Restez connectés avec nous

Club

Ancelotti : «On prépare le futur avec Leo»

Interrogé par Bixente Lizarazu lundi au Camp des Loges, dans le cadre de l’émission « Club Liza » sur RTL, Carlo Ancelotti est revenu sur la défaite face à Lille, la course au titre, les cas Sakho et Pastore et le prochain mercato estival.

Toujours un peu déçu de la défaite de dimanche soir, Carlo Ancelotti est surtout frustré d’avoir perdu trois points alors que son équipe maîtrisait la rencontre.« Nous avons analysé le match. Nous avons perdu à un moment où on avait le contrôle du match. Après le but de Pastore, on avait la possession et le contrôle du ballon. Ensuite, on a fait une erreur défensive avec l’expulsion de Mamadou et le penalty. C’était très dur à accepter, le match était important et l’équipe a bien joué. Mais on doit regarder de l’avant et penser au match de mercredi (face à Saint-Etienne) », a demandé le technicien italien, qui sait que le PSG n’a absolument pas le droit de perdre des points mercredi soir face aux Verts.

En tout cas, même si les choses se compliquent sérieusement, l’entraîneur du PSG refuse de s’avouer vaincu dans la course au titre, et rappelle que l’objectif du club demeure la qualification à la Ligue des Champions. « Le titre, je ne pense pas que ce soit terminé. Je connais bien le foot et tout est possible. Cinq points, ce n’est pas beaucoup. Il faut être concentré et essayer de gagner tous les matches. La deuxième place est importante pour la Ligue des Champions, Lille est à seulement deux points et il faut réagir immédiatement. On n’a pas le temps de réfléchir. Je suis arrivé ici et l’équipe était en première position. Ne pas gagner n’est jamais bon mais l’objectif est la Ligue des Champions, afin d’améliorer l’équipe. Le club a beaucoup changé avec un nouvel entraîneur, de nouveaux joueurs… Ce n’est pas facile de construire rapidement une équipe compétitive. Arriver au milieu de la saison, c’est plus difficile. Je suis arrivé en novembre à Milan, en novembre à la Juve, et c’était à chaque fois une saison difficile. »

Coupable d’une faute qui a sûrement coûté trois point très importants au PSG, Mamadou Sakho vit une période très difficile. Son coach estime qu’il n’a pas encore digéré le fait d’avoir été mis en concurrence avec des joueurs comme Alex ou Bisevac. « Je n’ai pas parlé avec Mamadou, il sait très bien qu’il a fait une erreur. Un joueur peut faire un erreur. Il faut qu’il ait la bonne attitude pour réagir, il a les qualités mentales pour s’améliorer. A mon arrivée, il jouait bien, puis il a fait quelques erreurs et Alex est arrivé. Il a eu des difficultés à s’adapter à la situation. C’était pareil pour Gourcuff à Milan, il a commencé en jouant bien et quand la concurrence est arrivée, il a eu du mal. Mamadou est jeune, il sera important pour le PSG d’avoir des joueurs formés au club, comme Chantôme, Bahebeck… Mamadou doit comprendre que le PSG sera un grand club et qu’il y aura de la concurrence. il faut avoir une forte motivation, a confié Carletto, avant d’évoquer le cas Pastore, beaucoup moins alarmant selon lui. Pastore, il a des particularités physiques. Il n’est pas rapide mais il est résistant. Il a besoin d’espaces. Zidane a eu des problèmes à la juve la première année, pareil pour Platini. Après une année d’adaptation, il fera mieux. Mais il a quand même marqué 11 buts. »

Enfin, Ancelotti a confirmé le fait que lui et Leonardo était déjà en train de préparer la saison prochaine en s’intéressant de très près à plusieurs joueurs. La priorité sera un attaquant et les dirigeants parisiens n’ont pas l’intention de tout chambouler cet été.« Ce ne sera pas une révolution comme cette saison. Nous voulons juste améliorer l’équipe. On ne va pas recruter plus de 3 ou 4 joueurs. En attaque, c’est important, on a que 2 avant-centres avec Gameiro et Hoarau. Un attaquant est la priorité. Nous sommes en train de préparer le futur avec Leonardo. Nous parlons tous les jours et nous sommes concentrés là-dessus. Nous avons ciblé des joueurs, mais nous n’avons pas parlé avec les joueurs sous contrat. Nous devons parler avec les clubs, nous avons parlé à des agents, on verra tout ça en fin de saison. Notre priorité est de recruter de bons joueurs, et il y en a aussi en France. J’aime bien tous les joueurs de l’équipe de France (rires) », a conclu l’ancien coach du Milan AC et de Chelsea.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club