Restez connectés avec nous

Club

Ancelotti : «Une semaine très importante»

Après le match nul concédé à Auxerre, le PSG s’est largement rassuré dimanche soir en écrasant littéralement Sochaux au terme d’un match très abouti (6-1). Carlo Ancelotti était évidemment très satisfait de son équipe, et surtout de Pastore, Nenê et Ménez, étincelants à la pointe de l’attaque parisienne.

« Ces trois-là ont fait un travail fantastique, ils ont joué de manière simple. Nenê a été très bien, il a joué pour l’équipe et marqué deux buts. Il y a aussi eu un très bon Pastore. C’est peut-être son passage sur le banc qui l’a aidé à avoir plus de motivation. Le plus important, c’est d’être habile et de prendre la profondeur. C’est un travail que peut faire un avant-centre, ou d’autres joueurs comme Ménez et Nene. Je pense que Ménez a sa vitesse, et Nene son intelligence pour aller derrière la défense. Tout dépend des caractéristiques des joueurs. Gameiro aussi prend très bien la profondeur, et c’est la raison pour laquelle je l’ai mis à la fin, les adversaires étant fatigués, a expliqué l’entraîneur parisien, qui oublie évidemment le but encaissé à partir du moment où son équipe est efficace offensivement. Sur le but, il y a peut-être une incompréhension entre Alex et Sirigu, mais après, on n’a plus eu aucun problème. Prendre un but quand tu peux en mettre six, ce n’est jamais un souci. On pratique un football offensif, et peut-être que quelquefois, on a des problèmes derrière. J’étais un peu inquiet après ce but car on pouvait perdre un peu de confiance, mais on a continué à jouer et à garder la possession de balle. »

Après ce large succès, le PSG reste à deux points de Montpellier et continue de croire au titre de champion de France. Cette semaine, qui se terminera par une rencontre Lille, devrait être déterminante selon Ancelotti. « Le titre, c’est possible, naturellement. Le prochain match est peut-être la clé de la saison. Cela va être une semaine très importante pour les trois équipes de tête. Peut-être même la plus importante de la saison. »

Et pour mettre toutes les chances de leur côté, les Parisiens devront également penser à soigner leur différence de buts, comme ils l’ont fait dimanche face à Sochaux. « On a égalisé avec eux à la différence de buts, c’est bon aussi (le Paris SG a encore une différence de buts défavorable d’une unité (28) par rapport à Montpellier (29), NDLR). On a gagné un match important pour le classement. »

Derniers articles

Autres articles présents dans Club