Club

Briller de mille feux en Côte d’Or !

Publie le 10/03/2012 a 19:00



  • Dimanche, à 17h, le PSG aura l’occasion de conforter son fauteuil de leader de la Ligue 1, en se rendant à Dijon.

    Une victoire assurerait aux Parisiens de rester aux commandes du Championnat, peu importe le résultat de Montpellier, qui accueillera Caen à 21h pour clore cette 27e journée. Il s’agira déjà de la quatrième opposition entre le club de la capitale et le DFCO (Dijon Football Côte-d’Or) cette saison. Au match aller, au Parc des Princes, les hommes de Patrice Caretron s’étaient inclinés 2-0, avant de prendre leur revanche lors de la Coupe de la Ligue, en s’imposant 3-2. En coupe de France, sous Ancelotti, le PSG s’était imposé 1-0, le 15 février dernier. « Ce sont nos meilleurs amis, mais c’est une belle routine », a confié l’entraîneur dijonnais en conférence de presse d’avant-match. « Le PSG a joué beaucoup de fois contre Dijon. Ils nous connaissent aussi donc nous n’avons pas spécialement d’avantages. Ils peuvent gagner et ils ont besoin de points pour le classement comme Ajaccio qui a gagné hier soir contre Marseille », explique de son côté « Carletto ».

    Hoarau, toujours d’attaque !

    Une fois n’est pas coutume, le coach francilien a dévoilé la composition de l’équipe qui débutera demain, en fin d’après-midi. A la pointe de l’attaque, Guillaume Hoarau sera titularisé pour la troisième fois d’affilée, après les rencontres face à Lyon (4-4) et Ajaccio (4-1). « Il traverse une bonne période. Il est en confiance », souligne l’ancien entraîneur de Chelsea à propos de l’attaquant réunionnais, qui reste sur quatre buts inscrits en trois journées. En revanche, le technicien italien devra se passer des services de Mathieu Bodmer (cuisse), Milan Bisevac (cuisse), Maxwell (ischios) et Thiago Motta (suspendu). C’est Momo Sissoko, de retour de suspension, qui remplacera l’Italo-brésilien, aux côtés de Blaise Matuidi. Une incertitude plane pour le poste de latéral gauche : Ancelotti n’a toujours pas tranché entre Siaka Tiéné et Sylvain Armand pour pallier le forfait de Maxwell.

    Carteron : « Faire le match parfait »

    Le onze de départ du PSG devrait donc être le suivant : Sirigu – Jallet, Alex, Sakho (cap.), Tiéné – Moh. Sissoko, Matuidi – Ménez, Pastore, Nene – Hoarau. Dans le camp adverse, l’ancien Parisien Younousse Sankharé, suspendu, n’aura pas l’occasion de retrouver ses anciens partenaires. Incertains ces derniers jours, Varrault et Diabaté (problèmes musculaires), Meïté (contracture) et Jovial (dos) font bien partie du groupe bourguignon.  Ce match marquera également les retrouvailles entre Carlo Ancelotti et Gaël Kakuta. Le milieu de terrain (trois buts pour quatre titularisations) a évolué sous les ordres de « Carletto » chez les Blues. « On joue notre peau, il faudra faire le match parfait  », a insisté Patrice Carteron, conscient que son équipe ne comptait qu’un seul point d’avance sur le premier relégable, Nancy (avant le début des matches de 19h ce samedi, Ndlr).

    Statistiques et pronostics

    Cette saison, au Stade Gaston-Gérard, Dijon a marqué au moins un but lors de douze de ses treize matches de Ligue 1. Les Parisiens devront donc se méfier, étant donné qu’ils ont concédé sept buts lors des trois dernières journées de Championnat. Contrairement à la semaine dernière, Paris n’aura pas l’avantage de connaître le résultat de Montpellier avant d’entamer son match. Sur les différents sites de paris sportifs, le PSG part largement favori (cotes : 1,75 pour une victoire, 3,30 le nul, 4,75 pour un succès du DFCO). Sachant que Guillaume Hoarau sera titularisé par Ancelotti, nous vous conseillons de miser sur un but du Réunionnais (cote : 2,25).

    Publie le 10/03/2012 a 19:00

    Briller de mille feux en Côte d’Or !

    Dimanche, à 17h, le PSG aura l’occasion de conforter son fauteuil de leader de la Ligue 1, en se rendant à Dijon.

    Une victoire assurerait aux Parisiens de rester aux commandes du Championnat, peu importe le résultat de Montpellier, qui accueillera Caen à 21h pour clore cette 27e journée. Il s’agira déjà de la quatrième opposition entre le club de la capitale et le DFCO (Dijon Football Côte-d’Or) cette saison. Au match aller, au Parc des Princes, les hommes de Patrice Caretron s’étaient inclinés 2-0, avant de prendre leur revanche lors de la Coupe de la Ligue, en s’imposant 3-2. En coupe de France, sous Ancelotti, le PSG s’était imposé 1-0, le 15 février dernier. « Ce sont nos meilleurs amis, mais c’est une belle routine », a confié l’entraîneur dijonnais en conférence de presse d’avant-match. « Le PSG a joué beaucoup de fois contre Dijon. Ils nous connaissent aussi donc nous n’avons pas spécialement d’avantages. Ils peuvent gagner et ils ont besoin de points pour le classement comme Ajaccio qui a gagné hier soir contre Marseille », explique de son côté « Carletto ».

    Hoarau, toujours d’attaque !

    Une fois n’est pas coutume, le coach francilien a dévoilé la composition de l’équipe qui débutera demain, en fin d’après-midi. A la pointe de l’attaque, Guillaume Hoarau sera titularisé pour la troisième fois d’affilée, après les rencontres face à Lyon (4-4) et Ajaccio (4-1). « Il traverse une bonne période. Il est en confiance », souligne l’ancien entraîneur de Chelsea à propos de l’attaquant réunionnais, qui reste sur quatre buts inscrits en trois journées. En revanche, le technicien italien devra se passer des services de Mathieu Bodmer (cuisse), Milan Bisevac (cuisse), Maxwell (ischios) et Thiago Motta (suspendu). C’est Momo Sissoko, de retour de suspension, qui remplacera l’Italo-brésilien, aux côtés de Blaise Matuidi. Une incertitude plane pour le poste de latéral gauche : Ancelotti n’a toujours pas tranché entre Siaka Tiéné et Sylvain Armand pour pallier le forfait de Maxwell.

    Carteron : « Faire le match parfait »

    Le onze de départ du PSG devrait donc être le suivant : Sirigu – Jallet, Alex, Sakho (cap.), Tiéné – Moh. Sissoko, Matuidi – Ménez, Pastore, Nene – Hoarau. Dans le camp adverse, l’ancien Parisien Younousse Sankharé, suspendu, n’aura pas l’occasion de retrouver ses anciens partenaires. Incertains ces derniers jours, Varrault et Diabaté (problèmes musculaires), Meïté (contracture) et Jovial (dos) font bien partie du groupe bourguignon.  Ce match marquera également les retrouvailles entre Carlo Ancelotti et Gaël Kakuta. Le milieu de terrain (trois buts pour quatre titularisations) a évolué sous les ordres de « Carletto » chez les Blues. « On joue notre peau, il faudra faire le match parfait  », a insisté Patrice Carteron, conscient que son équipe ne comptait qu’un seul point d’avance sur le premier relégable, Nancy (avant le début des matches de 19h ce samedi, Ndlr).

    Statistiques et pronostics

    Cette saison, au Stade Gaston-Gérard, Dijon a marqué au moins un but lors de douze de ses treize matches de Ligue 1. Les Parisiens devront donc se méfier, étant donné qu’ils ont concédé sept buts lors des trois dernières journées de Championnat. Contrairement à la semaine dernière, Paris n’aura pas l’avantage de connaître le résultat de Montpellier avant d’entamer son match. Sur les différents sites de paris sportifs, le PSG part largement favori (cotes : 1,75 pour une victoire, 3,30 le nul, 4,75 pour un succès du DFCO). Sachant que Guillaume Hoarau sera titularisé par Ancelotti, nous vous conseillons de miser sur un but du Réunionnais (cote : 2,25).




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Oranpaname

      J’ai hâte d’être à demain en se qui concerne hoarau je ss content pour lui et sa nous rend autant heureux que lui cette réussite insolente.Mais le truc c que sans Nene Pastore Menez Motta Sissoko Matuidi Maxwell Sakho Alex Jallet Sirigu le Guillaume serai Tell conque lol

      •  y a deux ans ils étaient pas la, sans n’a pas empecher hoarau d’en mettre 17.
        Supporter de cette année?

        • Chercha

          Bien dit Greg !!

      • Lol, c’est quoi cette remarque? C’est clair que si tu le mets tout seul il a plus qu’à jouer au tennis..

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC – Lukoki « ils ne communiquaient pas entre eux…ils ne jouaient pas en équipe »

    Adversaires

    Jody Lukoki, ailier droit de 24 ans de Ludogorets, a été interrogé par L’Equipe à propos du match ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Lucas Alario, cible du PSG selon RMC"
    1 day ago
    Flavien Casinia publié un new post."Dugarry: Ben Arfa "Comment on peut avoir aussi peu d’intelligence footballistique ?""
    1 day ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy "On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre"

    Féminines – Delannoy « On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre »

    Actu Féminin

    Demain après-midi, le Paris Saint Germain et Juvisy se retrouvent à nouveau en Division 1 féminine, ...

    Vidéos PSG

    Briller de mille feux en Côte d’Or !

    <Club , Editos , Ligue 1 , Une

    Dimanche, à 17h, le PSG aura l’occasion de conforter son fauteuil de leader de la Ligue 1, en se rendant à Dijon.

    Une victoire assurerait aux Parisiens de rester aux commandes du Championnat, peu importe le résultat de Montpellier, qui accueillera Caen à 21h pour clore cette 27e journée. Il s’agira déjà de la quatrième opposition entre le club de la capitale et le DFCO (Dijon Football Côte-d’Or) cette saison. Au match aller, au Parc des Princes, les hommes de Patrice Caretron s’étaient inclinés 2-0, avant de prendre leur revanche lors de la Coupe de la Ligue, en s’imposant 3-2. En coupe de France, sous Ancelotti, le PSG s’était imposé 1-0, le 15 février dernier. « Ce sont nos meilleurs amis, mais c’est une belle routine », a confié l’entraîneur dijonnais en conférence de presse d’avant-match. « Le PSG a joué beaucoup de fois contre Dijon. Ils nous connaissent aussi donc nous n’avons pas spécialement d’avantages. Ils peuvent gagner et ils ont besoin de points pour le classement comme Ajaccio qui a gagné hier soir contre Marseille », explique de son côté « Carletto ».

    Hoarau, toujours d’attaque !

    Une fois n’est pas coutume, le coach francilien a dévoilé la composition de l’équipe qui débutera demain, en fin d’après-midi. A la pointe de l’attaque, Guillaume Hoarau sera titularisé pour la troisième fois d’affilée, après les rencontres face à Lyon (4-4) et Ajaccio (4-1). « Il traverse une bonne période. Il est en confiance », souligne l’ancien entraîneur de Chelsea à propos de l’attaquant réunionnais, qui reste sur quatre buts inscrits en trois journées. En revanche, le technicien italien devra se passer des services de Mathieu Bodmer (cuisse), Milan Bisevac (cuisse), Maxwell (ischios) et Thiago Motta (suspendu). C’est Momo Sissoko, de retour de suspension, qui remplacera l’Italo-brésilien, aux côtés de Blaise Matuidi. Une incertitude plane pour le poste de latéral gauche : Ancelotti n’a toujours pas tranché entre Siaka Tiéné et Sylvain Armand pour pallier le forfait de Maxwell.

    Carteron : « Faire le match parfait »

    Le onze de départ du PSG devrait donc être le suivant : Sirigu – Jallet, Alex, Sakho (cap.), Tiéné – Moh. Sissoko, Matuidi – Ménez, Pastore, Nene – Hoarau. Dans le camp adverse, l’ancien Parisien Younousse Sankharé, suspendu, n’aura pas l’occasion de retrouver ses anciens partenaires. Incertains ces derniers jours, Varrault et Diabaté (problèmes musculaires), Meïté (contracture) et Jovial (dos) font bien partie du groupe bourguignon.  Ce match marquera également les retrouvailles entre Carlo Ancelotti et Gaël Kakuta. Le milieu de terrain (trois buts pour quatre titularisations) a évolué sous les ordres de « Carletto » chez les Blues. « On joue notre peau, il faudra faire le match parfait  », a insisté Patrice Carteron, conscient que son équipe ne comptait qu’un seul point d’avance sur le premier relégable, Nancy (avant le début des matches de 19h ce samedi, Ndlr).

    Statistiques et pronostics

    Cette saison, au Stade Gaston-Gérard, Dijon a marqué au moins un but lors de douze de ses treize matches de Ligue 1. Les Parisiens devront donc se méfier, étant donné qu’ils ont concédé sept buts lors des trois dernières journées de Championnat. Contrairement à la semaine dernière, Paris n’aura pas l’avantage de connaître le résultat de Montpellier avant d’entamer son match. Sur les différents sites de paris sportifs, le PSG part largement favori (cotes : 1,75 pour une victoire, 3,30 le nul, 4,75 pour un succès du DFCO). Sachant que Guillaume Hoarau sera titularisé par Ancelotti, nous vous conseillons de miser sur un but du Réunionnais (cote : 2,25).

    By
    @
    OTER ?>