Anciens

Bianchi : « Pastore peut réussir en France »

Publie le 19/10/2012 a 17:09



  • Au cours de sa carrière, Carlos Bianchi a évolué au Stade de Reims (1973-1977) et au PSG (1977-1979). L’ancien goleador était l’homme idéal pour évoquer la rencontre de samedi, entre ces deux équipes.

    Avec le club de la capitale, il avait inscrit 64 buts en 74 matches. Des statistiques exceptionnelles qu’un certain Zlatan Ibrahimovic pourrait aujourd’hui reproduire. « C’est un vrai attaquant, très doué techniquement et qui frappe des deux pieds. Ce sera le danger n°1 pour le Stade de Reims. Quant à situer Ibrahimovic dans la hiérarchie mondiale, pour moi, ça n’a pas de sens. Prenons un joueur comme le Colombien Radamel Falcao, il marque plein de buts, il en est à 8 en 7 journées avec Cristiano Ronaldo et Messi. Il vient d’inscrire deux buts contre le Paraguay, il a remporté la Ligue Europa, la Supercoupe. Doit-on pour autant le considérer comme le meilleur attaquant de la planète ? », interroge Bianchi dans l’Union.

    Après Ibra, l’ancien avant-centre s’est penché sur le cas de son compatriote Javier Pastore. « C’est un bon joueur. Le PSG n’a pas mis 40 millions d’euros comme ça pour le recruter. En Argentine, Pastore avait très bien marché avec Huracan. S’il a réussi en Italie, il peut le faire aussi en France. La question, pour lui, c’est de trouver sa place sur le terrain », estime-t-il. Utilisé en position de meneur de jeu par Ancelotti depuis le début de la saison, « El Flaco » n’est pas du tout assuré d’être titulaire samedi.

    Après être passé par la France la semaine passée, Bianchi est rentré en Argentine dimanche dernier. Il ne pourra donc pas assister à la rencontre entre le PSG et Reims, comptant pour la 9e journée de Ligue 1. « J’ai joué plus longtemps au Stade, trois ans et demi, qu’au PSG, deux ans. J’ai été meilleur buteur de D1 trois fois avec le Stade et deux avec le PSG. J’ai fait mon travail dans les deux clubs. Reims est un club de province et Paris SG celui de la capitale. On peut le constater clairement. Le PSG a intéressé Canal + et, maintenant, c’est au tour des Qataris. Le Stade, lui, n’a jamais eu le soutien du champagne. Il a surtout vécu des subventions de la mairie. Notamment à l’époque de Jean Taittinger. Après, il y a eu un changement de municipalité avec l’élection de Claude Lamblin. C’est devenu plus difficile et c’est d’ailleurs pour ça que j’ai été vendu au PSG », conclut-il. L’année où Bianchi a quitté le PSG (1979) coïncide avec la disparition de l’élite pour Reims.

    Publie le 19/10/2012 a 17:09

    Bianchi : « Pastore peut réussir en France »

    Au cours de sa carrière, Carlos Bianchi a évolué au Stade de Reims (1973-1977) et au PSG (1977-1979). L’ancien goleador était l’homme idéal pour évoquer la rencontre de samedi, entre ces deux équipes.

    Avec le club de la capitale, il avait inscrit 64 buts en 74 matches. Des statistiques exceptionnelles qu’un certain Zlatan Ibrahimovic pourrait aujourd’hui reproduire. « C’est un vrai attaquant, très doué techniquement et qui frappe des deux pieds. Ce sera le danger n°1 pour le Stade de Reims. Quant à situer Ibrahimovic dans la hiérarchie mondiale, pour moi, ça n’a pas de sens. Prenons un joueur comme le Colombien Radamel Falcao, il marque plein de buts, il en est à 8 en 7 journées avec Cristiano Ronaldo et Messi. Il vient d’inscrire deux buts contre le Paraguay, il a remporté la Ligue Europa, la Supercoupe. Doit-on pour autant le considérer comme le meilleur attaquant de la planète ? », interroge Bianchi dans l’Union.

    Après Ibra, l’ancien avant-centre s’est penché sur le cas de son compatriote Javier Pastore. « C’est un bon joueur. Le PSG n’a pas mis 40 millions d’euros comme ça pour le recruter. En Argentine, Pastore avait très bien marché avec Huracan. S’il a réussi en Italie, il peut le faire aussi en France. La question, pour lui, c’est de trouver sa place sur le terrain », estime-t-il. Utilisé en position de meneur de jeu par Ancelotti depuis le début de la saison, « El Flaco » n’est pas du tout assuré d’être titulaire samedi.

    Après être passé par la France la semaine passée, Bianchi est rentré en Argentine dimanche dernier. Il ne pourra donc pas assister à la rencontre entre le PSG et Reims, comptant pour la 9e journée de Ligue 1. « J’ai joué plus longtemps au Stade, trois ans et demi, qu’au PSG, deux ans. J’ai été meilleur buteur de D1 trois fois avec le Stade et deux avec le PSG. J’ai fait mon travail dans les deux clubs. Reims est un club de province et Paris SG celui de la capitale. On peut le constater clairement. Le PSG a intéressé Canal + et, maintenant, c’est au tour des Qataris. Le Stade, lui, n’a jamais eu le soutien du champagne. Il a surtout vécu des subventions de la mairie. Notamment à l’époque de Jean Taittinger. Après, il y a eu un changement de municipalité avec l’élection de Claude Lamblin. C’est devenu plus difficile et c’est d’ailleurs pour ça que j’ai été vendu au PSG », conclut-il. L’année où Bianchi a quitté le PSG (1979) coïncide avec la disparition de l’élite pour Reims.




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. MenezPastoreNene on 20 octobre 2012 at 15:22 said:

      Oh que oui il peut réussir en france notre pastore !!! j’avoue c’est parfois enervant son style de jeu et sa nonchalance mais je suis sur que c’est un grand joueur à qui il faut du temps,il lui faut du temps pas seulement sur le terrain mais sur tout le reste ,la vie en france,la mentalité etc.. pour moi ses mauvaises perfs sont du au coté pshycologique et pas à ses qualités technique.Pastore a l’air un peu pommé,désorienté et en lus les supporters bourgeois du parc ne trouve pas mieux que de le siffler dés qu’il manque un geste !!! ibra peut en manquer 15 et il y aura pas un siffler !!! pastore n’est pas assez connu et reconnu pour ces supporters spectacle !!! ibra aussi avant qu’il explose était un anonyme,laisser du temps à pastore soutenez le !!! tout comme lavezzi, souvent je lis des comms sur el pocho qui disent c’est le flop etc… pfff des conneries vous allez voir le flop quand il pourra enfin enchainer quelques matchs si c’est un flop apres vous acheterez son maillot,il faut vraiment ne pas trop connaitre le foot pour dire qu’il est mauvais alors qu’il n’a presque pas jouer ou des bouts de matchs et en entrant dans des contextes souvent difficile genre mener au score !!! je suis certains que s’il ne c’etais pas reblesser contre porto il aurait apporter du danger en permanence,on a bien vu que lavezzi etait détére,il galope partout et fait bouger la défense ce qui aurait profiter à ibra ou autre donc please ne faites pas les journalistes de bases en critiquant pastore et surtout lavezzi !!!les médias veulent souvent du mal au psg car ça fait vendre,c’est eux qui ont sorti cette phrase « lavezzi le flop?? » ALLEZ PARIS !!!

    2. hugob20 on 19 octobre 2012 at 22:34 said:

      je trouve que le problème de pastore est qu’il est irrégulier comme la saison dernière à la différence que cette saison il n’arrive pas à poser son jeu en plus de rater toutes ses passes,je trouve qu’il est fatigué et qu’il manque d’envie à mon avis il faut être patient ,sinon je pense qu’il pourrais être l’un des meilleurs joueurs du monde 

      • Thib094 on 20 octobre 2012 at 01:27 said:

        Il est malheureux à Paris et ne fait pas d’efforts pour s’intégrer ! Pas un mot de français et aucune présence, selon la presse, au événements créer par les joueurs. Je crois qu’il les a soulés …

    3. Jp64 on 19 octobre 2012 at 18:55 said:

      pastore c est un mystere…genial lors de ses 2 premiers mois puis apres moyen mauvais a nouveau bon….franchement ce joueur laisse entrevoir de grandes choses et le lendemain c est le néant..perso je me prononcerais plus sur l avenir de pastore(que j i souvent defendu) car a moins d etre un voyant dieu seul sait ce que nous reservera l avenir footballistique de pastore…ce joueur est devenu une enigme pôur moi…

    4. le commodore on 19 octobre 2012 at 18:30 said:

      Pastore , on sait qu’il peut réussir car il a déjà montré de belles choses mais qu’en est – il de Lavezzi , un joueur qui est arrivé tôt et a eu la préparation physique , qui est précédé d’une excellente réputation , qui a couté cher aussi mais qui n’a pas montré grand – chose contrairement à Pastore …Je souhaite très fort qu’il s’impose car c’est un très bon joueur mais alors que Pastore est au centre de toutes les critiques , Lavezzi est étrangement épargné par les critiques alors qu’il n’a rien montré contrairement à son compatriote – deux poids deux mesures .

      • xxFaustxx on 19 octobre 2012 at 18:56 said:

         en même temps il a pas joué autant que pastore non plus
        entre le rouge et sa blessure il est pas aidé dans son adaptation

    5. arno on 19 octobre 2012 at 18:10 said:

      a chaque fin de match je suis exaspéré par les perfs de Pastore, mais avant chaque match je continue d’espérer qu’il sera titulaire et qu’il illuminera le jeu. 

    6. Germain le Lynx on 19 octobre 2012 at 18:04 said:

      Pastore est une chevre il n’est bon qu’a brouter le gazon pendant que ces camarades se dechirent pour combler cesn manques.
      Il n’a pas le mental pour reussir, il est condamnes aux petits clubs
      Pretons les ou vendons les lui et Lavezzi des le mercato d’hiver

    7. 1 Christiannie on 19 octobre 2012 at 18:03 said:

      à un moment,on finira bien par être réellement édifié sur le cas PASTORE…Soit ses problèmes familiaux sont la cause essentielle de son rendement, lié à un désespoir profond et compréhensible, mais dans ce cas, il n’est, pour l’heure, pas en état d’être titulaire dans un club comme le PSG, soit au contraire, tout alibi est bon pour se défiler face aux responsabilités qui incombent à son statut, par rapport à d’autres joueurs dont on attendait bien moins et dans ce cas, il faudra en tirer les conclusions…Même avec un départ sous les 5 Millions

    8. julien38 on 19 octobre 2012 at 17:29 said:

      j’ai vu une rumeur comme quoi il pourrait être prêté au milan ac au mercato d’hiver. bon après sa reste une rumeurs évidement
       

    9. maxwell17 on 19 octobre 2012 at 17:27 said:

      Pastore est un gamin dans sa tête , il a besoin d’être heureux et de s’amusé sur un  terrain de foot.. si on regarde en détail c bonne performance on se rend compte , qu’elles viennent souvent de combinaison avec d’autre joueur très technique et intelligent , comme peuvent l’être verratti-bodmer-motta .  Si on veut voir un grand pastore un jour au parc , la clé se trouve la ..

    10. Allamsamy on 19 octobre 2012 at 17:22 said:

      bien sur qu il faut croire en PASTORE , même si parfois il est décevant mais pour moi il va être énorme au PSG et dans pas très longtemps enfin je l espère et il ne faut pas oublier de le soutenir au lieu de le siffler il va devenir magique comme PARIS

    11. julien38 on 19 octobre 2012 at 17:15 said:

      bien sur qu’il peut réussir en France il nous la prouvé au début de la saison dernière ou il a tous simplement été énorme et aussi a Palerme ou il a été élue meilleur jeune du championnat italien après c’est un problème de mentale et de régularité mais même si il fait pas un grand match il arrive tjr a être décisive et au fond c se qu’on lui demande non? puis le fait que sa mère soit malade sa pas arranger les choses.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    L'UEFA a rejeté l'appel du PSG et le carton de Rabiot n'est pas annulé !

    L’UEFA a rejeté l’appel du PSG et le carton de Rabiot n’est pas annulé !

    Autour du PSG

    Le Paris Saint-Germain avait fait appel à la commission d’éthique de discipline de l’UEFA après sa ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Bianchi : « Pastore peut réussir en France »

    <Anciens , Club , Ligue 1

    Au cours de sa carrière, Carlos Bianchi a évolué au Stade de Reims (1973-1977) et au PSG (1977-1979). L’ancien goleador était l’homme idéal pour évoquer la rencontre de samedi, entre ces deux équipes.

    Avec le club de la capitale, il avait inscrit 64 buts en 74 matches. Des statistiques exceptionnelles qu’un certain Zlatan Ibrahimovic pourrait aujourd’hui reproduire. « C’est un vrai attaquant, très doué techniquement et qui frappe des deux pieds. Ce sera le danger n°1 pour le Stade de Reims. Quant à situer Ibrahimovic dans la hiérarchie mondiale, pour moi, ça n’a pas de sens. Prenons un joueur comme le Colombien Radamel Falcao, il marque plein de buts, il en est à 8 en 7 journées avec Cristiano Ronaldo et Messi. Il vient d’inscrire deux buts contre le Paraguay, il a remporté la Ligue Europa, la Supercoupe. Doit-on pour autant le considérer comme le meilleur attaquant de la planète ? », interroge Bianchi dans l’Union.

    Après Ibra, l’ancien avant-centre s’est penché sur le cas de son compatriote Javier Pastore. « C’est un bon joueur. Le PSG n’a pas mis 40 millions d’euros comme ça pour le recruter. En Argentine, Pastore avait très bien marché avec Huracan. S’il a réussi en Italie, il peut le faire aussi en France. La question, pour lui, c’est de trouver sa place sur le terrain », estime-t-il. Utilisé en position de meneur de jeu par Ancelotti depuis le début de la saison, « El Flaco » n’est pas du tout assuré d’être titulaire samedi.

    Après être passé par la France la semaine passée, Bianchi est rentré en Argentine dimanche dernier. Il ne pourra donc pas assister à la rencontre entre le PSG et Reims, comptant pour la 9e journée de Ligue 1. « J’ai joué plus longtemps au Stade, trois ans et demi, qu’au PSG, deux ans. J’ai été meilleur buteur de D1 trois fois avec le Stade et deux avec le PSG. J’ai fait mon travail dans les deux clubs. Reims est un club de province et Paris SG celui de la capitale. On peut le constater clairement. Le PSG a intéressé Canal + et, maintenant, c’est au tour des Qataris. Le Stade, lui, n’a jamais eu le soutien du champagne. Il a surtout vécu des subventions de la mairie. Notamment à l’époque de Jean Taittinger. Après, il y a eu un changement de municipalité avec l’élection de Claude Lamblin. C’est devenu plus difficile et c’est d’ailleurs pour ça que j’ai été vendu au PSG », conclut-il. L’année où Bianchi a quitté le PSG (1979) coïncide avec la disparition de l’élite pour Reims.

    By
    @
    OTER ?>