Restez connectés avec nous

Club

Brest – PSG : Les notes des Parisiens

Homme du match – Jallet (7,5) : Excellente prestation du latéral parisien. Logiquement très offensif face à une équipe brestoise jouant très bas, il a été passeur décisif sur l’ouverture du score d’Ibrahimovic avant de provoquer le but contre son camp de Mendy. Il aurait pu également marquer un très joli but d’une demi-volée si Thébaux n’avait pas sorti le ballon d’une très belle claquette. Gros match de l’international français.

Sirigu (6) : S’il n’a pas eu à s’employer très souvent, le portier italien a fait le travail en bloquant un tir de Mendy et en sortant superbement un coup-franc de Grougi.

Jallet (7,5) : Voir plus haut.

Thiago Silva (7) : Toujours aussi solide et propre, le défenseur brésilien a notamment empêché les Brestois de réduire le score en fin de match en repoussant un ballon sur sa ligne. Il aurait aussi pu trouver le chemin des filets sur une tête à bout portant. Monstrueux, dans la lignée de se dernière prestations.

Sakho (6,5) : Match sérieux et appliqué du jeune défenseur parisien, qui n’a pas eu à forcer, surtout après l’expulsion brestoise. Il est le joueur qui a gagné le plus de ballons du match (20).

Maxwell (6) : Sur son côté gauche, l’ancien joueur du Barça a été moins en vue que Jallet, même s’il a fait le travail en restant solide défensivement et en faisant son maximum pour apporter en attaque.

Matuidi (6) : Toujours aussi précieux à la récupération, l’international français s’est contenté de rester propre dans la relance, même s’il a tenté quelques percées offensives.

Motta (6) : Propre tout au long de la rencontre, le milieu de terrain italo-brésilien a bien failli offrir un but aux Brestois en fin de match en la jouant trop facile dans sa surface. Mais on retiendra surtout son tir cadré qui provoque le but de Gameiro et ses qualités précieuses de récupération.

Pastore (6) : L’Argentin a tenté, en vain. Ses frappes n’ont pas fait mouche et il n’a pas su être décisif comme il le souhaiterait. Toutefois, il a une nouvelle abattu un gros travail défensif avec une qualité de passe de plus en plus précise.

Lavezzi (7) : Encore un gros match du Pocho, absolument partout sur le terrain pendant 90 minutes. Il a provoqué l’expulsion du brestois Sissoko grâce à sa vitesse et a amorcé un grand nombre d’offensives parisiennes.

Ménez (4) : Le point faible de l’équipe ce soir. Le N°7 parisien a perdu beaucoup de ballons, surtout en première période, et n’est quasiment jamais parvenu à faire la différence, même s’il aurait pu obtenir un penalty avant la pause. Remplacé par Gameiro, qui a inscrit son 5e but de la saison sur son second ballon du match. Grosse efficacité.

Ibrahimovic (7) : 18e but de la saison pour l’attaquant suédois, qui a permis à son équipe de se faciliter la tâche en ouvrant le score. Il a manqué quelques gestes mais sa présence en attaque est absolument primordiale.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club