Club

Ancelotti : « Si je prenais un Italien, ce serait Pirlo »

PSG - Ménès "Ancelotti n'a pas été foutu d'être champion contre Montpellier"
Publie le 17/01/2013 a 18:14



  • Ce jeudi après-midi, Carlo Ancelotti était l’invité de Luis Fernandez, sur les ondes de RMC. Le technicien italien a ainsi pu faire le tour de l’actualité et des projets du PSG.

    Plus d’un an après être arrivé en France, le « Mister » se sent comme un poisson dans l’eau. « J’ai trouvé une bonne ambiance, un club qui a beaucoup d’ambitions. La première année s’est passée avec quelques difficultés. J’ai parlé de la Ligue 1 avec Maldini : c’est un bon championnat, il y a beaucoup de rythme et de contacts physiques. Ici, les systèmes tactiques changent beaucoup (…) Pour gagner le championnat, dans n’importe quel pays, ce n’est pas facile. Il faut du temps pour trouver une bonne identité. Pour atteindre un autre niveau en Europe, il faut faire évoluer les mentalités. Je ne regrette pas d’avoir signé ici. Le projet du club est fantastique, je ne suis pas venu ici pour l’argent. J’aime travailler, surtout pour construire quelque chose de beau à Paris. Le temps est nécessaire pour réussir », a-t-il expliqué, avant d’évoquer le manque de neutralité au niveau de l’arbitrage. « Nous sommes l’équipe qui fait le moins de fautes et nous prenons énormément de cartons. De jeunes arbitres inexpérimentés font parfois des erreurs », regrette l’ancien coach de Chelsea, qui avait vivement critiqué l’arbitrage après le match nul face à Montpellier (1-1, 12e journée de Ligue 1).

    Après la défaite à Nice au début du mois de décembre, Ancelotti a modifié son schéma tactique, ce qui a coïncidé avec le début d’une série de bons résultats. « Quand tu cherches une identité de jeu, tu ne peux pas la trouver en une semaine. Nous avons changé le système, les joueurs se sont montrés plus solidaires sur le terrain. Un joueur doit pouvoir s’adapter à tous les systèmes. Défensivement, le 4-4-2 est plus solide. Avec trois milieux de terrain, c’est plus difficile de mettre la pression dans le camp adverse. Nous allons continué avec ce schéma », a-t-il prévenu. Concernant le mercato d’hiver, « Carletto » a répété qu’il n’y aurait pas d’arrivée supplémentaire. « Le plus gros travail a été fait, nous n’avons pas besoin de changer beaucoup de choses pour la prochaine année. Lucas, c’est un joueur fantastique, nous avons eu la possibilité de l’acheter. Ce n’était pas facile car Manchester United était dessus. Ibrahimovic et Thiago Silva sont des tops joueurs, Lavezzi est fantastique. Verratti a beaucoup d’avenir. Avec le changement de système et le retour de Thiago Motta, il joue moins. Il a beaucoup de qualités. Dans les petits espaces, il doit plus utiliser les longues passes. Je ne veux pas le comparer à Pirlo, qui est le meilleur milieu de terrain au monde. D’ailleurs, si je devais recruter un Italien, je prendrais Pirlo », a-t-il confié à propos du joueur de la Juventus, qu’il a dirigé pendant huit saisons au Milan AC (2001-2009).

    L’entraîneur parisien a également abordé le cas de plusieurs joueurs, à commencer par Ménez. « Il n’a pas refusé de rentrer contre Ajaccio. J’ai fait un choix tactique. J’ai vu des joueurs meilleurs dans la semaine à l’entraînement, donc Ménez est allé sur le banc », a-t-il expliqué, avant d’insister sur le professionnalisme de Zlatan. « Il possède une mentalité de gagneur. Ce n’est pas difficile de gérer un tel joueur. Il a beaucoup de caractère, est très altruiste et pas égoïste. Quand il ne marque pas, il n’est pas content », a-t-il précisé. Enfin, il a évoqué le récent transfert de Nene. « Il a choisi de quitter le club car il n’a pas eu la possibilité de jouer dans la continuité. Il y a beaucoup de concurrence. Ce n’était pas facile à gérer pour lui. Il a choisi une solution où il peut jouer régulièrement. Contre Porto, il n’a pas eu un bon comportement, mais ça reste un joueur professionnel », a-t-il souligné au sujet du désormais ex-numéro 10 parisien, parti à Al-Gharafa.

    A propos des objectifs à atteindre cette saison, Ancelotti se montre déterminé. « Nous devons être champion. Ce serait un échec si ce n’était pas le cas, reconnaît-il. Pour la Ligue des Champions, il y a la possibilité d’aller loin. Déjà il faudra éliminer Valence. Je les ai vu contre Madrid mardi, ils jouaient très bien. Dans le futur, gagner cette compétition doit être un objectif prioritaire. Cette année est une année de transition pour cette Coupe, elle servira d’expérience », imagine-t-il. Interrogé sur ses relations avec Leonardo, Ancelotti assure qu’elles sont au beau fixe. « Il n’y pas de problème de communication entre nous. Notre relation est très bonne, je le connais depuis longtemps, je suis aussi venu ici pour mon amitié avec lui », rappelle-t-il. Enfin, l’ancien coach de Chelsea n’a pu éviter la question de l’éventuelle venue de Cristiano Ronaldo au PSG. « Aujourd’hui, je ne peux pas penser à lui », a-t-il alors rétorqué.

    Publie le 17/01/2013 a 18:14

    Ancelotti : « Si je prenais un Italien, ce serait Pirlo »

    Ce jeudi après-midi, Carlo Ancelotti était l’invité de Luis Fernandez, sur les ondes de RMC. Le technicien italien a ainsi pu faire le tour de l’actualité et des projets du PSG.

    Plus d’un an après être arrivé en France, le « Mister » se sent comme un poisson dans l’eau. « J’ai trouvé une bonne ambiance, un club qui a beaucoup d’ambitions. La première année s’est passée avec quelques difficultés. J’ai parlé de la Ligue 1 avec Maldini : c’est un bon championnat, il y a beaucoup de rythme et de contacts physiques. Ici, les systèmes tactiques changent beaucoup (…) Pour gagner le championnat, dans n’importe quel pays, ce n’est pas facile. Il faut du temps pour trouver une bonne identité. Pour atteindre un autre niveau en Europe, il faut faire évoluer les mentalités. Je ne regrette pas d’avoir signé ici. Le projet du club est fantastique, je ne suis pas venu ici pour l’argent. J’aime travailler, surtout pour construire quelque chose de beau à Paris. Le temps est nécessaire pour réussir », a-t-il expliqué, avant d’évoquer le manque de neutralité au niveau de l’arbitrage. « Nous sommes l’équipe qui fait le moins de fautes et nous prenons énormément de cartons. De jeunes arbitres inexpérimentés font parfois des erreurs », regrette l’ancien coach de Chelsea, qui avait vivement critiqué l’arbitrage après le match nul face à Montpellier (1-1, 12e journée de Ligue 1).

    Après la défaite à Nice au début du mois de décembre, Ancelotti a modifié son schéma tactique, ce qui a coïncidé avec le début d’une série de bons résultats. « Quand tu cherches une identité de jeu, tu ne peux pas la trouver en une semaine. Nous avons changé le système, les joueurs se sont montrés plus solidaires sur le terrain. Un joueur doit pouvoir s’adapter à tous les systèmes. Défensivement, le 4-4-2 est plus solide. Avec trois milieux de terrain, c’est plus difficile de mettre la pression dans le camp adverse. Nous allons continué avec ce schéma », a-t-il prévenu. Concernant le mercato d’hiver, « Carletto » a répété qu’il n’y aurait pas d’arrivée supplémentaire. « Le plus gros travail a été fait, nous n’avons pas besoin de changer beaucoup de choses pour la prochaine année. Lucas, c’est un joueur fantastique, nous avons eu la possibilité de l’acheter. Ce n’était pas facile car Manchester United était dessus. Ibrahimovic et Thiago Silva sont des tops joueurs, Lavezzi est fantastique. Verratti a beaucoup d’avenir. Avec le changement de système et le retour de Thiago Motta, il joue moins. Il a beaucoup de qualités. Dans les petits espaces, il doit plus utiliser les longues passes. Je ne veux pas le comparer à Pirlo, qui est le meilleur milieu de terrain au monde. D’ailleurs, si je devais recruter un Italien, je prendrais Pirlo », a-t-il confié à propos du joueur de la Juventus, qu’il a dirigé pendant huit saisons au Milan AC (2001-2009).

    L’entraîneur parisien a également abordé le cas de plusieurs joueurs, à commencer par Ménez. « Il n’a pas refusé de rentrer contre Ajaccio. J’ai fait un choix tactique. J’ai vu des joueurs meilleurs dans la semaine à l’entraînement, donc Ménez est allé sur le banc », a-t-il expliqué, avant d’insister sur le professionnalisme de Zlatan. « Il possède une mentalité de gagneur. Ce n’est pas difficile de gérer un tel joueur. Il a beaucoup de caractère, est très altruiste et pas égoïste. Quand il ne marque pas, il n’est pas content », a-t-il précisé. Enfin, il a évoqué le récent transfert de Nene. « Il a choisi de quitter le club car il n’a pas eu la possibilité de jouer dans la continuité. Il y a beaucoup de concurrence. Ce n’était pas facile à gérer pour lui. Il a choisi une solution où il peut jouer régulièrement. Contre Porto, il n’a pas eu un bon comportement, mais ça reste un joueur professionnel », a-t-il souligné au sujet du désormais ex-numéro 10 parisien, parti à Al-Gharafa.

    A propos des objectifs à atteindre cette saison, Ancelotti se montre déterminé. « Nous devons être champion. Ce serait un échec si ce n’était pas le cas, reconnaît-il. Pour la Ligue des Champions, il y a la possibilité d’aller loin. Déjà il faudra éliminer Valence. Je les ai vu contre Madrid mardi, ils jouaient très bien. Dans le futur, gagner cette compétition doit être un objectif prioritaire. Cette année est une année de transition pour cette Coupe, elle servira d’expérience », imagine-t-il. Interrogé sur ses relations avec Leonardo, Ancelotti assure qu’elles sont au beau fixe. « Il n’y pas de problème de communication entre nous. Notre relation est très bonne, je le connais depuis longtemps, je suis aussi venu ici pour mon amitié avec lui », rappelle-t-il. Enfin, l’ancien coach de Chelsea n’a pu éviter la question de l’éventuelle venue de Cristiano Ronaldo au PSG. « Aujourd’hui, je ne peux pas penser à lui », a-t-il alors rétorqué.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • magicnene

      lucas vient d’arriver,donc il est pas fantastique,lavezzi a débuté sa saison en décembre et son bilan en championnat n’a rien de fantastique,pour le reste plutot ok avec lui meme si je trouve anormal qu’on ait 4points de moins en championnat que l’an dernier à la meme époque avec une équipe bien supérieure.

      • leflo

        je pense qu’il est le mieux placé pour juger la qualité des joueur qu’il côtoie quotidiennement aux entraînements, mais pour le reste je ss d’accord avec toi. 

        • magicnene

           la qualité d’un joueur pour moi c’est en match et pas aux entrainements que je la juge et le problème c’est pas avoir des individualités fantastiques mais un collectif,une équipe.

          • emre_cwalk

            D’où la nécessité de ne pas recruter…

            • magicnene

              exact,lucas c’est largement suffisant.

            • EndlessPsg

              Si Maxwell se blesse, tu mets qui en ldc et en championnat ? Armand ou Tiene (à son retour de la can et si il part pas au mercato) ?
              Je suis d’accord sur le fait que ça sert à rien de recruter là mais bon, il faut au moins un recruter un nouveau arg

          • leflo

            certain joueur on, selon moi, « le mal de la ligue1 », combien sont ils? ces joueur dont le talent était indéniable mais qui on malheureusement échoué en ligue1 et brillé par la suite dans un autre championnat étrangé. Il y en a pas mal. Apres la ou je te rejoins  c’est, qu’effectivement on en a pas besoin de ce genre de joueur; on veut juste que sa joue bien et surtout que sa gagne!!!!!!

            • magicnene

               le mal de la ligue1 c’est surtout de faire une bonne saison et derrière plus rien,on est d’accord sur l’essentiel il nous faut un collectif qu’on a pas encore meme si on a entraperçu en septembre et décembre mais c’est clairement insuffisant.

          • magicnene arrete stp..lavezzi est un joueur fantastique..il joue milieu gauche avec le psg,il peut pas planter d buts tout les matches,ce joueurs ce defonce ,defend accelere il garde bien le ballon et en plus il bute beaucoup en ce moment,c quoi votre delire ici?

            • magicnene

              pour moi c’est un bon joueur pas un joueur fantastique,2buts en 20journées c’est pas fantastique,démarrer sa saison en décembre,ce n’est pas fantastique..

    • Shadcfc

      Une très bonne interview du coach.

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    PSG/Ludogorets - Le groupe parisien avec Layvin Kurzawa et Thiago Motta

    PSG/Ludogorets – Le groupe parisien avec Layvin Kurzawa et Thiago Motta

    LDC

    Ce mercredi, le Paris Saint-Germain reçoit Ludogorets dans le cadre de la 6e journée de Ligue ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Emjeïsa publié un new post."Mercato - Un intérêt de l'AS Rome pour Jesé ?"
    23 minutes ago
    NicolasBa publié un new post."Le PSG réduit son stage à Tunis à un simple match amical, selon France Football"
    52 minutes ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Ancelotti : « Si je prenais un Italien, ce serait Pirlo »

    PSG - Ménès "Ancelotti n'a pas été foutu d'être champion contre Montpellier" <Club , Interviews , LDC , Ligue 1 , Mercato , Une

    Ce jeudi après-midi, Carlo Ancelotti était l’invité de Luis Fernandez, sur les ondes de RMC. Le technicien italien a ainsi pu faire le tour de l’actualité et des projets du PSG.

    Plus d’un an après être arrivé en France, le « Mister » se sent comme un poisson dans l’eau. « J’ai trouvé une bonne ambiance, un club qui a beaucoup d’ambitions. La première année s’est passée avec quelques difficultés. J’ai parlé de la Ligue 1 avec Maldini : c’est un bon championnat, il y a beaucoup de rythme et de contacts physiques. Ici, les systèmes tactiques changent beaucoup (…) Pour gagner le championnat, dans n’importe quel pays, ce n’est pas facile. Il faut du temps pour trouver une bonne identité. Pour atteindre un autre niveau en Europe, il faut faire évoluer les mentalités. Je ne regrette pas d’avoir signé ici. Le projet du club est fantastique, je ne suis pas venu ici pour l’argent. J’aime travailler, surtout pour construire quelque chose de beau à Paris. Le temps est nécessaire pour réussir », a-t-il expliqué, avant d’évoquer le manque de neutralité au niveau de l’arbitrage. « Nous sommes l’équipe qui fait le moins de fautes et nous prenons énormément de cartons. De jeunes arbitres inexpérimentés font parfois des erreurs », regrette l’ancien coach de Chelsea, qui avait vivement critiqué l’arbitrage après le match nul face à Montpellier (1-1, 12e journée de Ligue 1).

    Après la défaite à Nice au début du mois de décembre, Ancelotti a modifié son schéma tactique, ce qui a coïncidé avec le début d’une série de bons résultats. « Quand tu cherches une identité de jeu, tu ne peux pas la trouver en une semaine. Nous avons changé le système, les joueurs se sont montrés plus solidaires sur le terrain. Un joueur doit pouvoir s’adapter à tous les systèmes. Défensivement, le 4-4-2 est plus solide. Avec trois milieux de terrain, c’est plus difficile de mettre la pression dans le camp adverse. Nous allons continué avec ce schéma », a-t-il prévenu. Concernant le mercato d’hiver, « Carletto » a répété qu’il n’y aurait pas d’arrivée supplémentaire. « Le plus gros travail a été fait, nous n’avons pas besoin de changer beaucoup de choses pour la prochaine année. Lucas, c’est un joueur fantastique, nous avons eu la possibilité de l’acheter. Ce n’était pas facile car Manchester United était dessus. Ibrahimovic et Thiago Silva sont des tops joueurs, Lavezzi est fantastique. Verratti a beaucoup d’avenir. Avec le changement de système et le retour de Thiago Motta, il joue moins. Il a beaucoup de qualités. Dans les petits espaces, il doit plus utiliser les longues passes. Je ne veux pas le comparer à Pirlo, qui est le meilleur milieu de terrain au monde. D’ailleurs, si je devais recruter un Italien, je prendrais Pirlo », a-t-il confié à propos du joueur de la Juventus, qu’il a dirigé pendant huit saisons au Milan AC (2001-2009).

    L’entraîneur parisien a également abordé le cas de plusieurs joueurs, à commencer par Ménez. « Il n’a pas refusé de rentrer contre Ajaccio. J’ai fait un choix tactique. J’ai vu des joueurs meilleurs dans la semaine à l’entraînement, donc Ménez est allé sur le banc », a-t-il expliqué, avant d’insister sur le professionnalisme de Zlatan. « Il possède une mentalité de gagneur. Ce n’est pas difficile de gérer un tel joueur. Il a beaucoup de caractère, est très altruiste et pas égoïste. Quand il ne marque pas, il n’est pas content », a-t-il précisé. Enfin, il a évoqué le récent transfert de Nene. « Il a choisi de quitter le club car il n’a pas eu la possibilité de jouer dans la continuité. Il y a beaucoup de concurrence. Ce n’était pas facile à gérer pour lui. Il a choisi une solution où il peut jouer régulièrement. Contre Porto, il n’a pas eu un bon comportement, mais ça reste un joueur professionnel », a-t-il souligné au sujet du désormais ex-numéro 10 parisien, parti à Al-Gharafa.

    A propos des objectifs à atteindre cette saison, Ancelotti se montre déterminé. « Nous devons être champion. Ce serait un échec si ce n’était pas le cas, reconnaît-il. Pour la Ligue des Champions, il y a la possibilité d’aller loin. Déjà il faudra éliminer Valence. Je les ai vu contre Madrid mardi, ils jouaient très bien. Dans le futur, gagner cette compétition doit être un objectif prioritaire. Cette année est une année de transition pour cette Coupe, elle servira d’expérience », imagine-t-il. Interrogé sur ses relations avec Leonardo, Ancelotti assure qu’elles sont au beau fixe. « Il n’y pas de problème de communication entre nous. Notre relation est très bonne, je le connais depuis longtemps, je suis aussi venu ici pour mon amitié avec lui », rappelle-t-il. Enfin, l’ancien coach de Chelsea n’a pu éviter la question de l’éventuelle venue de Cristiano Ronaldo au PSG. « Aujourd’hui, je ne peux pas penser à lui », a-t-il alors rétorqué.

    By
    @
    OTER ?>