Restez connectés avec nous
Armand : « Les moments difficiles, c'est le charme de Paris »

Club

Armand : « Les moments difficiles, c’est le charme de Paris »

Désormais joueur du Stade Rennais, Sylvain Armand n’oubliera jamais les neuf années passées au PSG. Le défenseur de 32 ans avoue avoir joué très longtemps dans un club spécial et semble satisfait de son parcours et de l’image donnée aux supporters parisiens.

« Je garde tout, même les moment difficiles, et il y en a eu. C’est le charme de Paris, a confié Armand dans les colonnes de France Football. Je le savais en signant mais je ne l’imaginais pas à ce point. Néanmoins, je pense que tout cela n’arrivera plus, avec les Qataris. Si je serais resté sans le titre de champion de France ? Je ne me pose pas la question, mais je ne pense pas. J’aime trop jouer, or, je ne jouais presque plus. Ma meilleure saison au PSG ? En 2010, avec Antoine (Kombouaré, ndlr). J’ai évolué dans l’axe, avec Sakho. Je ne veux plus jouer ailleurs que dans l’axe. En 2006, avec Paul (Le Guen, ndlr), j’ai accompli une belle saison aussi, mais à gauche. J’ai toujours marché une saison sur deux. Qu’est-ce que j’ai apporté au PSG ? Quand je suis arrivé, j’ai dû apprivoiser le club, et j’ai mis du temps. Le PSG m’impressionnait, il m’a donc fallu un gros mental. Je venais de Nantes, très famille, et je débarquais dans un club où c’était un peu chacun pour soi. D’autant plus qu’il avait fini deuxième et que les nouveaux, Yepes et moi, n’étions pas bien vus. Ça s’est estompé par la suite. Et puis, il y avait quelques temps que le PSG n’avait pas fini deuxième et les mecs se la jouaient un peu. C’est pour cela que j’ai tenu, plus tard, à m’occuper des nouveaux, à bien les accueillir. Comment ai-je pu passer neuf ans au PSG ? J’ai simplement pris du plaisir à défendre ses couleurs. Je n’ai jamais triché. J’ai également une image correcte auprès du public… J’allais sur le banc que je n’étais pas titulaire, sans états d’âme. J’ai aussi tenu ma place, je pense, même si sur la fin je l’ai perdue. Je crois qu’à l’arrivée les gens m’aiment bien, et quand on a fait appel à moi, cette saison, je n’ai pas déçu le coach. C’est aussi pour cela qu’on m’a laissé libre alors que j’avais encore un an de contrat. Je remercie le PSG pour ce geste. »

Et si Armand avait une chose à retenir de son aventure au PSG, c’est le fait d’avoir côtoyé certains des plus grands joueurs du monde tels que David Beckham, Zlatan Ibrahimovic et Thiago Silva. « Je n’aurais jamais cru cela possible ! Sans le Qatar, il n’y aurait jamais eu ces joueurs-là, a-t-il admis, lui qui a souvent été à l’origine de quelques soirées barbecue ces derniers mois.  J’aime assez ces petites bouffes. David Beckham est venu, simplement. Comme il était seul, je l’avais invité. Il a mangé ses merguez avec les mains. Il s’est assis par terre, comme un mec normal, c’est ce qui a étonné tout le monde. Il s’est marré, comme n’importe qui. »

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club