Restez connectés avec nous

Club

Ancelotti : « Les joueurs n’ont pas peur »

A la veille du match face à Nancy, Carlo Ancelotti s’est présenté en conférence de presse au Camp des Loges afin d’évoquer ce rendez-vous difficile qui attend son équipe. 

Après le match nul concédé contre Bordeaux, dimanche, Carlo Ancelotti n’était pas vraiment satisfait par le jeu déployé par son équipe. « J’étais déçu, parce que nous voulons jouer, nous entraîner, et gagner. Quand nous ne jouons pas bien, je suis l’entraîneur et je dois donner des explications aux joueurs pour améliorer la situation. C’est mon travail, je dois parler avec eux, pour faire un meilleur travail, a déclaré l’entraîneur parisien, avant de démentir le coup de gueule envers ses joueurs annoncé par la presse cette semaine. Non, ce n’est pas mon habitude d’utiliser des paroles dures avec eux. Je suis calme, et je suis content de leur travail. Nous ne sommes pas une équipe parfaite, nous devons nous améliorer sur la continuité. Quelques fois nous ne sommes pas assez compact, car l’équilibre est la clé pour gagner un match. On doit se concentrer sur le prochain match contre Nancy et cela sera un match difficile. C’est une équipe qui lors du dernier match a très bien joué, et nous devons faire notre meilleur pour gagner. »

En tout cas, Carletto a souhaité assurer que son équipe n’avait pas peur d’échouer dans la course au titre, même si cela devrait se jouer à peu de choses. « Peur ? Je ne pense pas. Les joueurs sont excités, ils ont la pression et c’est normal. Après 18 ans, gagner le titre sera excitant pour tous les joueurs. Ils n’ont pas peur, ils devront avoir de la motivation. Ce sera une bataille jusqu’à la fin de la saison, je pense que le titre va se décider lors du dernier match. Lille n’est pas très loin non plus, a-t-il observé, avant de rappeler qu’il n’avait pas grand chose à reprocher à ses joueurs. Les joueurs sont professionnels, et je ne peux pas les contrôler à l’extérieur de l’entrainement. En interne, ils sont professionnels et travaillent sans aucun problème. Il faut peut être que la discussion avec les joueurs lors de l’entrainement arrivent plus souvent. »

Enfin, le technicien italien a annoncé qu’il n’avait pas prévu de faire de changement en défense et n’a pas voulu faire de fixette sur Sakho, critiqué en ce moment pour ses prestations moyennes. « J’ai des difficultés pour parler des joueurs individuellement. Contre Bordeaux nous n’avons pas fait un bon travail parce que nous avons concédé beaucoup de contre-attaques, et c’est difficile pour la défense de gérer ça. »

Derniers articles

Autres articles présents dans Club