Club

Armand : « Je ne fais pas la gueule »

Publie le 21/03/2012 a 09:30



  • Au club depuis 2004, Sylvain Armand vit sûrement sa saison la plus délicate au PSG. Car si tout va bien collectivement, le défenseur parisien joue très peu et se retrouve victime de l’arrivée de grands joueurs, notamment en défense.

    L’ancien Nantais vit donc plutôt difficilement cette situation mais il s’est fait une raison, et sait qu’il ne pourra plus apporter grand chose au club. « Difficile, oui. En quatorze saisons de professionnalisme, j’avais toujours joué régulièrement. Ce n’est plus le cas. Je ne dirais pas que c’est un choc, mais ça n’a pas été facile à accepter au départ. Le club a aujourd’hui de gros moyens, il recrute de grands joueurs, dont certains sont plus expérimentés que moi, et la concurrence est devenue beaucoup plus forte. Quand on joue beaucoup moins, on a moins le rythme et moins confiance en soi. Mais je ne fais pas la gueule. Je me suis fait une raison. (…) Je ne l’ai pas vu venir. J’aurais pu le pressentir il y a deux ans parce que j’avais été moins performant pendant la saison 2009-2010. Mais, après la saison dernière, où je m’étais éclaté dans l’axe avec Mamadou (Sakho), je pensais repartir avec le même statut. Mais il y a eu le rachat du club, l’arrivée de nouveaux joueurs et de gens qui ont pu penser différemment. J’ai été surpris de ne pas avoir eu une nouvelle chance dans l’axe. Je reste sur ma faim, même si j’ai bien compris que le club changeait de dimension », a expliqué Armand dans L’Equipe, lui qui savait que tout allait se compliquer pour les anciens du club avec l’arrivée des nouveaux propriétaires. Aujourd’hui, s’il ne joue pas, le défenseur parisien profite de l’expérience apportée par le nouveau staff et du fait d’avoir l’impression de jouer dans un club étranger, lui qui n’a jamais quitté l’hexagone en 15 ans de carrière professionnelle.

    « On savait tous que les choses allaient changer pour nous avec l’arrivée des Qatariens et on est tous déçus de ne pas jouer plus souvent. Mais personne ne triche, parce que le coach se comporte de la même manière avec un ancien et un nouveau, avec un joueur qui a coûté cher et un qui n’a rien coûté. Il parle et rigole avec tout le monde. Je trouve ça classe de sa part. Tous les staffs ne se comportent pas de la même façon. Aucun joueur ne se sent mis de côté. (…) Antoine (Kombouaré), il faut le remercier pour ce qu’il a accompli. Tout s’est très bien passé avec lui. Il a fait avec ses moyens. Aujourd’hui, on a un staff d’un autre monde, des gens qui connaissent le très haut niveau, les très grands clubs. La différence est là, dans l’expérience du coach et de ses adjoints. Ces gens-là savent tout de la préparation pointue d’une équipe, à travers la nutrition, les GPS, pour savoir si on est en surrégime… Ce staff a tout chamboulé, mais ceux qui, comme moi, n’ont connu que la L 1, apprennent une tonne de choses à leur contact. (…) On me demande parfois si je ne veux pas tenter une expérience à l’étranger. En souriant, je réponds : “Mais, jouer à Paris, c’est déjà jouer à l’étranger ! ” Paris devient un grand club, avec les méthodes d’un staff venu d’Italie ou d’Angleterre. Je suis content de vivre ce moment du club, même si ça devait s’arrêter dans deux mois », a-t-il avoué.

    En tout cas, Armand a profiter de cette fin de saison pour tenter de remporter un titre de champion de France avec le PSG. « J’en ai toujours rêvé. Paris aurait toujours dû jouer les premiers rôles. Mais on ne se sentait jamais assez costauds et réguliers pour jouer le titre. Avant, j’avais toujours cette peur du moment où Paris retomberait dans ses travers. On avait fini par croire que ça ne marcherait jamais. Cette année, il se passe quelque chose de fort, a confié l’un des doyens de l’effectif parisien, qui annonce toutefois que la Coupe de France est aussi un objectif très important. On ne se lasse jamais de disputer une finale au Stade de France, de ces mises au vert d’avant match, de monter les marches pour chercher le trophée devant 80 000 spectateurs… Notre finale contre Marseille (2-1, en 2006) reste ancrée dans ma mémoire. Chaque joueur aimerait vivre ça. Le titre, c’est la priorité. Mais une Coupe, ça ne se balance pas. Jamais.»

    Enfin, étant donné sa situation, Armand devrait vraisemblablement quitter Paris en fin de saison. « Le moment venu, j’aurai une discussion avec Leonardo. J’adore ce club. En partir serait difficile, surtout si on ne gagne pas le titre. Mais j’ai trente et un ans, je peux difficilement revivre une saison aussi délicate. Je peux me dire qu’il y aura la Ligue des champions au programme la saison prochaine. Mais encore faudrait-il être dans le groupe… », a conclu le défenseur francilien, qui sait qu’il n’aura probablement pas sa place dans l’effectif la saison prochaine avec l’arrivée de nouveaux joueurs durant le mercato estival.

    Publie le 21/03/2012 a 09:30

    Armand : « Je ne fais pas la gueule »

    Au club depuis 2004, Sylvain Armand vit sûrement sa saison la plus délicate au PSG. Car si tout va bien collectivement, le défenseur parisien joue très peu et se retrouve victime de l’arrivée de grands joueurs, notamment en défense.

    L’ancien Nantais vit donc plutôt difficilement cette situation mais il s’est fait une raison, et sait qu’il ne pourra plus apporter grand chose au club. « Difficile, oui. En quatorze saisons de professionnalisme, j’avais toujours joué régulièrement. Ce n’est plus le cas. Je ne dirais pas que c’est un choc, mais ça n’a pas été facile à accepter au départ. Le club a aujourd’hui de gros moyens, il recrute de grands joueurs, dont certains sont plus expérimentés que moi, et la concurrence est devenue beaucoup plus forte. Quand on joue beaucoup moins, on a moins le rythme et moins confiance en soi. Mais je ne fais pas la gueule. Je me suis fait une raison. (…) Je ne l’ai pas vu venir. J’aurais pu le pressentir il y a deux ans parce que j’avais été moins performant pendant la saison 2009-2010. Mais, après la saison dernière, où je m’étais éclaté dans l’axe avec Mamadou (Sakho), je pensais repartir avec le même statut. Mais il y a eu le rachat du club, l’arrivée de nouveaux joueurs et de gens qui ont pu penser différemment. J’ai été surpris de ne pas avoir eu une nouvelle chance dans l’axe. Je reste sur ma faim, même si j’ai bien compris que le club changeait de dimension », a expliqué Armand dans L’Equipe, lui qui savait que tout allait se compliquer pour les anciens du club avec l’arrivée des nouveaux propriétaires. Aujourd’hui, s’il ne joue pas, le défenseur parisien profite de l’expérience apportée par le nouveau staff et du fait d’avoir l’impression de jouer dans un club étranger, lui qui n’a jamais quitté l’hexagone en 15 ans de carrière professionnelle.

    « On savait tous que les choses allaient changer pour nous avec l’arrivée des Qatariens et on est tous déçus de ne pas jouer plus souvent. Mais personne ne triche, parce que le coach se comporte de la même manière avec un ancien et un nouveau, avec un joueur qui a coûté cher et un qui n’a rien coûté. Il parle et rigole avec tout le monde. Je trouve ça classe de sa part. Tous les staffs ne se comportent pas de la même façon. Aucun joueur ne se sent mis de côté. (…) Antoine (Kombouaré), il faut le remercier pour ce qu’il a accompli. Tout s’est très bien passé avec lui. Il a fait avec ses moyens. Aujourd’hui, on a un staff d’un autre monde, des gens qui connaissent le très haut niveau, les très grands clubs. La différence est là, dans l’expérience du coach et de ses adjoints. Ces gens-là savent tout de la préparation pointue d’une équipe, à travers la nutrition, les GPS, pour savoir si on est en surrégime… Ce staff a tout chamboulé, mais ceux qui, comme moi, n’ont connu que la L 1, apprennent une tonne de choses à leur contact. (…) On me demande parfois si je ne veux pas tenter une expérience à l’étranger. En souriant, je réponds : “Mais, jouer à Paris, c’est déjà jouer à l’étranger ! ” Paris devient un grand club, avec les méthodes d’un staff venu d’Italie ou d’Angleterre. Je suis content de vivre ce moment du club, même si ça devait s’arrêter dans deux mois », a-t-il avoué.

    En tout cas, Armand a profiter de cette fin de saison pour tenter de remporter un titre de champion de France avec le PSG. « J’en ai toujours rêvé. Paris aurait toujours dû jouer les premiers rôles. Mais on ne se sentait jamais assez costauds et réguliers pour jouer le titre. Avant, j’avais toujours cette peur du moment où Paris retomberait dans ses travers. On avait fini par croire que ça ne marcherait jamais. Cette année, il se passe quelque chose de fort, a confié l’un des doyens de l’effectif parisien, qui annonce toutefois que la Coupe de France est aussi un objectif très important. On ne se lasse jamais de disputer une finale au Stade de France, de ces mises au vert d’avant match, de monter les marches pour chercher le trophée devant 80 000 spectateurs… Notre finale contre Marseille (2-1, en 2006) reste ancrée dans ma mémoire. Chaque joueur aimerait vivre ça. Le titre, c’est la priorité. Mais une Coupe, ça ne se balance pas. Jamais.»

    Enfin, étant donné sa situation, Armand devrait vraisemblablement quitter Paris en fin de saison. « Le moment venu, j’aurai une discussion avec Leonardo. J’adore ce club. En partir serait difficile, surtout si on ne gagne pas le titre. Mais j’ai trente et un ans, je peux difficilement revivre une saison aussi délicate. Je peux me dire qu’il y aura la Ligue des champions au programme la saison prochaine. Mais encore faudrait-il être dans le groupe… », a conclu le défenseur francilien, qui sait qu’il n’aura probablement pas sa place dans l’effectif la saison prochaine avec l’arrivée de nouveaux joueurs durant le mercato estival.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • PatrickMazzucotelliChellouf

      un très grand joueur!!!!!! 
      Je le remercie pour tout ce qu’il a réussit a accomplir au psg et j’espère que cette histoire entre le psg et armand n’est pas fini.
         Vive les bleus et rouge!!! Allez Paris

    • Pedroreviens

      Dernier parisien à avoir joué la LDC !!

    • magic nene

      tu mérites d’être champion,t’as tout connu à paris,tu as toujours tout donné,mouillé le maillot ,quoique tu décides en fin de saison,je n’oublierai pas moi personnellement,ton amour pour le club,pour nos couleurs.
      Respect et chapeau sylvain.

    • Giao1976

      Bravo Sylvain pour cette bonne attitude, mais juste une chose si tu dois changer de club l’annee prochaine, ne gache pas tout en allant chez les sardines (et dans une moindre mesure chez les quenelles car tu es du coin, va chez les verts plutot dans ce cas)

    • Birane

      Bravo et Merci!!! C’est vrai qu’onva surement recruter au moin un latéral en défense mais sauf départ il ne devrait pas y avoir de nouvelle recrie dans ce domaine. LE chantier c’est  l’attaque et les ailes avec un remplacant pour nene, un remplacant pour menez et deux attaquants pour en avoir 4 comme Carlo le veut.

    • taillmate

      Il mérite un peu plus de considération, l’an passé c’est en partie grâce à lui que Sakho a explosé.
      Dommage qu’on ne le voit plus souvent notamment dans l’axe de la défense.

    • Palu

      J’aime beaucoup ce joueur exemplaire, aimant son maillot et ne se plaignant jamais. Je regrette comme lui qu’Ancelotti ne l’ai pas fait jouer en défense centrale, meilleur que Lugano et même qu’un  Sakho surcôté qui a encore beaucoup à progresser pour devenir un grand.
      Dommage, il devra partir avec certainement une grande amertume. Mais il pourra être titulaire dans la plupart des clubs de L1. 

    • Larry_warton

      Je me souviendrais toujours de son arrivée controversée au psg , personne ne donnait cher de sa peau , en tant que remplacant d’Heinze , tout le monde considérait qu’il n’allait pas faire le poids , les débuts on été certes difficiles , avec des prestations pitoyables … Mais tu as su faire le dos rond et remonter la pente petit à petit pour devenir un titulaire indiscutable et un des joueurs préféré de notre équipe =) , tu aurais mérité d’avoir ta chance en équipe de france notamment lors tes 2 saisons magnifique entre 2005 et 2007 !! On parle souvent du but de Diané à sochaux en 08 lors de la dernière journée , mais ton but inscrit face à lens en 06/07 à 8 journées de la fin alors qu’on été lanterne rouge , après 5 défaite de suite , nous a permis de nous relancer pour sauver notre tete en championnat . Je pense que sans ce but la nous serions rentré dans une spirale ultra négative ,et nous aurait envoyé en ligue 2 .
      Tu es déja rentré dans l’histoire , de part le nombre de matches joués sous le maillot du psg , ( 2 ième dèrrière l’indéboulonable Pilorget ) mais tu es ossi le seul joueur a avoir connu 3 ères du psg  ( Canal + , Colony Capital , QSI ) !!

      Comme tu l’as di en 2004 a ton arrivée tu es venu a paris pour remporter le titre et en faire un club reconnu en europe!! ca a pris du temps , mais au final tu auras réussis ton pari =) , Et comme l’histoire est toujours rempli de clins d’oeil , ton premier match en championnat en 2004 à eu lieu à Rennes et ton dernier match au parc sera surement celui de la 37 ième journée PSG – rennes..!!

      Merci Sylvain =)

    • Paris75

      le joueur le plus ancien du club me semble t-il! solide le bonhomme! je me souviens encore de son tacle sur fiorèse lors de son retour au parc! carton rouge direct. et au final victoire 2 1. Il aime, il vit pour le club! chapeau et respect!

    • Thierry17

      un grand monsieur et un « vrai » joueur de club.Quoi qu’il arrive tu seras à jamais dans le coeur des parisien qui reconnaitront toujours ta loyauté, ta gentillesse et ton grand professionnalisme.L’amour du maillot existera tant que des joueurs comme toi existeront…..Mille merci Mr Armand

    • Arfer

      Merci pour tout Armand,tu resteras a jamais gravé dans l’histoire du club et tu le mérite !

    • athest

      Bravo joueur exemplaire par exelence c’ est avec des hommes ayant cette mentalité qu’ un club avance

    • Flo

      Merci pour tout ce que tu as fais pour le club Sylvain
      Un grand joueur et un grand Monsieur

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Xavi Verratti fait partie des joueurs possibles pour le futur du Barça

    LDC – Les socios du Barça souhaitent plutôt affronter le PSG en huitième.

    Adversaires

    Lundi prochain à midi aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finale de la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Le PSG disputera le Trophée Ooredoo des Champions contre le Club Africain de Tunis le 4 janvier"
    8 hours ago
    NicolasBa publié un new post."Handball - Thierry Omeyer prolonge son contrat au PSG jusqu'en 2018"
    16 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy "On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre"

    Féminines – Delannoy « On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre »

    Actu Féminin

    Demain après-midi, le Paris Saint Germain et Juvisy se retrouvent à nouveau en Division 1 féminine, ...

    Vidéos PSG

    Armand : « Je ne fais pas la gueule »

    <Club , Interviews , Une

    Au club depuis 2004, Sylvain Armand vit sûrement sa saison la plus délicate au PSG. Car si tout va bien collectivement, le défenseur parisien joue très peu et se retrouve victime de l’arrivée de grands joueurs, notamment en défense.

    L’ancien Nantais vit donc plutôt difficilement cette situation mais il s’est fait une raison, et sait qu’il ne pourra plus apporter grand chose au club. « Difficile, oui. En quatorze saisons de professionnalisme, j’avais toujours joué régulièrement. Ce n’est plus le cas. Je ne dirais pas que c’est un choc, mais ça n’a pas été facile à accepter au départ. Le club a aujourd’hui de gros moyens, il recrute de grands joueurs, dont certains sont plus expérimentés que moi, et la concurrence est devenue beaucoup plus forte. Quand on joue beaucoup moins, on a moins le rythme et moins confiance en soi. Mais je ne fais pas la gueule. Je me suis fait une raison. (…) Je ne l’ai pas vu venir. J’aurais pu le pressentir il y a deux ans parce que j’avais été moins performant pendant la saison 2009-2010. Mais, après la saison dernière, où je m’étais éclaté dans l’axe avec Mamadou (Sakho), je pensais repartir avec le même statut. Mais il y a eu le rachat du club, l’arrivée de nouveaux joueurs et de gens qui ont pu penser différemment. J’ai été surpris de ne pas avoir eu une nouvelle chance dans l’axe. Je reste sur ma faim, même si j’ai bien compris que le club changeait de dimension », a expliqué Armand dans L’Equipe, lui qui savait que tout allait se compliquer pour les anciens du club avec l’arrivée des nouveaux propriétaires. Aujourd’hui, s’il ne joue pas, le défenseur parisien profite de l’expérience apportée par le nouveau staff et du fait d’avoir l’impression de jouer dans un club étranger, lui qui n’a jamais quitté l’hexagone en 15 ans de carrière professionnelle.

    « On savait tous que les choses allaient changer pour nous avec l’arrivée des Qatariens et on est tous déçus de ne pas jouer plus souvent. Mais personne ne triche, parce que le coach se comporte de la même manière avec un ancien et un nouveau, avec un joueur qui a coûté cher et un qui n’a rien coûté. Il parle et rigole avec tout le monde. Je trouve ça classe de sa part. Tous les staffs ne se comportent pas de la même façon. Aucun joueur ne se sent mis de côté. (…) Antoine (Kombouaré), il faut le remercier pour ce qu’il a accompli. Tout s’est très bien passé avec lui. Il a fait avec ses moyens. Aujourd’hui, on a un staff d’un autre monde, des gens qui connaissent le très haut niveau, les très grands clubs. La différence est là, dans l’expérience du coach et de ses adjoints. Ces gens-là savent tout de la préparation pointue d’une équipe, à travers la nutrition, les GPS, pour savoir si on est en surrégime… Ce staff a tout chamboulé, mais ceux qui, comme moi, n’ont connu que la L 1, apprennent une tonne de choses à leur contact. (…) On me demande parfois si je ne veux pas tenter une expérience à l’étranger. En souriant, je réponds : “Mais, jouer à Paris, c’est déjà jouer à l’étranger ! ” Paris devient un grand club, avec les méthodes d’un staff venu d’Italie ou d’Angleterre. Je suis content de vivre ce moment du club, même si ça devait s’arrêter dans deux mois », a-t-il avoué.

    En tout cas, Armand a profiter de cette fin de saison pour tenter de remporter un titre de champion de France avec le PSG. « J’en ai toujours rêvé. Paris aurait toujours dû jouer les premiers rôles. Mais on ne se sentait jamais assez costauds et réguliers pour jouer le titre. Avant, j’avais toujours cette peur du moment où Paris retomberait dans ses travers. On avait fini par croire que ça ne marcherait jamais. Cette année, il se passe quelque chose de fort, a confié l’un des doyens de l’effectif parisien, qui annonce toutefois que la Coupe de France est aussi un objectif très important. On ne se lasse jamais de disputer une finale au Stade de France, de ces mises au vert d’avant match, de monter les marches pour chercher le trophée devant 80 000 spectateurs… Notre finale contre Marseille (2-1, en 2006) reste ancrée dans ma mémoire. Chaque joueur aimerait vivre ça. Le titre, c’est la priorité. Mais une Coupe, ça ne se balance pas. Jamais.»

    Enfin, étant donné sa situation, Armand devrait vraisemblablement quitter Paris en fin de saison. « Le moment venu, j’aurai une discussion avec Leonardo. J’adore ce club. En partir serait difficile, surtout si on ne gagne pas le titre. Mais j’ai trente et un ans, je peux difficilement revivre une saison aussi délicate. Je peux me dire qu’il y aura la Ligue des champions au programme la saison prochaine. Mais encore faudrait-il être dans le groupe… », a conclu le défenseur francilien, qui sait qu’il n’aura probablement pas sa place dans l’effectif la saison prochaine avec l’arrivée de nouveaux joueurs durant le mercato estival.

    By
    @
    OTER ?>