Restez connectés avec nous

Club

Ancelotti dévoile les dessous du mercato

Carlo Ancelotti, l’entraîneur du PSG, a réservé une longue interview à la Gazzetta dello Sport, afin d’évoquer les sujets qui touchent de près au PSG.

Et évidemment, il a été question du mercato, marché où le PSG est très actif depuis l’arrivée des propriétaires qataris. « Depuis que j’ai signé pour le PSG, j’ai reçu des centaines d’appels téléphoniques d’agents. On m’a proposé d’excellents joueurs, des joueurs qui viennent de signer des gros contrats. Ils veulent tous venir ici parce qu’il ya de l’argent, parce que c’est Paris, parce que j’ai une bonne réputation. Je ne donnerai pas de noms, a déclaré le technicien italien, avant de craquer et de donner le noms des plus grands joueurs qui lui ont été proposésIl y a beaucoup de choix. Les noms? Ok, maintenant je vous donne les noms que les agents proposent sur le marché d’une manière plus ou moins officielle : Tevez, Torres, Berbatov, Pavlyuchenko, Cavani, LlorenteCavani ? En janvier, non. La vérité, c’est que si on suit les agents, on pourrait refaire l’équipe chaque semaine. Je n’aime pas ça. »

D’ailleurs, concernant les joueurs qu’il souhaite voir au PSG, Alexandre Pato et Kaka en font bien partie mais Ancelotti sait qu’il sera impossible de recruter le Ballon d’Or 2007 avant l’été prochain. « On recommence avec les noms ? Kakà ne pourra se libérer qu’en juin si le Real le veut. C’est un grand joueur », a-t-il indiqué, afin de confirmer que le milieu de terrain brésilien attend la fin de saison avant de quitter le Real Madrid et d’être certain que le PSG disputera la Ligue des Champions, une compétition qui constitue le véritable objectif d’Ancelotti et du PSG.

« La qualification en Champions League, être compétitifs au plus haut niveau dans deux saisons. Antoine Kombouaré m’a laissé l’équipe en tête du championnat. Si je ne remporte pas le titre, cela fera mauvais effet, inutile de le nier, a-t-il avoué, lui qui estime donc qu’il a bien plus de pression en reprenant une équipe première du championnat. Mais il était au courant de tout cela au moment de rejoindre le PSG, alors qu’il avait prévu d’attendre qu’un poste se libère dans une grande équipe anglaise. Je confirme que j’ai pensé à une année sabbatique dans l’espoir que l’été prochain, à Tottenham ou Arsenal, un banc se libère à Londres, mais j’étais fatigué de ne rien faire, et la belle proposition du Paris Saint-Germain était séduisante. »

Derniers articles

Autres articles présents dans Club