Restez connectés avec nous
BrésilCosta Rica - La Seleçao s'impose en fin de rencontre, Silva impeccable, Neymar marque et pleure

Club

Brésil/Costa Rica – La Seleçao s’impose en fin de rencontre, Silva impeccable, Neymar marque et pleure

Ce vendredi, le Brésil rencontrait le Costa Rica dans le cadre de la 2e journée de la phase de poules de la Coupe du Monde (groupe 3) avec la quasi-obligation de s’imposer après le 1-1 face à la Suisse. Il a fallu attendre la seconde mi-temps pour que les Brésiliens mettent du rythme et la fin de la rencontre pour avoir des buts, mais la Seleçao a rempli sa mission : 2-0. Cela avec 2 joueurs du Paris Saint-Germain : Thiago Silva (défenseur central et capitaine de 33 ans) et Neymar (attaquant de 26 ans). Ce dernier a marqué.

Neymar début discret face à une défense très regroupée. Un petit coup de génie avec un sombrero joliment réussi à la 18e, puis il obtient un coup-franc (qui ne donne rien). Il a ensuite une grosse occasion à la 26e minute sur une belle passe dans la profondeur, mais son contrôle est un peu long. On note aussi une belle action quelques minutes plus tard avec quelques dribbles qui se sont terminés par un centre dangereux.

Il a fallu être patient, mais le Brésil a fini par attaquer.

Le Brésil a accéléré en seconde mi-temps, avec notamment l’entrée de Douglas Costa à la place Willian qui a fait du bien. Cela a failli payer très vite avec une première double occasion, et surtout à la 55e minute. Paulinho déborde et sert Neymar au point de penalty. Le Parisien reprend bien, mais Keylor Navas réussi un superbe arrêt.

On peut noter ensuite quelques accélérations, mais rien de précis, à l’image du Brésil. Mais c’est Neymar qui a la prochaine vraie opportunité : à la 72e minute, l’attaquant hérite d’une interception mal maitrisée pour avancer plein axe et tenter sa chance à 20 mètres du but. Neymar a probablement visé la lucarne et son tir part bien, mais termine de peu à côté.

Neymar se distingue ensuite sur une nouvelle action chaude en tombant après un crochet dans la surface et un léger contact avec le défenseur. Un penalty est tout d’abord sifflé, avant d’être annulé après l’utilisation de l’assistance vidéo.

Neymar, un buteur ému.

Quelques minutes plus tard, visiblement frustré, il prend un carton pour protestation alors qu’une touche est retardée par un coup de sifflet car un joueur du Costa Rica est au sol. Le Brésil a ensuite d’autres occasions, sans que Neymar y soit particulièrement acteur. Il n’a d’ailleurs pas fait grand-chose dans le but à la 90e minute de Philippe Coutinho, qui profite d’une balle qui traîne dans la surface pour placer le « fameux » pointu, peu esthétique mais efficace.

Le bloc du Costa Rica se casse alors et Neymar en profite dans les dernières secondes. Sur une offrande de Douglas Costa, l’attaquant parisien marque, ce qu’il célèbre avec une joie immense…Et même quelques larmes au coup de sifflet final. On peut penser à une forme de libération après des mois de travail et une immense pression qui pesait sur ses épaules.

Thiago Silva, de son côté, a logiquement été beaucoup sollicité puisque le Costa Rica a été très défensif. Mais le Monstro a toujours été très bon, que ce soit dans les duels, les interceptions ou le jeu aérien. Un rappel, encore une fois, qu’il fait partie des meilleurs à son poste.

Finalement, le Brésil et Neymar sont montés en puissance au fil du match. Il reste des choses à améliorer, mais si cette progression se confirme, les Brésiliens peuvent vite devenir très difficiles à arrêter. Rien d’illogique vu l’effectif.

Le Brésil devra valider cela et la qualification en affrontant la Serbie lors du dernier match de la poule.

Retrouvez ici les résultats et le calendrier des joueurs du PSG dans la phase de groupes de la Coupe du Monde.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club