Restez connectés avec nous

Club

Ancelotti : « Je crois fermement en ce PSG »

Dans un entretien accordé à la Gazzetta dello Sport, Carlo Ancelotti est revenu sur sa situation au PSG, celle de l’équipe, le mercato et la Ligue des Champions.

Annoncé sur la sellette par plusieurs médias suite aux récents mauvais résultats, Ancelotti estime qu’il est normal qu’une pression soit exercée sur ses épaules étant donné la grandeur du projet parisien. « Mon avenir est lié aux résultats, je le sais et je ne suis pas surpris. Nous avons réussi en Ligue des Champions mais pas en Championnat. Maintenant, nous devons nous reprendre. Je n’ai jamais eu peur d’être licencié. Le fait est qu’au PSG, il y a énormément d’attentes et, par conséquent, beaucoup de rumeurs. Mais les rumeurs ne sont pas la vérité. Le club m’a toujours laissé tranquille, et l’amitié que j’entretiens avec Leonardo est vraiment honnête. Je dis ce que je pense, et lui aussi. Je le répète : je suis désolé car en Championnat, nous avons perdu beaucoup de points. Mais on a le temps de revenir. Les cinq points qui nous séparent de Lyon, ce n’est pas une montagne », a rappelé le technicien italien, qui a bien l’intention de retrouver la tête du championnat le plus rapidement possible.

En ce qui concerne le mercato, Carletto a, sans surprise, balayé toutes les rumeurs, avant d’assurer qu’il n’avait pas besoin de milieu de terrain supplémentaire. « De Rossi ? Non. En janvier arrivera Lucas, il a 20 ans et il est très fort. C’est un ailier, je compte sur lui. Nous avons besoin d’un milieu de terrain ? Qui a dit ça ? Thiago Motta est de retour dans le groupe, nous pouvons utiliser tranquillement le milieu à trois et nous progresserons avec ce système de jeu. Je n’ai fait aucune demande au club, a-t-il assuré, avant d’évoquer la Ligue des Champions et la possibilité d’affronter l’AC Milan. La Ligue des Champions ? C’est le plus beau des trophées. Nous avons réussi notre parcours en terminant premier du groupe et en étant la meilleure défense du tournoi avec 3 buts. Et seuls le Real Madrid et le Bayern Munich ont marqué plus de buts que nous. Ce serait formidable d’aller loin en Coupe d’Europe. Qui voudrais-je rencontrer au prochain tour ? N’importe quel club, sauf le Milan. Les Rossoneri, je veux les affronter en finale. Et je peux vous assurer que je ne suis pas en train de rêver les yeux ouverts. Milan s’est bien repris, ils sont dans une période de transition et ont su valoriser un talent comme El Shaarawy et une belle promesse comme De Sciglio. Bravo. »

Enfin, l’entraîneur du PSG a de nouveau fait part de son admiration pour Zlatan Ibrahimovic, pas loin d’être le joueur parfait selon lui. « Ibra m’a étonné. Je le connaissais en tant que joueur et je l’admirais. J’ai désormais l’occasion de le connaître en tant qu’homme et il m’a aussi surpris. Il est motivé et altruiste. Il a marqué beaucoup de buts, mais il a aussi fait beaucoup de passes décisives. Ce n’est pas simple de trouver un attaquant qui donne autant de ballons. En général, ils sont tous égoïstes. Mais Ibra sait se mettre à la disposition de l’équipe. Sa personnalité encombrante ? J’ai formé plusieurs champions et c’est quelque chose que j’ai toujours apprécié. Ibra est un gars avec du talent et un grand sens du collectif, a décrit Ancelotti, avant de conclure en beauté. Je crois fermement en ce PSG et je crois que je ne me trompe pas. »

Derniers articles

Autres articles présents dans Club