Restez connectés avec nous

Club

Ancelotti a été «courtois» avec l’arbitre

Dimanche soir, lors de la rencontre entre Dijon et le PSG, Carlo Ancelotti ne s’est pas privé pour montrer son mécontentement à l’arbitre de la rencontre après l’expulsion de Sissoko. Une explication qui s’est bien déroulée, comme l’a expliqué Philippe Malige dans le Parisien.

« Il a été extrêmement courtois. Il a commencé à me parler en français, mais il avait des difficultés à trouver les mots pour me dire ce qu’il ressentait. Je lui ai demandé de poursuivre en anglais. Cela a duré une petite minute et il n’y a eu aucune tension. J’ai expliqué à M. Ancelotti que, de l’endroit où j’étais placé, j’ai vu le joueur dijonnais être déséquilibré fortement par le geste de M. Sissoko. L’intégrité physique de ce joueur étant, selon moi, en danger, je n’ai pas hésité un seul instant à brandir un carton rouge. Je n’ai évidemment pas revu les images, mais je rappelle que je n’ai eu que quelques instants pour prendre ma décision. Chacun a amené son point de vue. Ce n’était pas agressif et je trouve plutôt bien qu’un entraîneur veuille donner son point de vue quand il le fait avec mesure. C’est exactement ce qu’a fait M. Ancelotti », a raconté l’arbitre de la rencontre, admiratif devant la classe du technicien italien, même quand celui-ci conteste une décision.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club