en cherchant à puiser le meilleur de ce qu’on observe chez les plus grands clubs que le nôtre. On ne va pas commencer à clamer qu’on est les meilleurs car il nous reste beaucoup de choses à accomplir, a déclaré le dirigeant qatarien, avant donc d’évoquer le futur de Carlo Ancelotti et celui de Leonardo. Si l’avenir de Carlo Ancelotti dépend de ce quart de finale ? Non. Chacun sait qu’il réalise un très bon travail. Il lui reste un an de contrat. Je ne comprends pas pourquoi tout le monde s’interroge sur l’avenir de Carlo Ancelotti. On a sept points d’avance sur l’OM, on est en quarts de finale de la C1 et de la Coupe. C’est du bon boulot. Si on était deuxièmes ou troisièmes de la L 1, je comprendrais qu’on se pose des questions sur son avenir à Paris. Ce n’est pas le cas. Notre objectif est le titre de champion. La seule faute que l’on pourrait commettre serait de ne pas le remporter. Mais, grâce à Dieu, nous sommes sur le bon chemin. Si je suis sûr à 100% qu’il restera ? Oui. Il y a ce que disent les journaux. Et il y a les faits : il est sous contrat encore un an. Mourinho et Wenger ? Ces rumeurs ne sont pas nouvelles. Elles existent depuis notre arrivée au club. N’y voyez rien de plus que des rumeurs…Un départ de Leonardo ? Ce sont les médias qui en parlent, pas lui. Ici, on est très content de Leonardo. Il fait beaucoup de choses dont les gens n’ont même pas connaissance. Des détails importants pour les structures du PSG. Vous savez, il a été très important dans la création de ce club (sic). Je suis très content de son travail et on entretient d’excellentes relations. Ça me fait rire de lire, dans L’Équipe par exemple, qu’il y aurait des problèmes avec lui. Disons qu’il y a des choses, parfois, dont on doit discuter, des choses à clarifier. Mais nos relations sont excellentes, j’insiste. Il travaille avec son cœur, il donne tout. Il a sa part de mérite si les dirigeants, le staff et les joueurs forment aujourd’hui une famille. Dans tout projet, il est fondamental de fonctionner comme une famille. Si Jean-Claude Blanc (le directeur général du PSG) commet une erreur, c’est mon erreur aussi. Pareil pour Leo : ses erreurs sont les miennes. La voilà l’atmosphère du PSG en interne. C’est comme pour les joueurs. Au début, ce n’était pas facile pour eux de former une communauté parce qu’ils viennent de différentes cultures. Maintenant, ils dînent entre eux. Ils le font sans que le club ait besoin de le leur suggérer. C’est cette unité à tous les niveaux du club qui me rend le plus heureux. »

     

    Publie le 01/04/2013 a 09:00

    Al-Khelaïfi : « C’est un challenge immense »

    Dans un long entretien accordé par L’Equipe, Nasser Al-Khelaïfi a évoqué le quart de finale de la Ligue des Champions qui attend le PSG, face au FC Barcelone. Le président du club de la capitale est déjà très heureux de voir son équipe atteindre ce niveau mais assure qu’elle fera son maximum pour éliminer l’ogre catalan. Avant de confirmer une nouvelle fois Carlo Ancelotti à son poste.

    « Déjà, je tiens à dire qu’avoir atteint les quarts de finale est en soi un excellent résultat. À nos yeux, c’est un succès de figurer cette saison parmi les huit meilleures équipes d’Europe, un an et demi après notre arrivée au PSG. Je sens que ce parcours crée une ébullition un peu partout, chez nous, les dirigeants, mais bien sûr chez les joueurs, l’entraîneur, le staff, les fans, même l’ensemble du football français. On sent que la ville, en ce moment, vibre autour de cet événement. Quand je me retrouve au contact des gens, je sens une excitation particulière. C’est bon de sentir tout le monde derrière le club à l’exception, parfois, des médias. Les supporters le sont, c’est l’essentiel, parce qu’ils sont ce qu’il y a de plus important pour un club. En France, il y aura toujours des gens qui ne nous aimeront pas, mais j’ai le sentiment, avant ce défi contre Barcelone, que le pays sera majoritairement derrière nous. Croyez-moi, on va essayer d’éliminer Barcelone. On n’est pas dans l’état d’esprit : ça y est, on est en quarts de finale, c’est super, ça peut s’arrêter. Bien sûr, on est réalistes. On va défier la meilleure équipe du monde. Mais nos joueurs vont se battre. Ils vont se donner à 200 % car le match qu’ils vont disputer sera plus qu’un match de football. C’est un challenge immense. Un événement mondial. Au Moyen-Orient, ma région d’origine, je peux vous dire que 100 % des gens suivront ce match, beaucoup plus que Bayern Munich-Juventus Turin. Si je vais parler aux joueurs ? Pour ce genre de match, ils n’en ont pas besoin. Ils savent ce qu’ils ont à faire. Ils sont très motivés. Que pourrais-je leur dire ? De se donner à 200 % ? Ils en ont conscience. On est très heureux d’être à ce niveau. D’autres clubs, en effet, ont pu investir beaucoup d’argent sans pour autant atteindre les quarts de finale. Nous, on y est, comme on postule toujours au titre en Championnat et en Coupe de France. Cela dit, on ne se compare pas à Manchester City, ni à aucun autre club. On n’a pas le temps pour ça. S’occuper des autres, ce serait perdre de vue nos objectifs. On se concentre sur nous-mêmes tout en cherchant à puiser le meilleur de ce qu’on observe chez les plus grands clubs que le nôtre. On ne va pas commencer à clamer qu’on est les meilleurs car il nous reste beaucoup de choses à accomplir, a déclaré le dirigeant qatarien, avant donc d’évoquer le futur de Carlo Ancelotti et celui de Leonardo. Si l’avenir de Carlo Ancelotti dépend de ce quart de finale ? Non. Chacun sait qu’il réalise un très bon travail. Il lui reste un an de contrat. Je ne comprends pas pourquoi tout le monde s’interroge sur l’avenir de Carlo Ancelotti. On a sept points d’avance sur l’OM, on est en quarts de finale de la C1 et de la Coupe. C’est du bon boulot. Si on était deuxièmes ou troisièmes de la L 1, je comprendrais qu’on se pose des questions sur son avenir à Paris. Ce n’est pas le cas. Notre objectif est le titre de champion. La seule faute que l’on pourrait commettre serait de ne pas le remporter. Mais, grâce à Dieu, nous sommes sur le bon chemin. Si je suis sûr à 100% qu’il restera ? Oui. Il y a ce que disent les journaux. Et il y a les faits : il est sous contrat encore un an. Mourinho et Wenger ? Ces rumeurs ne sont pas nouvelles. Elles existent depuis notre arrivée au club. N’y voyez rien de plus que des rumeurs…Un départ de Leonardo ? Ce sont les médias qui en parlent, pas lui. Ici, on est très content de Leonardo. Il fait beaucoup de choses dont les gens n’ont même pas connaissance. Des détails importants pour les structures du PSG. Vous savez, il a été très important dans la création de ce club (sic). Je suis très content de son travail et on entretient d’excellentes relations. Ça me fait rire de lire, dans L’Équipe par exemple, qu’il y aurait des problèmes avec lui. Disons qu’il y a des choses, parfois, dont on doit discuter, des choses à clarifier. Mais nos relations sont excellentes, j’insiste. Il travaille avec son cœur, il donne tout. Il a sa part de mérite si les dirigeants, le staff et les joueurs forment aujourd’hui une famille. Dans tout projet, il est fondamental de fonctionner comme une famille. Si Jean-Claude Blanc (le directeur général du PSG) commet une erreur, c’est mon erreur aussi. Pareil pour Leo : ses erreurs sont les miennes. La voilà l’atmosphère du PSG en interne. C’est comme pour les joueurs. Au début, ce n’était pas facile pour eux de former une communauté parce qu’ils viennent de différentes cultures. Maintenant, ils dînent entre eux. Ils le font sans que le club ait besoin de le leur suggérer. C’est cette unité à tous les niveaux du club qui me rend le plus heureux. »

     




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Magnifique . Que dire de plus ? Un immense président !! Les supporters du PSG savent ce qu’ils doivent à Nasser, Léo et Carlo et c’est bien ça le plus important . Les médias et autres ont s’en fiche !

    • Shadcfc

      La piqure de rappel aux détracteurs du président-battisseur du PSG

    • ce qu’il dit sur leonardo…c’est ce que les gens doivent enfin savoir,ce mec fait un enorme travail dans cette equipe..

    • magicraï

      C est un grand Monsieur et un grand président. Lui et son équipe dirigeante font un excellent travail qui menera notre club sur le toit de l Europe

    • nana_80

      HS. au cas où vous ne l’auriez pas vu… Loulou et Nasser…. ca vaut le detour.
      http://www.beinsport.fr/news/article/160eyhk2d38rf1l2vwazeqtuqi/title/nasser-al-khelaifi-louis-nicollin–linterview-croisee

      • Gateso6

        Je l’avais vue sur Bein et nasser en français jmmm

      • majestik49

        il avait reussi son pronostic!

        • nana_80

          yes!

      • ecthelion2

        merci nana_80 j arrivais pas a trouver cette vidéo

    • Slash1276

      J’adore notre président!

      • Le pire c Que le parisien ne nous soutien jamais et nous crache a la geul comme si c’était un quotidien de la Provence .. Lamentable je trouve

        • Slash1276

          Juste des fouilles merde pour faire le buzz et avoir un scoop

          • Grave ils en cherche mais n’en trouve pas donc ils en invente ces cons

        • maher93

          parce que c batard on leurs a retirer leur accreditation permanente.a chaque fois ils voivent passer par le service presse et la c pas comme avant ou ils se permettaient tous.et surtout ces jeunes journaleux aux dents longues c eux c batard qui nous chient dessus a l image de l equipe 21. a part ROUSTAN

    • Thierry17

      Cher Président, il faut beaucoup de temps pour qu’un travail interne rejaillisse à l’extérieur. Depuis bientôt 2 ans et malgré quelques accrocs de communication essentiellement, on sent bien que quelque chose se crée au club, l’impatience humaine veut qu’on veuille tout tout de suite mais, croyez-nous, nous avons confiance en vous pour faire de notre psg, une référence sportive mondiale! Vive le psg et j’espère que bientôt nous verrons enfin que ce club est une vraie et grande famille Rouge et Bleu!

    • Pedromagico

      Nasser c’est vraiment la grande classe. Ça change de nos présidents de Ligue1… Tout ce qu’il dit malheureusement ne changera rien aux rumeurs mais au moins il a le mérite de mettre les choses au clair. Bon je suis pas certain que les français soient réellement pour nous par contre. Carlo a de fortes chances de rester maintenant, avec notre titre en très bonne voie et notre bon parcours en LDC, et son discours va en ce sens, et je pense pas que ça soit juste de la com’ pour cette partie là. Il a bien fait de signaler la solidarité et la bonne entente du club, même s’il en rajoute je pense un peu, il était important de montrer qu’il n’y a pas de tensions particulières et que les journalistes sont bel et bien des journaleux mais ça on le savait déjà.
      En tout cas, joli discours de Nasser qui permet de bien commencer la journée et laisse entrevoir un avenir radieux même si on le savait déjà.

      • majestik49

        oui on pe savait deja mais ca fait tjrs du bien de rappeler ces bonnes choses^^ . par contre faudrait juste qu ils prennent une initiative concernant les supporters mais c est vrai que ca n a pas l air d etre leur priorité

        • Pedromagico

          Oui voilà, ça fait toujours plaisir de le relire ^^
          Je suis d’accord, car là c’est bien triste et ça nous motiverait dans les matchs où on est pas dedans plutôt que de nous enfoncer, on serait je pense bien meilleur avec le retour des ultras. Mais effectivement c’est semble-t-il pas leur priorité, le parc est presque toujours plein donc voilà. Après Blanc avait l’air plutôt favorable à leur retour donc Nasser peut-être aussi, à mon avis c’est bien plus compliqué que ça cette histoire…

          • majestik49

            oui je pense aussi.. possible aussi que letat ne veuille pas prendre de risques jusqu a l euro.. m enfin juste quelques capos ca me semble pas grd chose..

            • Pedromagico

              Ça ne m’étonnerait pas non plus… Mais j’espère que ça bougera avant, déjà c’est le dernier mandat de Delanoë donc il ne sera plus là à partir de 2014, il a peut-être un lien dans cette histoire et donc on pourrait voir un retour, enfin ce ne sont que des suppositions.

            • majestik49

              oui possible aussi. bon je pense aussi que les prefets ont bcp d influence. et a l interieur aussi entre valks et hortefeyx jvois pas trop la difference.. ca m etonne pas de la part d un catalan

            • Pedromagico

              Je pense aussi oui. C’est clair que quand on voit Valls qui interdit aux marseillais d’aller à Nice, on se dit que nous on est pas prêt de retrouver notre Parc…

            • majestik49

              exactement

            • maher93

              desoler de le repeter mais vaut mieux un mec de gauche que de droite.car la les gens qui vivent a proximite et si la droite passe byebye le parc.qd on sait les degats commis en france par les politiques.mais bon je dis ca mais on sait tous que ces politiques cherche que le pouvoir le reste c du chichi.

        • ecthelion2

          salut majestik49 a mon avis cela ne changera pas car il ne faut pas oublié que ce sont de businessman et pour eux du moment que le parc est remplie il ne cherche pas a voir plus loin

          • majestik49

            salut etche dslé jai trop de mal avec mon phone mais oui pr le moment c est rempli et c est le plus imp pr eux. sf si certaibs ds le futur ne viennent pas ou quittent le club a cause de ca..ca reste un parametre pr certains meme si c est rare

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    PSG/Ludogorets - Le groupe parisien avec Layvin Kurzawa et Thiago Motta

    PSG/Ludogorets – Le groupe parisien avec Layvin Kurzawa et Thiago Motta

    LDC

    Ce mercredi, le Paris Saint-Germain reçoit Ludogorets dans le cadre de la 6e journée de Ligue ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."PSG/Ludogorets - L'arbitre de la rencontre désigné, une première pour Paris"
    15 hours ago
    NicolasBa publié un new post."Emery "n'est pas menacé", mais "sous haute surveillance", selon L'Équipe"
    16 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Al-Khelaïfi : « C’est un challenge immense »

    Le PSG et le Real se seraient mis d'accord pour affaiblir le Barça, selon Diario Goal <Club , Interviews , Une

    Dans un long entretien accordé par L’Equipe, Nasser Al-Khelaïfi a évoqué le quart de finale de la Ligue des Champions qui attend le PSG, face au FC Barcelone. Le président du club de la capitale est déjà très heureux de voir son équipe atteindre ce niveau mais assure qu’elle fera son maximum pour éliminer l’ogre catalan. Avant de confirmer une nouvelle fois Carlo Ancelotti à son poste.

    « Déjà, je tiens à dire qu’avoir atteint les quarts de finale est en soi un excellent résultat. À nos yeux, c’est un succès de figurer cette saison parmi les huit meilleures équipes d’Europe, un an et demi après notre arrivée au PSG. Je sens que ce parcours crée une ébullition un peu partout, chez nous, les dirigeants, mais bien sûr chez les joueurs, l’entraîneur, le staff, les fans, même l’ensemble du football français. On sent que la ville, en ce moment, vibre autour de cet événement. Quand je me retrouve au contact des gens, je sens une excitation particulière. C’est bon de sentir tout le monde derrière le club à l’exception, parfois, des médias. Les supporters le sont, c’est l’essentiel, parce qu’ils sont ce qu’il y a de plus important pour un club. En France, il y aura toujours des gens qui ne nous aimeront pas, mais j’ai le sentiment, avant ce défi contre Barcelone, que le pays sera majoritairement derrière nous. Croyez-moi, on va essayer d’éliminer Barcelone. On n’est pas dans l’état d’esprit : ça y est, on est en quarts de finale, c’est super, ça peut s’arrêter. Bien sûr, on est réalistes. On va défier la meilleure équipe du monde. Mais nos joueurs vont se battre. Ils vont se donner à 200 % car le match qu’ils vont disputer sera plus qu’un match de football. C’est un challenge immense. Un événement mondial. Au Moyen-Orient, ma région d’origine, je peux vous dire que 100 % des gens suivront ce match, beaucoup plus que Bayern Munich-Juventus Turin. Si je vais parler aux joueurs ? Pour ce genre de match, ils n’en ont pas besoin. Ils savent ce qu’ils ont à faire. Ils sont très motivés. Que pourrais-je leur dire ? De se donner à 200 % ? Ils en ont conscience. On est très heureux d’être à ce niveau. D’autres clubs, en effet, ont pu investir beaucoup d’argent sans pour autant atteindre les quarts de finale. Nous, on y est, comme on postule toujours au titre en Championnat et en Coupe de France. Cela dit, on ne se compare pas à Manchester City, ni à aucun autre club. On n’a pas le temps pour ça. S’occuper des autres, ce serait perdre de vue nos objectifs. On se concentre sur nous-mêmes tout en cherchant à puiser le meilleur de ce qu’on observe chez les plus grands clubs que le nôtre. On ne va pas commencer à clamer qu’on est les meilleurs car il nous reste beaucoup de choses à accomplir, a déclaré le dirigeant qatarien, avant donc d’évoquer le futur de Carlo Ancelotti et celui de Leonardo. Si l’avenir de Carlo Ancelotti dépend de ce quart de finale ? Non. Chacun sait qu’il réalise un très bon travail. Il lui reste un an de contrat. Je ne comprends pas pourquoi tout le monde s’interroge sur l’avenir de Carlo Ancelotti. On a sept points d’avance sur l’OM, on est en quarts de finale de la C1 et de la Coupe. C’est du bon boulot. Si on était deuxièmes ou troisièmes de la L 1, je comprendrais qu’on se pose des questions sur son avenir à Paris. Ce n’est pas le cas. Notre objectif est le titre de champion. La seule faute que l’on pourrait commettre serait de ne pas le remporter. Mais, grâce à Dieu, nous sommes sur le bon chemin. Si je suis sûr à 100% qu’il restera ? Oui. Il y a ce que disent les journaux. Et il y a les faits : il est sous contrat encore un an. Mourinho et Wenger ? Ces rumeurs ne sont pas nouvelles. Elles existent depuis notre arrivée au club. N’y voyez rien de plus que des rumeurs…Un départ de Leonardo ? Ce sont les médias qui en parlent, pas lui. Ici, on est très content de Leonardo. Il fait beaucoup de choses dont les gens n’ont même pas connaissance. Des détails importants pour les structures du PSG. Vous savez, il a été très important dans la création de ce club (sic). Je suis très content de son travail et on entretient d’excellentes relations. Ça me fait rire de lire, dans L’Équipe par exemple, qu’il y aurait des problèmes avec lui. Disons qu’il y a des choses, parfois, dont on doit discuter, des choses à clarifier. Mais nos relations sont excellentes, j’insiste. Il travaille avec son cœur, il donne tout. Il a sa part de mérite si les dirigeants, le staff et les joueurs forment aujourd’hui une famille. Dans tout projet, il est fondamental de fonctionner comme une famille. Si Jean-Claude Blanc (le directeur général du PSG) commet une erreur, c’est mon erreur aussi. Pareil pour Leo : ses erreurs sont les miennes. La voilà l’atmosphère du PSG en interne. C’est comme pour les joueurs. Au début, ce n’était pas facile pour eux de former une communauté parce qu’ils viennent de différentes cultures. Maintenant, ils dînent entre eux. Ils le font sans que le club ait besoin de le leur suggérer. C’est cette unité à tous les niveaux du club qui me rend le plus heureux. »

     

    By
    @
    OTER ?>