Restez connectés avec nous
Areola Le PSG, je l'affection particulièrement. Si j'ai l'occasion de m'affirmer ici, je n'hésiterai pas

Club

Areola « Le PSG, je l’affectionne particulièrement. Si j’ai l’occasion de m’affirmer ici, je n’hésiterai pas »

Alphonse Areola, gardien de 25 ans du Paris Saint-Germain, s’est confié dans une interview accordée à Ultimo Diez. L’occasion pour le portier formé à Paris de faire un point sur sa concurrence avec Kevin Trapp (27 ans) et ce qu’il envisage pour son avenir.

« Si j’aurais préféré que la hiérarchie soit claire ?

En France, nous avons souvent l’habitude de parler de hiérarchie. J’ai appris en Espagne que la hiérarchie pouvait bouger du jour au lendemain et que rien n’est acquis. Je me rappelle que dès que je suis arrivé, j’ai joué car Sergio Asenjo était blessé aux croisés. En fin de saison, lorsqu’il est revenu de blessure, le coach a voulu préparer la saison suivante. Nous avons fait deux matchs chacun. Pour les Espagnols, par rapport aux Français, la hiérarchie n’est pas quelque chose d’important.

‘nous avançons ensemble’

Après, la concurrence avec Kevin est saine. Nous travaillons tous les jours ensemble. Je ne vais pas dire que nous sommes les meilleurs amis car ce serait mentir mais nous nous respectons mutuellement, nous avançons ensemble et nous avons tous les deux le même discours. Le plus important, c’est que l’équipe aille le plus loin possible dans toutes les compétitions.

Continuer au PSG même si un grand nom arrive en concurrent ?

Pour l’instant, mon contrat va jusqu’en 2019. Ce qui est sûr, c’est que je suis un enfant du club. Je suis né ici, j’ai grandi ici, j’ai vécu ici. Même si j’ai été prêté durant trois saisons d’affilée, le club est dans mon corps plus que dans mon coeur. Je suis un vrai parisien. Ce club, je l’affectionne particulièrement. Si j’ai l’occasion de continuer ici, de m’affirmer ici, de grandir ici, je n’hésiterai pas. »

Areola beaucoup de mérite.

Depuis la saison dernière, le gardien de 25 ans doit faire avec des critiques et surtout des rumeurs d’une arrivée pour le remplacer quasi-quotidiennes. Ce qui n’est pas simple à vivre. Mais cette année, malgré quelques matchs un peu moins bons, Areola a prouvé qu’il a une vraie force mentale. Il a su rebondir et continuer à travailler pour faire de belles choses. L’an dernier, il devait peut-être s’adapter à cet environnement et à la pression au club.

Aujourd’hui, il semble être très bien au PSG et réagit toujours au mieux après une petite erreur sur un match. Des loupés qui se font d’ailleurs très rares, au contraire de ses très bons matchs. Il est un des rares Parisiens irréprochables sur l’élimination en 8e de finale de Ligue des Champions. Il a aussi été impérial vendredi à Saint-Etienne alors que toute l’équipe ratait son match. Face à un marché des gardiens très fermés, voir Areola s’affirmer encore et continuer à progresser à Paris n’est pas forcément une mauvaise option. On sait au moins que c’est sa volonté.

Retrouvez l’entretien d’Areola en intégralité ici.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club