Restez connectés avec nous

Club

Bordeaux – PSG : Les notes des Parisiens

Homme du match – Camara (7,5) : « Papus » a démontré ce soir que Carlo Ancelotti pouvait compter sur lui. Très solide dans tous les domaines, le défenseur parisien y est pour beaucoup si son équipe n’a pas encaissé de buts ce soir. Malgré son faible temps de jeu, il est toujours aussi impliqué. Bravo à lui.

Sirigu (7) : Très sérieux, le portier italien a repoussé toutes les tentatives bordelaises, notamment des tirs lointains. Il a également rassurer sa défense grâce à des bonnes sorties aériennes.

Jallet (6) : Mis en difficulté par le duo Saivet-Trémoulinas en première période, le latéral droit français s’est bien repris par la suite et n’a pas souvent été débordé.

Camara (7,5) : Voir au-dessus.

Sakho (7) : Comme son compère en défense centrale, l’international français a livré une prestation solide et sa tristesse suite à la mort de Nick Broad n’a pas influé sur son jeu.

Maxwell (6,5) : Grosse activité du défenseur brésilien, qui a totalement anéanti Ben Khafallah. Il a aussi apporté offensivement quand il le fallait et aurait même pu trouver le chemin des filets si Carrasso n’avait pas repoussé son tir.

Matuidi (5) : Match moyen de la part de l’ancien Stéphanois, qui n’a pas eu le volume de jeu habituel.

Verratti (4,5) : On attendait de lui qu’il prenne le jeu à son compte mais il ne l’a pas fait. Il n’a pas assez usé de la verticalité du jeu et s’est souvent retrouvé en difficulté dans les duels. Il a d’ailleurs écopé d’un nouveau carton après une faute très grossière sur Plasil.

Lucas (4,5) : Trop souvent effacé et en difficulté physiquement, le prodige brésilien a tout de même su être efficace en adressant une passe décisive à Ibrahimovic, sa première sous le maillot parisien.

Lavezzi (4) : El Pocho n’a pas su inquiéter la défense bordelaise et s’est montré beaucoup trop brouillon.

Ménez (5) : De retour dans le onze de départ, le N°7 parisien a été l’élément offensif de l’équipe le plus en vue, grâce à ses décrochages et ses accélérations. Malheureusement, il n’a pas su être décisif.

Ibrahimovic (4) : S’il a permis au PSG de l’emporter grâce à son 19e but de la saison en Ligue 1, l’attaquant suédois n’a pas brillé. Maladroit et peu inspiré, il n’a pas énormément pesé sur la défense bordelaise.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club