Restez connectés avec nous

Club

Ancelotti pense que Paris sera champion

A deux jours du Clasico, Carlo Ancelotti s’est exprimé sur ce gros match face à l’OM qui attend son équipe, sur les cas Nenê et Pastore et bien sûr la course au titre.

Et avant ce Clasico, l’entraîneur italien se méfie d’une équipe de Marseille qui pourrait très bien se réveille après son étonnante série de défaites. « Ce sera un concurrent très sérieux dimanche. C’est une équipe expérimentée. Marseille veut se servir de ce match pour renouer avec la victoire après beaucoup de défaites. Leur série me surprend. Mais ils sont encore capables de faire un résultat », a assuré Carletto dans les colonnes du Parisien, avant donc de faire un point sur le cas Nenê, qu’il avait décidé de laisser sur le banc face à Nancy mais qui devrait jouer contre l’OM.

« Contre Nancy, nous avions besoin d’un joueur comme Ménez pour attaquer la profondeur. C’est pourquoi j’ai changé le positionnement de Ménez pour qu’il joue à côté de Hoarau avec Pastore juste derrière la ligne des attaquants. Mettre Nene sur le banc était une décision tactique. Nene est venu me demander la raison pour laquelle il n’a pas jouée, je lui ai expliqué et il a eu une très bonne réaction (…) Je n’ai pas de problème avec lui. Il fait partie d’une longue liste de joueurs que j’ai eu à mettre sur le banc pendant ma carrière. Il y a Rivaldo, Ronaldinho, Inzaghi, Kaka, Shevchenko, Seedorf, Gattuso et aujourd’hui Nene. Il a eu le comportement normal d’un joueur qui veut jouer et qui se retrouve sur le banc. Je pense qu’il va jouer contre Marseille, a confié l’ancien entraîneur de Chelsea, qui devrait utiliser un 4-2-3-1 et donc titulariser Javier Pastore. Un joueur qui n’est absolument pas privilégié selon lui. Non. Il sait très bien que la concurrence existe et que, l’année prochaine, il y en aura encore plus. Il n’est pas privilégié. Il peut être meilleur, il a les qualités pour. Mais il faut reconnaître qu’il est comme tous les joueurs qui arrivent dans un nouveau championnat. Prenons un exemple : Platini, quand il est arrivé en Italie, pendant six mois, pffff… On peut en citer d’autres, comme Zidane. Nous devons attendre un petit peu car Pastore est jeune. Quelques fois, la critique pour un joueur est bonne, mais elle doit être objective. Si tu critiques Pastore parce qu’il a coûté 42 M€, ce n’est plus juste. C’est un grand joueur.»

Enfin, Ancelotti s’est lâche en confiant que le PSG sera champion en fin de saison. « Au fond de moi, je pense que Paris sera champion (il sourit en se touchant le ventre). Parce que nous avons les qualités, l’ambition, la motivation pour l’être. Les joueurs savent que cette année est très importante pour nous après dix-huit ans sans le titre.»

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club