Restez connectés avec nous

Club

Ancelotti a aimé l’équipe de France

Vendredi soir, Carlo Ancelotti a profité de ses vacances pour jeter un oeil avisé sur le match de l’équipe de France face à l’Ukraine, lors de l’Euro 2012. Et visiblement, l’entraîneur du PSG a apprécié la prestation des Bleus.

« Elle a fait un très bon match, avec beaucoup de qualités offensives. Ribéry, Benzema, Nasri, Ménez ont effectué de nombreuses différences et ont parfaitement combiné. Ribéry, par exemple, a été percutant et a parfaitement utilisé la profondeur. J’ai beaucoup aimé Alou Diarra aussi qui a fait un très bon match défensif. Par son positionnement, juste devant la défense, il a équilibré le milieu de terrain. Il a toujours été bien placé, a beaucoup travaillé et a fait un très bon travail de couverture devant la défense. Cabaye a également été très important. Il a gagné beaucoup de ballons, n’a pas hésité à se projeter vers l’avant et a marqué un beau but. Mais tous les joueurs français ont fait un bon match, a observé le technicien italien pour L’Equipe, avant d’affirmer que la France avait bien démarré la rencontre et qu’elle devrait monter en puissance dans la compétition. Oui, ils ont fait une bonne entame. Mais tout leur match a été bon en fait. À aucun moment, l’Ukraine n’a eu la possibilité de prendre le contrôle de la rencontre. La France a montré de l’expérience et de la qualité. Et pour le prochain match, contre la Suède, je pense qu’elle sera encore meilleure. Ce n’est jamais évident quand vous jouez contre le pays organisateur. L’ambiance vous est hostile et il faut d’abord s’y acclimater. C’est ce qu’ont fait les Français en première période. À l’exception de l’action de Chevtchenko, elle n’a jamais été en danger, elle a été solide défensivement. Peut-être, oui, que Ménez aurait pu marquer, mais il n’a pas eu de chance. (…) Contre l’Ukraine, elle n’a pas connu de problème. À part l’opportunité de Chevtchenko, elle a bien contrôlé les attaquants adverses. Rami et Mexès forment une bonne charnière centrale, ils se couvrent bien. Et les latéraux Debuchy et Clichy n’ont commis aucune erreur. »

Toutefois, Ancelotti ne semble pas faire de l’équipe de France l’une des favorites de cet Euro, malgré sa bonne performance face aux Ukrainiens. « (Il réfléchit.) Je ne pense pas. L’Espagne est encore favorite. C’est l’équipe la plus équilibrée. L’Allemagne est également très forte. Maintenant, je crois que la France va se qualifier pour les quarts de finale. J’espère que l’Italie aussi », a conclu Carletto, qui espère évidemment une victoire de la Squadra Azzura, lundi face à l’Eire, pour que celle-ci atteigne les quarts de finale et retrouve l’équipe de France. En effet, si les Bleus terminent en tête de leur groupe et que la Nazionale obtient la deuxième place dans le sien, Français et Italiens se rencontreront en quart de finale, le dimanche 24 juin à Kiev.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club