Club

Blanc : La « roublardise » des adversaires, les objectifs de la saison et le duel Van der Wiel / Marquinhos

Mercato – L'Inter de Milan s'intéresse à Laurent Blanc selon Tuttosport
Publie le 01/03/2016 a 19:00



  • Aujourd’hui, Laurent Blanc s’est présenté en conférence de presse à l’occasion du quart de finale de Coupe de France qui se jouera demain à 21h05 entre l’AS Saint-Etienne et le Paris Saint-Germain. Le coach parisien est notamment revenu sur la défaite à l’OL dimanche (2-1, 28e journée de Ligue 1), les objectifs du club de la capitale et la concurrence au poste d’arrière droit.

    Lyon vous a surpris?

    Lyon ne nous a pas surpris. Il a joué comme il en a l’habitude, très serré, avec deux lignes de quatre. Ils ont joué très regroupés, ils ont fait un très bon match. On ne se dit pas ‘on aurait dû faire ça’.

    Ce n’est pas illogique qu’ils aient gagné ce match-là. Ce qu’il y a à retenir de notre part est qu’on n’avait pas encore rebranché la prise. J’ai revu le match deux fois, on a fait beaucoup moins d’efforts, on a été moins présents dans les duels, moins agressifs.

    Cela va t-il donner des idées aux autres équipes ?

    C’est possible, bien sûr. Mais ce sont de vieilles méthodes, à l’approche des matchs de Ligue des Champions les équipent se focalisent sur l’agressivité et l’intensité parce qu’elles savent que l’adversaire aura peut-être la tête à l’Europe. C’était le cas avec Saint-Etienne à l’époque. C’est de la roublardise. Galette (le surnom qu’il donne à Christophe Galtier, ndlr) en est capable oui.

    Mais, s’il ne faut pas minimiser la performance des Lyonnais, il ne faut pas mettre de côté que nous n’étions pas très bien. Ce que nous faisions ne fonctionnait que très moyennement. Sur ce match-là, ce que Lyon a fait a été très bon. Mais c’est surtout mon équipe qui doit retrouver son jeu, sa détermination, ce qui a manqué dimanche soir.

    Une fois en quart de finale, la coupe est forcément un objectif? Ne pas faire quadruplé comme la saison dernière serai un échec?

    Ca dépend des objectifs de départs. Je vais vous dire une chose qui va à l’encontre de ce quej  epense. Bien sûr que l’on veut tout gagner. Au PSG, ce n’est pas notre mentalité. On l’a déjà démontré. On joue pour gagner, avec beaucoup de respect pour l’adversaire.

    Mais je peux vous dire que les objectifs du club c’est de gagner le championnat, une des deux coupes nationales et aller loin en Europe. Je ne vais pas me retrancher derrière ça, on va à Saint-Etienne pour gagner. Mais les choses sont claires.

    Après le match de Van der Wiel face à l’OL, Marquinhos est favori pour être titulaire face à Saint-Etienne et Chelsea?

    Vous avez oublié le match face à Montpellier. La meilleure préparation est de jouer et de gagner. Oui, vous allez voir les options que l’on va prendre. Van der Wiel est un spécialiste du poste. Il a un type de jeu qui est favorable quand on a le ballon, notamment grâce à sa qualité de centre.

    Après, quand on est plus bas, les qualités de Marquinhos en défense sont importantes dans la réflexion. Peut-être il y aura une surprise, je peux faire venir le jeune Alec Georgen de la CFA.. il s’entraîne avec nous aujourd’hui.

    Publie le 01/03/2016 a 19:00

    Blanc : La « roublardise » des adversaires, les objectifs de la saison et le duel Van der Wiel / Marquinhos

    Aujourd’hui, Laurent Blanc s’est présenté en conférence de presse à l’occasion du quart de finale de Coupe de France qui se jouera demain à 21h05 entre l’AS Saint-Etienne et le Paris Saint-Germain. Le coach parisien est notamment revenu sur la défaite à l’OL dimanche (2-1, 28e journée de Ligue 1), les objectifs du club de la capitale et la concurrence au poste d’arrière droit.

    Lyon vous a surpris?

    Lyon ne nous a pas surpris. Il a joué comme il en a l’habitude, très serré, avec deux lignes de quatre. Ils ont joué très regroupés, ils ont fait un très bon match. On ne se dit pas ‘on aurait dû faire ça’.

    Ce n’est pas illogique qu’ils aient gagné ce match-là. Ce qu’il y a à retenir de notre part est qu’on n’avait pas encore rebranché la prise. J’ai revu le match deux fois, on a fait beaucoup moins d’efforts, on a été moins présents dans les duels, moins agressifs.

    Cela va t-il donner des idées aux autres équipes ?

    C’est possible, bien sûr. Mais ce sont de vieilles méthodes, à l’approche des matchs de Ligue des Champions les équipent se focalisent sur l’agressivité et l’intensité parce qu’elles savent que l’adversaire aura peut-être la tête à l’Europe. C’était le cas avec Saint-Etienne à l’époque. C’est de la roublardise. Galette (le surnom qu’il donne à Christophe Galtier, ndlr) en est capable oui.

    Mais, s’il ne faut pas minimiser la performance des Lyonnais, il ne faut pas mettre de côté que nous n’étions pas très bien. Ce que nous faisions ne fonctionnait que très moyennement. Sur ce match-là, ce que Lyon a fait a été très bon. Mais c’est surtout mon équipe qui doit retrouver son jeu, sa détermination, ce qui a manqué dimanche soir.

    Une fois en quart de finale, la coupe est forcément un objectif? Ne pas faire quadruplé comme la saison dernière serai un échec?

    Ca dépend des objectifs de départs. Je vais vous dire une chose qui va à l’encontre de ce quej  epense. Bien sûr que l’on veut tout gagner. Au PSG, ce n’est pas notre mentalité. On l’a déjà démontré. On joue pour gagner, avec beaucoup de respect pour l’adversaire.

    Mais je peux vous dire que les objectifs du club c’est de gagner le championnat, une des deux coupes nationales et aller loin en Europe. Je ne vais pas me retrancher derrière ça, on va à Saint-Etienne pour gagner. Mais les choses sont claires.

    Après le match de Van der Wiel face à l’OL, Marquinhos est favori pour être titulaire face à Saint-Etienne et Chelsea?

    Vous avez oublié le match face à Montpellier. La meilleure préparation est de jouer et de gagner. Oui, vous allez voir les options que l’on va prendre. Van der Wiel est un spécialiste du poste. Il a un type de jeu qui est favorable quand on a le ballon, notamment grâce à sa qualité de centre.

    Après, quand on est plus bas, les qualités de Marquinhos en défense sont importantes dans la réflexion. Peut-être il y aura une surprise, je peux faire venir le jeune Alec Georgen de la CFA.. il s’entraîne avec nous aujourd’hui.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • john-psg-for-life

      Salut à tous,je viens de lire que le barca est sur le point de signe un contrat avec nike pour leur maillot à hauteur de 80M par an et avec différent bonus sa peut monter à 100M !!!et quand je vois que le réal va être payer à 140M/an par Adidas et que MU est à 85M/an !!!va falloir que la direction negocie aussi un sacrée pactole car avec nos pauvre 30M ou 35M/an(je sais plus)on est ridicule !!!

    • parisiendu30

      facile de lui mettre tout sur le dos ( meme si ….) alors qu ils ont ete tous mauvais

    • Roberto Sedinho

      Van der wiel c’est de l’eau

      • Adrotitanique

        ca prend tt son sens et c tellment vrai ptdrrrrrrrrrrr

    • john-psg-for-life

      Wiel est un spécialiste du poste 😨😨😨😨😨😨😨hooooooooo puutain ahahhahahhaha

      • FlgCorp IronKeisyWear

        il a bien préciser quand on a la possession et la maitrise, vdw souffre de son déficit en défenseur robustes c’est pas sa

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    LudogoretsPSG - Stoyanov On représente Razgrad et toute la Bulgarie

    Ludogorets/PSG – Stoyanov « On représente Razgrad et toute la Bulgarie »

    Adversaires

    Le Paris Saint-Germain affronte ce soir le PFC Ludogorets Razgrad pour la deuxième journée de Ligue ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Mao HASHIMOTOa publié un new post."Ludogorets/PSG - Stoyanov « On représente Razgrad et toute la Bulgarie »"
    18 minutes ago
    NicolasBa publié un new post."Anciens - Pilorget "important de perpétuer" l'histoire, "une énorme machine de guerre""
    58 minutes ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "C'est une victoire historique même si elle s'est faite dans la douleur"

    Féminines – Lair « C’est une victoire historique même si elle s’est faite dans la douleur »

    Actu Féminin

    Patrice Lair, l’entraîneur du Paris Saint-Germain féminin, était heureux de la victoire de son équipe face à ...

    Vidéos PSG

    Blanc : La « roublardise » des adversaires, les objectifs de la saison et le duel Van der Wiel / Marquinhos

    Mercato – L'Inter de Milan s'intéresse à Laurent Blanc selon Tuttosport <Club , Une

    Aujourd’hui, Laurent Blanc s’est présenté en conférence de presse à l’occasion du quart de finale de Coupe de France qui se jouera demain à 21h05 entre l’AS Saint-Etienne et le Paris Saint-Germain. Le coach parisien est notamment revenu sur la défaite à l’OL dimanche (2-1, 28e journée de Ligue 1), les objectifs du club de la capitale et la concurrence au poste d’arrière droit.

    Lyon vous a surpris?

    Lyon ne nous a pas surpris. Il a joué comme il en a l’habitude, très serré, avec deux lignes de quatre. Ils ont joué très regroupés, ils ont fait un très bon match. On ne se dit pas ‘on aurait dû faire ça’.

    Ce n’est pas illogique qu’ils aient gagné ce match-là. Ce qu’il y a à retenir de notre part est qu’on n’avait pas encore rebranché la prise. J’ai revu le match deux fois, on a fait beaucoup moins d’efforts, on a été moins présents dans les duels, moins agressifs.

    Cela va t-il donner des idées aux autres équipes ?

    C’est possible, bien sûr. Mais ce sont de vieilles méthodes, à l’approche des matchs de Ligue des Champions les équipent se focalisent sur l’agressivité et l’intensité parce qu’elles savent que l’adversaire aura peut-être la tête à l’Europe. C’était le cas avec Saint-Etienne à l’époque. C’est de la roublardise. Galette (le surnom qu’il donne à Christophe Galtier, ndlr) en est capable oui.

    Mais, s’il ne faut pas minimiser la performance des Lyonnais, il ne faut pas mettre de côté que nous n’étions pas très bien. Ce que nous faisions ne fonctionnait que très moyennement. Sur ce match-là, ce que Lyon a fait a été très bon. Mais c’est surtout mon équipe qui doit retrouver son jeu, sa détermination, ce qui a manqué dimanche soir.

    Une fois en quart de finale, la coupe est forcément un objectif? Ne pas faire quadruplé comme la saison dernière serai un échec?

    Ca dépend des objectifs de départs. Je vais vous dire une chose qui va à l’encontre de ce quej  epense. Bien sûr que l’on veut tout gagner. Au PSG, ce n’est pas notre mentalité. On l’a déjà démontré. On joue pour gagner, avec beaucoup de respect pour l’adversaire.

    Mais je peux vous dire que les objectifs du club c’est de gagner le championnat, une des deux coupes nationales et aller loin en Europe. Je ne vais pas me retrancher derrière ça, on va à Saint-Etienne pour gagner. Mais les choses sont claires.

    Après le match de Van der Wiel face à l’OL, Marquinhos est favori pour être titulaire face à Saint-Etienne et Chelsea?

    Vous avez oublié le match face à Montpellier. La meilleure préparation est de jouer et de gagner. Oui, vous allez voir les options que l’on va prendre. Van der Wiel est un spécialiste du poste. Il a un type de jeu qui est favorable quand on a le ballon, notamment grâce à sa qualité de centre.

    Après, quand on est plus bas, les qualités de Marquinhos en défense sont importantes dans la réflexion. Peut-être il y aura une surprise, je peux faire venir le jeune Alec Georgen de la CFA.. il s’entraîne avec nous aujourd’hui.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>