Club

BARCA/PSG – Emery « Aujourd’hui, nous vivons une terrible expérience. Ce sera dur à surmonter »

Emery «Ne pas prendre de but est important...s'améliorer par le travail"
Publie le 09/03/2017 a 00:50



  • Alors que personne ne s’y attendait vraiment, on a donc assisté au naufrage du Paris Saint-Germain sur les terres catalanes (défaite 6-1). La faillite a été collective et forcément un homme est sous le feu des projecteur, Unai Emery. Celui-ci s’est présenté au micro de Canal + et s’est exprimé en ces termes :

    « Ce n’est vraiment pas facile à vivre. L’équipe a trop donné de choses en première période à l’adversaire. Nous voulions être agressifs, jouer haut, mais nous n’y sommes pas parvenus. Nous n’avons pas fait le match attendu. En seconde période, c’était mieux, mais ce soir nous avons perdu à cause de trois facteurs : nos erreurs, celles de l’arbitre et la force du Barça. Il ne faut pas le négliger. Aujourd’hui, nous vivons une terrible expérience. Ce sera dur à surmonter. Il va nous falloir un ou deux jours pour analyser tout ça et essayer de rebondir. »

    Les 3 facteurs pointés par l’entraîneur parisien sont tout à fait justes.

    Paris a été gêné par l’arbitre, bousculé par le Barça et est passé à côté de son match.

    Les erreurs parisiennes ont été nombreuses, que ce soit défensivement où Marquinhos, Meunier, Kurzawa et dans une moindre mesure Thiago Silva ont failli.  Mais que dire offensivement, tour à tour Edinson Cavani et Angel Di Maria ont eu l’occasion de marquer et de faire marquer mais ils n’ont pas pris les bonnes décisions. De la même façon on peut également se poser la question si les changements opérés par le Basque en cours de match ont été les bons? Est-ce qu’il aurait dû faire entrer Javier Pastore ou Hatem Ben Arfa? Lucas aurait pu sortir dès la mi-temps pour Di Maria même si celui-ci n’a pas fait une entrée exceptionnelle.

    L’arbitrage a également eu un fort impact sur ce match puisque certaines décisions auraient pu jouer en faveur des parisiens (Gérard Piqué ne méritait-il pas d’être expulsé pour sa faute sur Cavani? Le penalty accordé à la 90e pour cette « faute » de Marquinhos?) mais c’est l’inverse qui s’est passé.

    Enfin le Barça a exercé un pressing quasi constant sur les Parisiens mis à part dans les minutes qui ont suivi le but de Cavani (à 3-1), là le Camp Nou semblait éteint, les chants des supporters parisiens qui avaient fait le déplacement retentissaient dans le stade, les joueurs blaugranas semblaient accuser le coup. Mais on l’a dit plus haut Paris a laissé passer sa chance en gâchant les deux occasions supplémentaires qu’il s’était créé et le Barça a forcé le destin à lui sourire.

    Paris a sombré ce soir, les visages, les attitudes n’ont jamais semblé en phase avec ce que l’on est en droit d’attendre d’une équipe qui joue un 8e de finale de Ligue des Champions. L’an dernier déjà, c’est mentalement que le PSG avait failli face à Manchester City, et cette année c’est encore le cas malgré tous les changements opérés. Et si le mal était plus profond qu’il n’y paraît?

    Publie le 09/03/2017 a 00:50

    BARCA/PSG – Emery « Aujourd’hui, nous vivons une terrible expérience. Ce sera dur à surmonter »

    Alors que personne ne s’y attendait vraiment, on a donc assisté au naufrage du Paris Saint-Germain sur les terres catalanes (défaite 6-1). La faillite a été collective et forcément un homme est sous le feu des projecteur, Unai Emery. Celui-ci s’est présenté au micro de Canal + et s’est exprimé en ces termes :

    « Ce n’est vraiment pas facile à vivre. L’équipe a trop donné de choses en première période à l’adversaire. Nous voulions être agressifs, jouer haut, mais nous n’y sommes pas parvenus. Nous n’avons pas fait le match attendu. En seconde période, c’était mieux, mais ce soir nous avons perdu à cause de trois facteurs : nos erreurs, celles de l’arbitre et la force du Barça. Il ne faut pas le négliger. Aujourd’hui, nous vivons une terrible expérience. Ce sera dur à surmonter. Il va nous falloir un ou deux jours pour analyser tout ça et essayer de rebondir. »

    Les 3 facteurs pointés par l’entraîneur parisien sont tout à fait justes.

    Paris a été gêné par l’arbitre, bousculé par le Barça et est passé à côté de son match.

    Les erreurs parisiennes ont été nombreuses, que ce soit défensivement où Marquinhos, Meunier, Kurzawa et dans une moindre mesure Thiago Silva ont failli.  Mais que dire offensivement, tour à tour Edinson Cavani et Angel Di Maria ont eu l’occasion de marquer et de faire marquer mais ils n’ont pas pris les bonnes décisions. De la même façon on peut également se poser la question si les changements opérés par le Basque en cours de match ont été les bons? Est-ce qu’il aurait dû faire entrer Javier Pastore ou Hatem Ben Arfa? Lucas aurait pu sortir dès la mi-temps pour Di Maria même si celui-ci n’a pas fait une entrée exceptionnelle.

    L’arbitrage a également eu un fort impact sur ce match puisque certaines décisions auraient pu jouer en faveur des parisiens (Gérard Piqué ne méritait-il pas d’être expulsé pour sa faute sur Cavani? Le penalty accordé à la 90e pour cette « faute » de Marquinhos?) mais c’est l’inverse qui s’est passé.

    Enfin le Barça a exercé un pressing quasi constant sur les Parisiens mis à part dans les minutes qui ont suivi le but de Cavani (à 3-1), là le Camp Nou semblait éteint, les chants des supporters parisiens qui avaient fait le déplacement retentissaient dans le stade, les joueurs blaugranas semblaient accuser le coup. Mais on l’a dit plus haut Paris a laissé passer sa chance en gâchant les deux occasions supplémentaires qu’il s’était créé et le Barça a forcé le destin à lui sourire.

    Paris a sombré ce soir, les visages, les attitudes n’ont jamais semblé en phase avec ce que l’on est en droit d’attendre d’une équipe qui joue un 8e de finale de Ligue des Champions. L’an dernier déjà, c’est mentalement que le PSG avait failli face à Manchester City, et cette année c’est encore le cas malgré tous les changements opérés. Et si le mal était plus profond qu’il n’y paraît?




  • Tags de l'article : , , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • RI KO

      Ce qui me fait peur c’est qu’on risque d’avoir perdu plus qu’un match ou plus qu’une élimination honteuse hier soir. Il va falloir être fort pour digérer cette humiliation.
      Allez Paris

    • FlgCorp IronKeisyWear

      Tu oublie un 4ème facteur unai
      Ta tactique foireuse de la 1ère mi-temps complètement à chier ensuite ton coaching vraiment merdique de la seconde mi-temps
      Et un autre facteur
      Tes joueurs qui ce sont chié dessus

      • « John Doe »

        Le coach n’est pas responsable de l’attitude des joueurs, la tactique n’était pas de reculer … Les joueurs l’ont admis eux-même, ils n’ont pas suivi les consignes de Emery … Il a manqué des « tauliers » sur le terrain.

        • Papuss78

          Rabiot a bien dit kil n ont pas suivi les consignes et ts les plans faits avant le match…c pas Unai…c les joueurs

    • marame

      J ai même pas lu l article. .Désolé Emjeis …
      Le lira après 1 bonne nuit. ..
      Bsr les fidèles parmi les fidèles. ..
      Triste soirée. …Maintenant faut se relever,digérer sera plus long ^^.
      Mauvaise nuit les fidèles

      • Papuss78

        I will be out for some time. Ici on est la risee du monde du sport , salut marame

        • « John Doe »

          Et alors, faut faire front … Les supporters marseillais et autres chiens se moquent de nous ? Cela montre juste à quel point leur(s) club(s) et leur quotidien sont tristes : être obligé de s’associer à un des meilleurs clubs au monde pour célébrer notre défaite, c’est pathétique, voilà tout ;-)

          • Papuss78

            Salut john j ne m associe pas. J vs lis ts les jrs, j lis chak article de pF, everyday….j suis tellement moque ici au Texas avec les trop nombreux Hispanic…. Pro Barca k j ne veux pas parler du match. Mais je suis d coeur…

            J ai meme envoye un email a Carlo le Mister, afin kil se souvienne du peu d amour kil a encore pour Paris au cas ou il tirera Barcelone.

            Je regarderai aussi le match demain contre lorient

            Salut Doe

      • Emjeïs Bertouille

        T’inquiète pas je comprends tout à fait.. Personnellement ma nuit a été très mauvaise, j’en reviens pas..

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Meunier "Cette saison je pense que le niveau de motivation est encore monté d’un cran"

    Meunier « Cette saison je pense que le niveau de motivation est encore monté d’un cran »

    Club

    Sur le site officiel du Paris Saint-Germain, le latéral Thomas Meunier (26 ans) est revenu sur ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Meunier "Cette saison je pense que le niveau de motivation est encore monté d’un cran""
    1 day ago
    Flavien Casinia mis à jour un post"Roustan "Neymar? Même après la remontada il y en avait que pour Messi""
    2 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Le PSG remporte largement le Classico après avoir été mené de 2 buts

    Féminines – Le PSG remporte largement le Classico après avoir été mené de 2 buts

    Actu Féminin

    Ce samedi, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain était en déplacement à Marseille pour le compte de ...

    Vidéos PSG

    BARCA/PSG – Emery « Aujourd’hui, nous vivons une terrible expérience. Ce sera dur à surmonter »

    Emery «Ne pas prendre de but est important...s'améliorer par le travail" <Club

    Alors que personne ne s’y attendait vraiment, on a donc assisté au naufrage du Paris Saint-Germain sur les terres catalanes (défaite 6-1). La faillite a été collective et forcément un homme est sous le feu des projecteur, Unai Emery. Celui-ci s’est présenté au micro de Canal + et s’est exprimé en ces termes :

    « Ce n’est vraiment pas facile à vivre. L’équipe a trop donné de choses en première période à l’adversaire. Nous voulions être agressifs, jouer haut, mais nous n’y sommes pas parvenus. Nous n’avons pas fait le match attendu. En seconde période, c’était mieux, mais ce soir nous avons perdu à cause de trois facteurs : nos erreurs, celles de l’arbitre et la force du Barça. Il ne faut pas le négliger. Aujourd’hui, nous vivons une terrible expérience. Ce sera dur à surmonter. Il va nous falloir un ou deux jours pour analyser tout ça et essayer de rebondir. »

    Les 3 facteurs pointés par l’entraîneur parisien sont tout à fait justes.

    Paris a été gêné par l’arbitre, bousculé par le Barça et est passé à côté de son match.

    Les erreurs parisiennes ont été nombreuses, que ce soit défensivement où Marquinhos, Meunier, Kurzawa et dans une moindre mesure Thiago Silva ont failli.  Mais que dire offensivement, tour à tour Edinson Cavani et Angel Di Maria ont eu l’occasion de marquer et de faire marquer mais ils n’ont pas pris les bonnes décisions. De la même façon on peut également se poser la question si les changements opérés par le Basque en cours de match ont été les bons? Est-ce qu’il aurait dû faire entrer Javier Pastore ou Hatem Ben Arfa? Lucas aurait pu sortir dès la mi-temps pour Di Maria même si celui-ci n’a pas fait une entrée exceptionnelle.

    L’arbitrage a également eu un fort impact sur ce match puisque certaines décisions auraient pu jouer en faveur des parisiens (Gérard Piqué ne méritait-il pas d’être expulsé pour sa faute sur Cavani? Le penalty accordé à la 90e pour cette « faute » de Marquinhos?) mais c’est l’inverse qui s’est passé.

    Enfin le Barça a exercé un pressing quasi constant sur les Parisiens mis à part dans les minutes qui ont suivi le but de Cavani (à 3-1), là le Camp Nou semblait éteint, les chants des supporters parisiens qui avaient fait le déplacement retentissaient dans le stade, les joueurs blaugranas semblaient accuser le coup. Mais on l’a dit plus haut Paris a laissé passer sa chance en gâchant les deux occasions supplémentaires qu’il s’était créé et le Barça a forcé le destin à lui sourire.

    Paris a sombré ce soir, les visages, les attitudes n’ont jamais semblé en phase avec ce que l’on est en droit d’attendre d’une équipe qui joue un 8e de finale de Ligue des Champions. L’an dernier déjà, c’est mentalement que le PSG avait failli face à Manchester City, et cette année c’est encore le cas malgré tous les changements opérés. Et si le mal était plus profond qu’il n’y paraît?

    By
    @
    OTER ?>