Club

Ancelotti : « Tout le monde doit faire mieux »

Publie le 23/11/2012 a 14:55



  • Ce vendredi après-midi, Carlo Ancelotti s’est présenté en conférence de presse avant le match de la 14ème journée de Ligue 1 face à Troyes. L’entraîneur du PSG vise évidemment la victoire face au promu troyen mais espère surtout voir une équipe parisienne solide dans tous les compartiments du jeu.

    « Après Rennes, le moment était difficile pour le club car nous avions en plus déjà perdu contre Saint-Etienne, et le PSG ne peut pas perdre deux matches consécutifs à la maison. La réaction face à Kiev était bonne, mais je dois encore attendre pour savoir si ça va continuer, notamment demain. En tout cas, nous devons faire mieux. Le match de demain sera important, et nous devons avoir la même attitude et motivation que contre Kiev. Nous devons récupérer les points perdus en Championnat. Ce sera un bon test pour nous, pour retrouver l’attitude montrée en début de saison. C’est un adversaire, et il doit être respecté. Troyes a montré lors du dernier match qu’il s’agissait d’une équipe dynamique, ils ont joué 90 minutes avec beaucoup d’intensité. Le problème d’attitude ? Il y a beaucoup de raisons, nous avons beaucoup de nouveaux joueurs, et il faut du temps pour améliorer la solidité de l’équipe. Aujourd’hui, avant de penser qui peut être le véritable adversaire du PSG, on doit d’abord penser à avoir une équipe solide, avec de l’identité. C’est la seule chose qui manque encore à cette équipe. Je ne suis pas énervé car je connais très bien le football, et tu ne peux pas tout construire en deux ou trois jours. Je suis focalisé sur le travail et la critique est logique, car tout le monde, même l’entraîneur, doit faire mieux, a demandé le technicien italien, qui souhaite voir tous ses joueurs impliqués et responsables sur le terrain. Qui est le patron dans l’équipe ? C’est difficile car je ne veux pas un seul patron, mais des leaders sur le terrain. Thiago Silva et Ibrahimovic sont des joueurs importants, mais l’équipe entière doit l’être. Quel capitaine face à Troyes ? Je déciderai demain. Peut-être Thiago Silva comme face à Kiev. »

    Face à Troyes, Carlo Ancelotti titularisera donc une nouvelle fois Blaise Matuidi, très fort physiquement selon lui. Des changements sont promis et si l’entraîneur parisien a donné peu d’indices sur la composition, l’équipe pourrait évoluer en 4-2-3-1, avec Pastore en meneur de jeu, Lavezzi à droite, Nenê à gauche et Ibrahimovic en pointe. « Nene a beaucoup travaillé pour l’équipe, j’ai apprécié le travail qu’il a fait. Il n’a pas eu beaucoup de ballons, mais il a été très utile. Pastore a pu se reposer, et il jouera sûrement milieu offensif. Il ne peut pas jouer sur un côté car il n’est pas assez rapide, a indiqué Carletto, avant de revenir une nouvelle fois sur les prises de risque de Marco Verratti, qui l’avait énervé lors du match face à Kiev. Je suis calme, tranquille, je veux travailler avec lui pour qu’il s’améliore. Il a quelques difficultés en ce moment mais c’est normal, il est dans un nouveau championnat, une nouvelle équipe et si parfois je m’énerve, c’est parce que j’ai confiance en lui. C’est un bon joueur, jeune, utile pour l’équipe. Même lorsqu’il fait des erreurs, il est important. Il va changer, j’en suis sûr. Il a trop confiance en ses qualités mais parfois, lorsque tu joues face à adversaire agressif, tu te retrouves en difficultés et tu ne dois pas perdre le ballon juste devant la surface.»

    Publie le 23/11/2012 a 14:55

    Ancelotti : « Tout le monde doit faire mieux »

    Ce vendredi après-midi, Carlo Ancelotti s’est présenté en conférence de presse avant le match de la 14ème journée de Ligue 1 face à Troyes. L’entraîneur du PSG vise évidemment la victoire face au promu troyen mais espère surtout voir une équipe parisienne solide dans tous les compartiments du jeu.

    « Après Rennes, le moment était difficile pour le club car nous avions en plus déjà perdu contre Saint-Etienne, et le PSG ne peut pas perdre deux matches consécutifs à la maison. La réaction face à Kiev était bonne, mais je dois encore attendre pour savoir si ça va continuer, notamment demain. En tout cas, nous devons faire mieux. Le match de demain sera important, et nous devons avoir la même attitude et motivation que contre Kiev. Nous devons récupérer les points perdus en Championnat. Ce sera un bon test pour nous, pour retrouver l’attitude montrée en début de saison. C’est un adversaire, et il doit être respecté. Troyes a montré lors du dernier match qu’il s’agissait d’une équipe dynamique, ils ont joué 90 minutes avec beaucoup d’intensité. Le problème d’attitude ? Il y a beaucoup de raisons, nous avons beaucoup de nouveaux joueurs, et il faut du temps pour améliorer la solidité de l’équipe. Aujourd’hui, avant de penser qui peut être le véritable adversaire du PSG, on doit d’abord penser à avoir une équipe solide, avec de l’identité. C’est la seule chose qui manque encore à cette équipe. Je ne suis pas énervé car je connais très bien le football, et tu ne peux pas tout construire en deux ou trois jours. Je suis focalisé sur le travail et la critique est logique, car tout le monde, même l’entraîneur, doit faire mieux, a demandé le technicien italien, qui souhaite voir tous ses joueurs impliqués et responsables sur le terrain. Qui est le patron dans l’équipe ? C’est difficile car je ne veux pas un seul patron, mais des leaders sur le terrain. Thiago Silva et Ibrahimovic sont des joueurs importants, mais l’équipe entière doit l’être. Quel capitaine face à Troyes ? Je déciderai demain. Peut-être Thiago Silva comme face à Kiev. »

    Face à Troyes, Carlo Ancelotti titularisera donc une nouvelle fois Blaise Matuidi, très fort physiquement selon lui. Des changements sont promis et si l’entraîneur parisien a donné peu d’indices sur la composition, l’équipe pourrait évoluer en 4-2-3-1, avec Pastore en meneur de jeu, Lavezzi à droite, Nenê à gauche et Ibrahimovic en pointe. « Nene a beaucoup travaillé pour l’équipe, j’ai apprécié le travail qu’il a fait. Il n’a pas eu beaucoup de ballons, mais il a été très utile. Pastore a pu se reposer, et il jouera sûrement milieu offensif. Il ne peut pas jouer sur un côté car il n’est pas assez rapide, a indiqué Carletto, avant de revenir une nouvelle fois sur les prises de risque de Marco Verratti, qui l’avait énervé lors du match face à Kiev. Je suis calme, tranquille, je veux travailler avec lui pour qu’il s’améliore. Il a quelques difficultés en ce moment mais c’est normal, il est dans un nouveau championnat, une nouvelle équipe et si parfois je m’énerve, c’est parce que j’ai confiance en lui. C’est un bon joueur, jeune, utile pour l’équipe. Même lorsqu’il fait des erreurs, il est important. Il va changer, j’en suis sûr. Il a trop confiance en ses qualités mais parfois, lorsque tu joues face à adversaire agressif, tu te retrouves en difficultés et tu ne dois pas perdre le ballon juste devant la surface.»




  • Tags de l'article : , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • pastore n’est pas assez rapide sur le coté ça je suis d’accord avec lui, mais ce n’est pas un tres bon argument parce que nene n’est pas plus rapide que lui je suis sûr !!! Mais j’suis ok avec lui que pastore au milieu c’est bcp mieu !

    • pauleta58

      fait toi respecter déjà.malgré les remarque sur verratti ,pas grand chose n’a changer,les individualités de certains n’ont pas changer non plus.on verra bien demain contre troyes je reste méfiant

    • LauPSG

      heureusement qu’on joue une équipe faible demain, ça devrait nous permettre d’oublier cette histoire de « crise » pour quelque temps en championnat (si on gagne bien sur)

    • Jag ar Zlatan

      Thiago Silva, Sirigu, Ibra sa c’est de vrais capitaines, j’en ai marre des Jallet, sakho qui n’ont pas les épaules pour.

      • Birane

        C’est de la politique histoire d’eviter les grandes gueules du foot français qui cherchent toujours pretexte pour critiquer le PSG.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Féminines - Bruno Salomon s'attend à une finale de LDC "électrique"

    Féminines – Bruno Salomon s’attend à une finale de LDC « électrique »

    Actu Féminin

    Bruno Salomon, chroniqueur sur France Bleu, s’est exprimé à propos de la finale de la Ligue des Champions ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Johana mis à jour un page"Politique de confidentialité"
    8 days ago
    Johana publié un new page."Politique de confidentialité"
    8 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy On essaye de mettre toutes les chances de notre côté

    Féminines – Delannoy « On essaye de mettre toutes les chances de notre côté »

    Actu Féminin

    Le 1er juin prochain à Cardiff, les équipes féminines du Paris Saint-Germain et de l’Olympique Lyonnais ...

    Vidéos PSG

    Ancelotti : « Tout le monde doit faire mieux »

    <Club , Interviews , Ligue 1 , Une

    Ce vendredi après-midi, Carlo Ancelotti s’est présenté en conférence de presse avant le match de la 14ème journée de Ligue 1 face à Troyes. L’entraîneur du PSG vise évidemment la victoire face au promu troyen mais espère surtout voir une équipe parisienne solide dans tous les compartiments du jeu.

    « Après Rennes, le moment était difficile pour le club car nous avions en plus déjà perdu contre Saint-Etienne, et le PSG ne peut pas perdre deux matches consécutifs à la maison. La réaction face à Kiev était bonne, mais je dois encore attendre pour savoir si ça va continuer, notamment demain. En tout cas, nous devons faire mieux. Le match de demain sera important, et nous devons avoir la même attitude et motivation que contre Kiev. Nous devons récupérer les points perdus en Championnat. Ce sera un bon test pour nous, pour retrouver l’attitude montrée en début de saison. C’est un adversaire, et il doit être respecté. Troyes a montré lors du dernier match qu’il s’agissait d’une équipe dynamique, ils ont joué 90 minutes avec beaucoup d’intensité. Le problème d’attitude ? Il y a beaucoup de raisons, nous avons beaucoup de nouveaux joueurs, et il faut du temps pour améliorer la solidité de l’équipe. Aujourd’hui, avant de penser qui peut être le véritable adversaire du PSG, on doit d’abord penser à avoir une équipe solide, avec de l’identité. C’est la seule chose qui manque encore à cette équipe. Je ne suis pas énervé car je connais très bien le football, et tu ne peux pas tout construire en deux ou trois jours. Je suis focalisé sur le travail et la critique est logique, car tout le monde, même l’entraîneur, doit faire mieux, a demandé le technicien italien, qui souhaite voir tous ses joueurs impliqués et responsables sur le terrain. Qui est le patron dans l’équipe ? C’est difficile car je ne veux pas un seul patron, mais des leaders sur le terrain. Thiago Silva et Ibrahimovic sont des joueurs importants, mais l’équipe entière doit l’être. Quel capitaine face à Troyes ? Je déciderai demain. Peut-être Thiago Silva comme face à Kiev. »

    Face à Troyes, Carlo Ancelotti titularisera donc une nouvelle fois Blaise Matuidi, très fort physiquement selon lui. Des changements sont promis et si l’entraîneur parisien a donné peu d’indices sur la composition, l’équipe pourrait évoluer en 4-2-3-1, avec Pastore en meneur de jeu, Lavezzi à droite, Nenê à gauche et Ibrahimovic en pointe. « Nene a beaucoup travaillé pour l’équipe, j’ai apprécié le travail qu’il a fait. Il n’a pas eu beaucoup de ballons, mais il a été très utile. Pastore a pu se reposer, et il jouera sûrement milieu offensif. Il ne peut pas jouer sur un côté car il n’est pas assez rapide, a indiqué Carletto, avant de revenir une nouvelle fois sur les prises de risque de Marco Verratti, qui l’avait énervé lors du match face à Kiev. Je suis calme, tranquille, je veux travailler avec lui pour qu’il s’améliore. Il a quelques difficultés en ce moment mais c’est normal, il est dans un nouveau championnat, une nouvelle équipe et si parfois je m’énerve, c’est parce que j’ai confiance en lui. C’est un bon joueur, jeune, utile pour l’équipe. Même lorsqu’il fait des erreurs, il est important. Il va changer, j’en suis sûr. Il a trop confiance en ses qualités mais parfois, lorsque tu joues face à adversaire agressif, tu te retrouves en difficultés et tu ne dois pas perdre le ballon juste devant la surface.»

    By
    @
    OTER ?>