Restez connectés avec nous
Camara se confie sur son rôle d'adjoint au PSG et évoque ses envies pour la suite

Club

Camara se confie sur son rôle d’adjoint au PSG et évoque ses envies pour la suite

Zoumana Camara, ancien défenseur central qui a terminé sa carrière de joueur au Paris Saint-Germain après 8 années passées au club (2007-2015), est depuis un des adjoints de l’entraîneur parisien (que ce soit Laurent Blanc, Unai Emery et Thomas Tuchel). Un rôle particulier qu’il apprécie et qu’il veut garder encore un peu avant de devenir lui-même coach et il s’est confié à propos de ce métier dans Le Parisien.

“Il fallait que je fasse le deuil de ma carrière de joueur, que je franchisse des paliers. Il me fallait du temps et des étapes. Donc, au départ, je faisais le tampon, je créais un lien entre le groupe et Laurent Blanc. J’avais de bons rapports avec les joueurs, ils étaient des coéquipiers un mois et demi avant. Je n’allais pas mettre une barrière entre eux et moi. J’en ai fait une force.

Camara “Le public ne peut pas forcément comprendre cela, car il ne voit que les performances.”

Un entraîneur a tellement de choses à penser, il a des choix difficiles à faire. Il est obligé d’occulter certaines choses et, nous, on est là pour lui rapporter des choses importantes qui vont l’aider dans les choix qu’il a à faire. Je suis là pour faire au coach un état des lieux du club et des joueurs. Pour lui faire gagner du temps. (…)

Un grand joueur doit se sentir bien dans le club comme à l’extérieur avec sa famille. Le contexte doit être propice pour qu’il donne le meilleur sur le terrain. Le public ne peut pas forcément comprendre cela, car il ne voit que les performances. Mais c’est très important pour les joueurs.

Camara “Si j’arrive à valider mon diplôme, je me lancerai en prenant un club mais j’aimerais commencer par une équipe de jeunes.”

A moyen terme, dans quel rôle vous voyez-vous évoluer ?

Pour l’instant je veux continuer à apprendre et à grandir. Je suis très heureux dans ce que je fais. Je m’épanouis. Je suis en train de me faire ma propre vision du métier en apprenant auprès des différents entraîneurs avec lesquels j’ai travaillé que ce soit Laurent Blanc, Unai Emery et Thomas Tuchel avec lequel je suis très content de bosser. Si j’arrive à valider mon diplôme, je me lancerai en prenant un club mais j’aimerais commencer par une équipe de jeunes. (…)

Gentil et bienveillant, il faudra que je change ma nature ?

Non, pas forcément. J’ai connu Carlo Ancelotti et humainement, il incarne totalement cette gentillesse, cette bienveillance avec tous les joueurs. Je me reconnais dans cette personnalité. Mais Thomas Tuchel est aussi comme cela. Il est souriant, bienveillant, proche des joueurs et de son staff. Cela ne l’empêche pas de prendre des décisions tranchantes.”

Camara peut donner son avis tactiquement, mais ce n’est pas son rôle principal. Il est surtout là dans la gestion des joueurs, des humeurs, de leurs éventuels problèmes et du bien-être. Le tout avec un certain dialogue et un lien qui est fait encore le groupe et le coach Thomas Tuchel. Là, le fait que l’ancien défenseur connaisse certains joueurs depuis longtemps et qu’il maîtrise plusieurs langues est utile. Et avoir un “ancien” au sein du groupe est toujours positif pour transmettre l’histoire et la culture du PSG.

En tout cas, tous les coachs et joueurs ont toujours dit du bien de Camara, c’est sans doute qu’il est bien dans ce rôle. Et on n’est pas pressé de le voir partir, même si on comprend l’envie d’être le coach un jour. Reste à voir quand et où ce sera.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club