Restez connectés avec nous

Club

BRA-PSG : Les notes des Parisiens

Homme du match – Camara (6) : Solide défensivement, propre dans la relance, Papus a encore une fois été l’auteur d’un bon match, ce qui est décidément une habitude cette saison. Le meilleur joueur parisien ce soir, même s’il était pas forcément compliqué de sortir du lot.

Douchez (5,5) : Très peu sollicité durant 80 minutes, le gardien parisien a dû s’employer à plusieurs reprises en fin de match après les deux expulsions parisiennes. Même si les frappes n’étaient pas compliquées à contrôler, il a fait son travail.

Jallet (4,5) : L’ancien Lorientais n’a pas eu à abattre un travail défensif énorme et on aurait donc souhaité un peu plus d’apport offensif, surtout dans la première de jeu. Ensuite, en raison de l’infériorité numérique parisienne et de son remplacement au milieu de terrain après l’entrée de Ceara, il n’a pas pu se mettre en valeur.

Camara (6) : Voir plus haut.

Lugano (5,5) : De retour de suspension, le défenseur uruguayen a fauit preuve de solidité, surtout dans le jeu aérien. Avec Camara, il a repoussé la quasi-totalité des offensives slovaques, même si celles-ci n’étaient pas vraiment tranchantes.

Tiéné (3) : Les Slovaques n’ont pas beaucoup attaqué mais quand ils l’ont fait, c’était de son côté. Il a bien tenté d’apporter offensivement en première période mais sa qualité de centre médiocre n’a pas permis d’inquiéter la défense de Bratislava. Et pour saupoudrer le tout, le latéral ivoirien s’est fait expulser à dix minutes du terme de la rencontre après avoir été averti lorgiquement par deux fois. On peut difficilement faire pire.

Armand (5) : Pourtant aligné pour la première fois au milieu de terrain cette saison, le vétéran de l’effectif parisien a livré une prestation moyenne, même s’il a plutôt bien fait le lien entre la défense et l’attaque parisienne. Malheureusement pour lui, il a vite été abandonné par son compère du soir.

Chantôme (3,5) : Bien à sa place au milieu de terrain en première mi-temps, le N°20 parisien a complètement gâché son match en deuxième en étant en retard dans beaucoup de duels et en écopant de deux cartons jaunes justifiés. Il avait pourtant été alerté juste avant son deuxième avertissement mais ça n’a pas suffit.

Nenê (5) : Si les Parisiens ont paru un peu endormis ce soir, ça n’a pas été le cas du Brésilien, qui a multiplié les débordements sur son côté gauche. On l’a également aperçu aux quatres coins du terrain mais le manque de mouvement dans l’attaque parisienne ne lui ont pas permis de devenir décisif, même s’il a aussi fait quelques mauvais choix dans la dernière passe.

Ménez (5) : A l’instar de Nenê, l’ancien Romain a souvent fait la différence grâce à sa pointe de vitesse mais il a souvent tergiversé, en manquant de spontanéité dans le dernier geste. Malgré un face-à-face manqué en première période et une bonne frappe  repoussée par le gardien slovaque avant l’heure de jeu, le N°7 parisien n’a pas su se montrer assez dangereux. Remplacé par Bahebeck (90e).

Pastore (3,5) : Il n’avait déjà pas été très efficace contre Ajaccio, il l’a été encore moins ce soir. Très imprécis dans son jeu de passe, nonchalant dans son pressing, le prodige argentin a également fait preuve de suffisance et de maladresse dans ses gestes techniques. Un jeu plus direct et plus simple serait apprécié. Remplacé par Gameiro (71e).

Erding (3,5) : S’il a multiplié les appels et tenté d’animer le jeu en décrochant de son poste d’attaquant de pointe, le buteur turc a fait preuve de maladresse dans le dernier geste, notamment lorsque le gardien slovaque repoussait une tête de Camara au début de la seconde période. C’est malheureusement une habitude chez lui. Remplacé par Ceara (66e).

Derniers articles

Autres articles présents dans Club