Restez connectés avec nous

Club

Avec le coeur, Paris reprend son trône !

En match de clôture de la 21ème journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain s’est imposé à Bordeaux grâce à un nouveau but de Zlatan Ibrahimovic (0-1). Une victoire qui permet aux Parisiens de reprendre la place de leader du championnat !

Dans un contexte très compliqué suite au décès de Nick Broad, le PSG se devait de s’imposer à Bordeaux afin de reprendre la place de leader de la Ligue 1. Privé de Thiago Silva et Thiago Motta, Carlo Ancelotti décidait de titulariser Camara et d’opter pour un quatuor offensif composé de Lavezzi, Lucas, Ménez et Ibrahimovic, laissant ainsi Pastore sur le banc.

Après une minute de silence très émouvante, comme en ont témoigné les larmes de l’entraîneur du PSG, le match démarrait sur un rythme lent. Aucune des deux équipes ne parvenaient à prendre le dessus et à se procurer une occasion franche. Les Parisiens avaient énormément de mal à se lancer dans la rencontre et les erreurs techniques inhabituelles de Zlatan Ibrahimovic et ses coéquipiers empêchaient l’équipe de développer du jeu. Les Bordelais en profitaient alors pour prendre le contrôle du ballon et inquiéter Sirigu à plusieurs reprises. Mais les tentatives lointaines de Plasil, Sertic et Obraniak étaient toutes stoppées par le portier italien, également impérial dans les airs. La blessure et le remplacement de l’arbitre de la rencontre, Mr Lannoy, n’arrangeait rien au niveau du rythme de la rencontre et il fallait attendre la 34e minute de jeu pour assister au premier tir cadré parisien. Sur un coup-franc à 25 mètres, Ibrahimovic frappait à ras de terre et forçait Carrasso à se coucher pour capter le ballon. Mais même en nous offrant une prestation assez pâle, l’attaquant suédois allait encore une fois sauver le PSG juste avant la pause. Bien servi par Lucas, Ibrahimovic s’enfonçait dans la surface bordelaise et trompait Carrasso d’un tir croisé (1-0, 43e). Un 19e but pour la star du PSG en Ligue 1 cette saison, une première passe décisive pour Lucas et surtout un but qui permettait aux hommes de Carlo Ancelotti de rejoindre les vestiaires avec un avantage au score.

Et de 19 pour Ibra, premier éclair pour Lucas

Malheureusement pour les amoureux du beau jeu, la seconde période débutait sur le même rythme, avec deux équipes statiques incapables d’accélérer le jeu. Les Parisiens étaient toutefois bien en place et empêchaient les Bordelais de se procurer des occasions. Le public du stade Chaban-Delmas devait attendre la 71e minute pour vibrer un peu lorsque Maxwell pénétrait dans la surface bordelaise et frappait du gauche à bout portant. Bien positionné dans son but, Carrasso repoussait le ballon et empêchait les Parisiens de faire le break. Après cette rare occasion, le match restait toujours aussi ennuyeux et les entrées en jeu de Chantôme et Pastore, respectivement en lieu et place de Lucas et Lavezzi, ne changeaient rien. Bien organisés et très efficaces défensivement, les Franciliens géraient toutefois parfaitement la rencontre jusqu’aux derniers instants et s’offraient leur douzième victoire de la saison.

Grâce à ce succès, obtenu dans la douleur, le PSG retrouve la première place du classement de la Ligue 1 grâce à une meilleure différence de buts que l’Olympique Lyonnais. Une satisfaction après les deux points perdus face à Ajaccio même si le jeu n’a pas été flamboyant. Carlo Ancelotti et ses hommes vont désormais se concentrer sur le 16e de finale de la Coupe de France contre Toulouse qui se déroulera mercredi, avant de penser au prochain match de championnat face à Lille, dimanche prochain.

——————————————————————————-

Girondins de Bordeaux – Paris Saint-Germain : 0-1
But : Ibrahimovic (43e) pour le PSG

L’équipe du PSG : Sirigu – Jallet (c), Camara, Sakho, Maxwell – Matuidi, Verratti, Lucas (Chantôme, 69e), Lavezzi (Pastore, 75e) – Ménez (Armand, 88e), Ibrahimovic

L’équipe de Bordeaux : Carrasso – Mariano, Henrique, Sané, Trémoulinas – Plasil, Sertic – Obraniak (Sacko, 74e), Ben Khalfallah (Bellion, 75e), Saivet – Gouffran

Avertissements : Sané (33e, faute sur Ménez) et Trémoulinas (45e, semelle sur Jallet) pour Bordeaux – Verratti (49e, tacle par derrière sur Plasil) et Ménez (77e, contestation) pour le PSG

Derniers articles

Autres articles présents dans Club