Restez connectés avec nous
Nasser Al-Khelaïfi: Leonardo "ne fait pas partie du projet", Aurier "ne quittera pas Paris cet été"

Club

Al-Khelaïfi : « Quand nous voudrons C.Ronaldo…»

Ce vendredi, le quotidien espagnol Marca a réservé une partie de sa Une à Nasser Al-Khelaïfi. Le président du PSG s’est confié sur les acquisitions de Thiago Silva et Zlatan Ibrahimovic, la rumeur Cristiano Ronaldo et le fair-play financier.

Au sujet la venue de Zlatan Ibrahimovic, Nasser al-Khelaïfi a confirmé le fait que ce recrutement n’était pas prévu mais que cela s’est fait naturellement en négociant pour Thiago Silva. « Au début, nous négocions seulement pour Thiago Silva, et puis l’opportunité Ibra est arrivée. Tout le monde le voulait. C’est nous qui l’avons finalement pris. Je le vois heureux ici. Ibra c’est une superstar qui change l’image du club au niveau international. Nous sommes désormais crédibles aux yeux de tous. En plus, Ibra a fait exploser les ventes de maillots, s’est satisfait le patron de QSI, avant donc de clarifier les choses au sujet de la rumeur Cristiano Ronaldo. Quand nous voudrons Cristiano Ronaldo, nous en parlerons avec le Real Madrid. S’il est triste actuellement, ce n’est pas parce que nous avons parlé avec lui. C’est pareil pour Benzema. Si un joueur espagnol devient une possibilité, nous l’étudierons à coup sûr »

Ensuite, le président du PSG s’est exprimé sur le fair-play financier et sa politique de recrutement. « Nous respecterons les lois et les règles. Ce n’est pas un problème. Investir au Milan AC et à l’Inter Milan ? Ça n’aurait pas de sens. En plus, déjà qu’on nous critique parce qu’on dépense trop avec le PSG, alors imaginez si nous achetions un autre club du même calibre. Le Qatar a de l’argent, ça aide. Mais nous ne faisons pas n’importe quoi. Nous suivons les règles du marché et les joueurs recrutés ont conservé les mêmes salaires que leurs précédents contrats. Les joueurs qui viennent croient au projet. D’autres clubs ont eu de l’argent et ont fait ce que nous faisons aujourd’hui. Donc nous continuerons. Mon objectif est de faire du PSG est des plus grands clubs d’Europe dans les cinq ans. Notre projet ne comprend pas que des recrutements de joueurs. Nous allons développer la formation grâce au bassin parisien. Aujourd’hui nous ne sommes pas au niveau des plus grands mais nous y arriverons », a assuré l’homme d’affaires qataris, toujours aussi ambitieux et impliqué dans son projet de faire du PSG une grande puissance du football européen.

Enfin, dans un entretien accordé à The Guardian, Al-Khelaïfi a confirmé avoir voulu attirer Arsène Wenger au PSG. « Il travaille avec nous depuis quatre ou cinq ans. C’est un gars fantastique et un super manager également. Arsène Wenger ne voulait pas quitter Arsenal, il est très loyal à ce club. Nous avons énormément de chance d’avoir Carlo Ancelotti. C’est l’un des meilleurs coaches du monde, si ce n’est le meilleur. »

Derniers articles

Autres articles présents dans Club