Restez connectés avec nous

Club

Barça – PSG : les notes des Parisiens

Homme du match – Pastore (8) : El Flaco a prouvé aux yeux de l’Europe qu’il était un véritable prodige. Très présent à la récupération, il a abattu un gros travail défensif mais cela ne l’a pas empêché d’être à l’origine de nombreuses attaques parisiennes. Cerise sur le gâteau, il a ouvert le score en concluant parfaitement un contre. Grosse prestation de l’Argentin.

Sirigu (6) : Impuissant sur le but, le portier italien a fait le travail le reste du match, en repoussant notamment une frappe d’Iniesta peu après l’heure de jeu.

Jallet (6) : En grande difficulté en début de match, notamment dans la relance, le latéral droit parisien s’est bien repris par la suite en contrant à de nombreuses reprises les montées de Jordi Alba. Mais il a souffert face à Iniesta. Remplacé par Van der Wiel (non noté).

Alex (7) : Toujours aussi imposant dans le jeu aérien, le Tank a été à deux doigts de reprendre plusieurs ballons de la tête dans la surface catalane. Défensivement, il a sur rester solide dans les duels et très bon dans le placement.

Thiago Silva (6,5) : Hormis sa glissade malencontreuse et son tacle sur Messi, qui lui a valu un carton jaune, le capitaine du PSG a été aussi serein que d’habitude. Mais il a été moins précis qu’à l’accoutumé dans la relance, notamment sur les ballons longs.

Maxwell (5,5) : Match mitigé de l’ancien joueur du Barça, qui a souvent souffert face à Dani Alvés. Offensivement, il n’a pas apporté grand chose.

Thiago Motta (7) : De retour de blessure, l’international italien n’a pas déçu. Il a été très précieux dans la relance et a su parfaitement réguler le jeu parisien.

Verratti (7,5) : Ceux qui doutaient de sa capacité à briller dans un match de très haut niveau doivent être fixés tellement le prodige italien a crevé l’écran par sa sérénité et sa technique.  Remplacé par Beckham (non noté).

Pastore (8) : Voir plus haut.

Lucas (6,5) : Absolument intenable avant la pause avec des accélérations que peu de joueurs au monde peuvent réaliser, le N°29 parisien a lancé de nombreuses attaques. Mais il s’est éteint après la pause et n’a finalement pas été décisif.

Lavezzi (4) : La déception du soir. Après avoir manqué un face à face avec Valdés en début de match, El Pocho s’est montré très brouillon et a perdu beaucoup trop de ballons simples. S’il s’est encore beaucoup dépensé, on attendait mieux de lui. Remplacé par Gameiro (non noté), qui n’a pas eu le temps de montrer grand chose si ce n’est un tir non cadré.

Ibrahimovic (6) : Dans un rôle de pivot toujours compliqué à tenir, l’attaquant suédois s’est souvent sacrifié. Il n’a pas toujours été précis mais a su peser sur la défense catalane et offrir une passe décisive à Pastore, ce qui le conforte dans sa place de leader du classement des passeurs de cette Ligue des Champions.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club