Restez connectés avec nous
Le PSG ouvre les hostilités avec humour sur Twitter

Club

Al-Khelaïfi : «Nous n’avons surpayé personne»

Nasser Al-Khelaïfi occupe de plus en plus le terrain médiatique. Après s’être exprimé sur RTL lundi, il a accordé une interview au bi-hebdomadaire France Football paru ce mardi.

Le président francilien est revenu sur le mercato estival, au cours duquel le PSG a injecté près de 150 millions d’euros, afin de s’attacher des éléments de très haut niveau. « On aurait pu acheter ce type de joueurs il y a un an, mais tout est question d’opportunités. Avec eux, nous sommes entrés dans une dimension internationale. Aujourd’hui, quand les grandes chaînes étrangères font la promotion de la Ligue des Champions, parmi les grands joueurs qu’ils mettent en avant, il y a Ibrahimovic avec le maillot du PSG. Maintenant, nous devons faire la démonstration de notre force sur le terrain, pas seulement dans les transferts ou dans les journaux », a expliqué le dirigeant qatari, espérant que la culture de la gagne souhaitée par Leonardo frappera le PSG.

A moyen terme, l’objectif est de faire du club de la capitale l’une des toutes meilleures formations de la planète. « On va tout faire pour y parvenir, c’est une certitude ! Paris mérite un grand club. Bien sûr, le Qatar a de l’argent. Mais nous savons comment nous le dépensons et combien nous dépensons. Nous ne faisons pas n’importe quoi. Nous sommes très satisfaits de notre recrutement, mais nous n’avons surpayé personne, ni en salaires, ni en transferts. Thiago Silva gagne la même chose qu’à Milan. Il est venu ici parce qu’il croit au projet. Pareil pour Ibrahimovic. Il est complètement investi, il s’intéresse à tout, il a suivi le tirage au sort à la télé », confesse l’ancien joueur de tennis, qui était présent à Monaco lors du tirage, aux côtés de Leonardo et Carlo Ancelotti.

Cette saison, les joueurs du PSG sont dans l’obligation d’être sacrés champion de France. « Ce qui est sûr, c’est qu’on a tout fait cet été pour gagner le Championnat. La seule chose qui manque, c’est de jouer en équipe et de combattre sur le terrain », conclut Al-Khelaïfi. Inculquer cette solidarité et cette combativité aux joueurs sera l’un des principaux chantiers d’Ancelotti.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club