Restez connectés avec nous

Club

ASNL – PSG : Les notes des Parisiens

Homme du match – Matuidi (6,5) :  Déjà impressionnant lors de ses dernières sorties, l’homme-élastique a encore offert une prestation de haut vol. En plus d’être une véritable sangsue pour ses adversaires, il a apporté un plus dans la construction en lançant les attaquants parisiens dans la profondeur et en forçant Ndy Assembé à se coucher en fin de match. Le meilleur joueur parisien ce soir, sans aucun doute.

Sirigu (5) : S’il passe à deux doigts de sortir le pointu de Traoré sur le premier but, il est en retard sur la frappe croisée mollassonne de Mollo en fin de match, en raison d’un mauvais placement. Pour le reste, le gardien de but italien n’a pas eu grand chose à faire, si ce n’est une sortie dans les pieds de Sané en fin de première période.

Jallet (6) : Toujours aussi propre sur son côté droit, le latéral parisien a adressé un bon paquet de caviars lors de ses montées, notamment pour la tête de Hoarau. On peut lui reprocher son manque d’aggressivité sur Mollo sur l’action du premier but nancéien mais à part ça, encore un bon match de sa part.

Bisevac (5,5) : Titularisé pour la première fois dans l’axe centrale depuis plusieurs semaines, l’international serve a réalisé un match solide, sans être impliqué directement sur les buts lorrains.

Camara (5,5) : Serein et efficace tout au long de la rencontre, sa seule bévue remarquable est une glissade qui a permis à Traoré de s’engouffrer dans l’axe et de marquer le premier but nancéien. Mais pour le reste, Papus a prouvé qu’il avait les qualités pour apporter de la solidité à cette équipe.

Armand (6) : Timide offensivement en première période, le latéral gauche parisien s’est réveillé après la pause en adressant un très beau centre décisif pour Sissoko. Il n’a pas été gêné défensivement et s’est même payé le luxe d’inquiéter le gardien lorrain sur une frappe de loin. Remplacé par Maxwell (79e).

Bodmer (4,5) : Installé au poste occupé depuis quelques semaines par Motta, le milieu de terrain parisien a eu du mal à aider son équipe à percer les rideaux défensifs nancéiens. Il s’est limité à diriger le jeu latéralement et ses passes n’ont pas souvent fait mouche. On attend plus de lui dans un tel match.

Sissoko (5,5) : Généreux et physiquement impressionnant, comme d’habitude, l’international malien a permis à son équipe de revenir dans le match d’une belle tête. Mais il a aussi perdu pas mal de ballons et cette maladresse est gênante lorsqu’il est positionné en relayeur. Remplacé par Ceara (86e).

Matuidi (6,5) : Voir plus haut.

Pastore (4,5) : Alors oui, son manque de peps est parfois agaçant, sa faculté à disparaître pendant dix bonnes minutes est parfois frustrante, mais El Flaco n’est pas si catastrophique que certaines veulent le dire. Auteur de trois jolies passes pour Hoarau (qui tombe tout seul dans la surface) puis Ménez par deux fois (une tête à côté des buts et une belle sortie du gardien nancéien), l’Argentin aurait pu être décisif. Mais il est brillant lorsque son équipe domine seulement, et n’apporte pas ce plus qu’on pourrait attendre de lui lorsque l’équipe est moins bien. Il est aussi coupable d’avoir perdu le ballon sur le premier but nancéien.

Ménez (4) : Match compliqué pour le N°7 parisien, englué dans une défense basse et regroupée. Il n’a pas pu faire parler sa vitesse et a donc très peu pesé dans le jeu, en plus d’avoir été maladroit dans ses transmissions. Face à cette équipe de Nancy, Nenê aurait sûrement été plus utile grâce à sa faculté à éliminer dans les petits espaces. Remplacé par Gameiro (79e).

Hoarau (4,5) : Esseulé à la pointe de l’attaque, le buteur parisien a vécu une soirée difficile au sein d’une défense solide. Il aurait pu trouver le chemin s’il avait mieux ajusté deux de ses têtes en seconde période. Sanctionné d’un carton jaune, ce qui le privera du match contre Auxerre.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club