Restez connectés avec nous

Club

Al-Khelaïfi : « Etre compétitif en C1 sous 3 ans»

Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG, s’est longuement entretenu avec les journalistes de la Gazzetta dello Sport. Le patron de QSI est revenu sur les objectifs du PSG, la propension du club à recruter à l’étranger et le sujet du fair-play financier.

Après s’être emparé des dernières parts détenues par Colony Capital, QSI peut se plonger entièrement dans le développement du club, que ce soit dans le domaine sportif ou dans les infrastructures. Nasser Al-Khelaïfi voit grand et souhaite améliorer le club à tous les niveaux, tout en répétant que l’équipe parisienne continuera d’évoluer au Parc des Princes. « Nous sommes en tête de la Ligue 1 et c’est déjà une satisfaction. Nous souhaitons un meilleur centre d’entraînement, un nouveau centre de formation pour trouver le nouveau Messi. Nous voulons aussi rester au Parc des Princes car il fait partie de notre histoire. (…) Nos objectifs sont de gagner la Ligue 1 et d’être compétitif en Ligue des Champions sous 3 ans. C’est-à-dire arriver en huitième de finale et gagner le respect des autres clubs. Si tu n’investis pas, tu ne gagnes pas (…)  Nous voulons construire avec le staff actuel. Ancelotti est un grand entraîneur et une personne que je respecte, il fait un excellent travail et cela se voit. Mais la saison n’est pas terminée et nous nous battrons jusqu’à la fin, a résumé le président du PSG, avant d’indiquer que le club ne privilégiait pas le championnat italien pour recruter, mais qu’il visait simplement les meilleurs joueurs. La Série A est un championnat important mais pour rêver plus grand, nous devons penser avec une perspective internationale, que ce soit avec des Italiens, des Anglais, des Brésiliens, des Qataris ou des Français. Sirigu est l’un des meilleurs gardiens du mondes et Thiago Motta confirme ce que l’on pensait de lui : il est indispensable.»

Concernant le fair-play financier, Al-Khelaïfi et ses compères ont tout prévu et estime que cette nouvelle politique instaurée par l’UEFA est une bonne chose. « J’aime. Si nous n’avez pas d’argent, vous ne pouvez pas dépenser. Nous allons commencer à faire des profits d’ici cinq ans, grâce au marketing, à la vente des billets, aux droits TV, a annoncé le dirigeant qatari, qui en a profité pour assurer que le PSG sera le seul club à profiter de la puissance financière de QSI. Qatar Sports Investments se concentre uniquement sur le PSG. Mais les clubs italiens peuvent devenir des objectifs pour d’autres fonds arabes.»

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club