Restez connectés avec nous

Club

Blanc : l’opération de Verratti « On voulait garder l’information par respect pour la fédération italienne »

Yahoo Sport : Laurent Blanc "une clause inscrite sur son bail le condamne", mais tout même 10 millions d'indemnité

La semaine dernière, peu après que Laurent Blanc ait déclaré en conférence de presse qu’il y avait encore de l’espoir de revoir Marco Verratti cette saison, la décision du milieu italien d’être opéré (et donc de renoncer à jouer avant le début de saison prochaine) était officielle. Une incohérence dans la communication qui ont poussé certains à dire que Blanc était trop peu au courant de ce qui se passe au PSG (que ce soit sa faute ou la volonté des dirigeants).

Pourtant, le coach parisien, présent en conférence de presse aujourd’hui, a pu simplement l’expliquer par une volonté de respect pour la Fédération italienne de football.

« L’opération, il faut toujours essayer de l’éviter. Pour ce qui est de la communication, on avait prévu de le dire un peu plus tard, mais avec les réseaux sociaux on ne peut plus tenir d’informations. On voulait garder l’information par respect pour la fédération italienne.  C’est très compliqué de garder quelque chose.

On souhaite que l’opération mette fin aux problèmes de Verratti. On a tout fait pour éviter cela, pour qu’il puisse rejouer avec le PSG et l’Euro. Mais à un moment il a dit « je ne peux plus ». On est déçu. Mais on espère qu’il va revenir en pleine forme. »

Parfois, l’explication est très simple et ne demande pas de critiquer qui que ce soit. Le fait est que Blanc sait ce qu’il se passe au sein du club (c’est une évidence qu’il faut visiblement rappeler) et que la communication n’est pas faite au hasard. Même si le PSG a certainement des progrès à faire dans ce domaine, notamment parce que l’information est finalement sortie plus tôt que prévu, l’intention était cette fois tout à fait respectable.

Pour ce qui est de la blessure, c’est forcément regrettable. Même si le PSG gagne en Ligue 1 sans Verratti, sa présence sur le terrain est toujours bénéfique. Le jeu est de meilleure qualité, et l’on peut voir quelques gestes spectaculaires en plus. On aurait d’ailleurs aimé qu’il soit là en quart de finale de Ligue des Champions, où son génie et son envie auraient pu faire la différence.

Maintenant, il faut espérer que l’opération lui permette de mettre cette blessure derrière lui et qu’il pourra maintenant enchaîner les saisons complètes (ou presque, de petits « bobos » comme dirait Laurent Blanc, arrivent souvent).

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Club