Restez connectés avec nous

Club

Bisevac : «Revenir encore plus fort»

En dehors des terrains depuis maintenant plusieurs semaines, le défenseur serbe Milan Bisevac fera son retour ce jeudi soir face à Bratislava en Europa League. Interrogé par France Football, le Parisien est revenu sur sa blessure et le parcours de ses coéquipiers pendant son absence.

Touché aux adducteurs, Milan Bisevac est de retour dans le groupe parisien afin d’affronter le Slovan Bratislava ce jeudi en Europa League. Indisponible depuis plusieurs semaines, le défenseur serbe se sent mieux aujourd’hui. « Ça va bien. Cette période n’a vraiment pas été facile. Depuis que je joue en France, je n’ai jamais été blessé. Je suis arrivé à Paris avec beaucoup d’envie… (il souffle) C’est la vie et le football. Maintenant, j’ai repris et je suis là. Je veux revenir encore plus fort ! Depuis une semaine, je travaille avec le groupe et j’ai joué aussi une heure en CFA. Ça s’est très bien passé. Je m’entraîne très dure, je progresse physiquement pour vite revenir. Je suis vraiment bien. Mentalement, il faut toujours être prêt et très fort quand on est dans un grand club. Bien sûr, je le répète, ça a été une période vraiment difficile pour moi parce que je n’avais jamais vécu ça. Franchement, chaque fois que je voyais mon équipe jouer, ça me cassait les c… (sic) ! Je voulais vite revenir. J’ai une grosse envie de jouer. »

L’ancien joueur de valenciennes, évidemment proche de l’actualité, estime que le club de la capitale réalise un bon début de championnat, mais qu’il va falloir rester concentré jusqu’au bout et gagner des trophées. « On a bien démarré le championnat mais il faut surtout bien le finir (rires). À mon avis, tout se jouera dans la tête, c’est le mental qui fera la différence. Une chose est sûre, on veut tous s’arracher pour gagner quelque chose cette saison. Ça se sent, Paris est un grand club. À chaque match, le stade est plein, plus de 40 000 spectateurs… C’est énorme. »

Éliminés lors des huitièmes de finale de Coupe de La Ligue face à Dijon, les remplaçants parisiens pourraient se retrouver avec moins de temps jeu. Mais pour l’international serbe, il reste encore beaucoup de matchs pour prouver sa valeur. « Il reste encore beaucoup de matches entre le championnat, la Ligue Europa et la Coupe de France. Encore cette semaine, on joue deux matches… Quand tu viens à Paris, il ne faut pas se dire que tu seras titulaire. Il faut venir ici pour travailler dur. Et c’est l’entraînement qui détermine les choix du coach. Ici, si tu fais de mauvais matches, c’est un autre qui prend ta place. Il faut toujours être concentré et donner le meilleur.»

Derniers articles

Autres articles présents dans Club