Adversaires

Casanova : «Sans aucun complexe»

Publie le 12/01/2012 a 20:30



  • L’entraîneur toulousain apparait assez satisfait de ce que réalise son équipe jusqu’à présent (7ème en Ligue1) et prend plutôt le match face au PSG comme un bonus, tout en ayant la volonté de faire la meilleure impression possible. « On y va pour faire le meilleur match et leur poser le maximum de problèmes. On n’a pas à avoir d’appréhensions. On a fait une bonne première partie de saison, c’est un match de gala. Pratiquement le résultat est secondaire. Comme lorsqu’on va défier l’OM, Lyon ou Lille, il faut être à la hauteur et montrer que si on est à cette position, on l’a méritée. On va affronter une équipe sous le feu des projecteurs, qui a un gros potentiel financier avec beaucoup d’ambition, et avec un entraîneur très renommé. Après un match peut tourner à l’avantage de l’équipe présumée la plus faible, les matches de Coupe de France nous le démontrent. On y va sans aucun complexe

    Contre toute attente, le technicien du TFC semble totalement satisfait par la direction prise par le PSG cette saison à grands renforts de fonds étrangers. Il estime que cela ne peut faire que du bien à la Ligue 1 et espère que les autres gros du championnat se mettront à niveau. « C’est important pour le football français. On ne va pas s’en plaindre. Cela met de la lumière sur notre championnat, le valorise. Cela va obliger beaucoup d’équipes, Marseille, Lyon et Lille, à se mettre au niveau. Auparavant, cela se jouait entre deux, trois équipes. Là, Paris a pris un certain avantage à la trêve, par le recrutement qu’ils ont pu faire, celui qu’ils risquent de faire et l’entraîneur qu’ils ont. On n’a jamais autant parlé à l’étranger du championnat français. Paris va devenir une très grande cylindrée européenne. Sur la première saison, l’argent ne fait pas tout non plus. Je suis content que Paris grandisse, se renforce mais il y a des équipes avec petits moyens, Montpellier, Rennes, Lille et pourquoi pas nous, qui sont là pour leur poser des problèmes.»

    Pour autant, il indique à l’AFP qu’il ne rêverait pas de disposer de tels moyens car pour lui, il y a d’autres facteurs plus importants pour réussir dans le football. « En football, tout ne s’achète pas. Il y a des choses très importantes : le travail, la sueur, la mentalité, le collectif. Après, la qualité individuelle règle pas mal de problèmes, on l’a vu au match aller contre eux, mais j’aime beaucoup le jeu collectif.»

    Enfin, comme pour l’entraineur de Locminé le weekend dernier et pour tous les coachs des futurs adversaires parisiens, on lui pose la question de la confrontation avec le mythe qu’est Ancelotti. « Si le football n’était dépendant que des bancs de touche et des deux entraîneurs, ce serait trop facile. Moi, je pense avant tout collectivement. A aucun moment, je vais me mesurer à un entraîneur qui a vraiment prouvé beaucoup de choses, a un très grand palmarès et est un très grand entraîneur. Ce qui m’intéresse c’est ce que mes joueurs vont être capable de faire.»

    Publie le 12/01/2012 a 20:30

    Casanova : «Sans aucun complexe»

    L’entraîneur toulousain apparait assez satisfait de ce que réalise son équipe jusqu’à présent (7ème en Ligue1) et prend plutôt le match face au PSG comme un bonus, tout en ayant la volonté de faire la meilleure impression possible. « On y va pour faire le meilleur match et leur poser le maximum de problèmes. On n’a pas à avoir d’appréhensions. On a fait une bonne première partie de saison, c’est un match de gala. Pratiquement le résultat est secondaire. Comme lorsqu’on va défier l’OM, Lyon ou Lille, il faut être à la hauteur et montrer que si on est à cette position, on l’a méritée. On va affronter une équipe sous le feu des projecteurs, qui a un gros potentiel financier avec beaucoup d’ambition, et avec un entraîneur très renommé. Après un match peut tourner à l’avantage de l’équipe présumée la plus faible, les matches de Coupe de France nous le démontrent. On y va sans aucun complexe

    Contre toute attente, le technicien du TFC semble totalement satisfait par la direction prise par le PSG cette saison à grands renforts de fonds étrangers. Il estime que cela ne peut faire que du bien à la Ligue 1 et espère que les autres gros du championnat se mettront à niveau. « C’est important pour le football français. On ne va pas s’en plaindre. Cela met de la lumière sur notre championnat, le valorise. Cela va obliger beaucoup d’équipes, Marseille, Lyon et Lille, à se mettre au niveau. Auparavant, cela se jouait entre deux, trois équipes. Là, Paris a pris un certain avantage à la trêve, par le recrutement qu’ils ont pu faire, celui qu’ils risquent de faire et l’entraîneur qu’ils ont. On n’a jamais autant parlé à l’étranger du championnat français. Paris va devenir une très grande cylindrée européenne. Sur la première saison, l’argent ne fait pas tout non plus. Je suis content que Paris grandisse, se renforce mais il y a des équipes avec petits moyens, Montpellier, Rennes, Lille et pourquoi pas nous, qui sont là pour leur poser des problèmes.»

    Pour autant, il indique à l’AFP qu’il ne rêverait pas de disposer de tels moyens car pour lui, il y a d’autres facteurs plus importants pour réussir dans le football. « En football, tout ne s’achète pas. Il y a des choses très importantes : le travail, la sueur, la mentalité, le collectif. Après, la qualité individuelle règle pas mal de problèmes, on l’a vu au match aller contre eux, mais j’aime beaucoup le jeu collectif.»

    Enfin, comme pour l’entraineur de Locminé le weekend dernier et pour tous les coachs des futurs adversaires parisiens, on lui pose la question de la confrontation avec le mythe qu’est Ancelotti. « Si le football n’était dépendant que des bancs de touche et des deux entraîneurs, ce serait trop facile. Moi, je pense avant tout collectivement. A aucun moment, je vais me mesurer à un entraîneur qui a vraiment prouvé beaucoup de choses, a un très grand palmarès et est un très grand entraîneur. Ce qui m’intéresse c’est ce que mes joueurs vont être capable de faire.»




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Il a raison sur tout les points…

    • Forza PSG

      Infos AL JAZIRA !!!!!!!!!! le prince veut Benzema et selon certaine sources espagnol le Réal qui a besoin de liquidités a cause de son déficit énorme ne serait pas contre si le tarif ce rapproche des 40 millions mais Mourhino a dit pas avant cet été.

      • Forza PSG

        voilà comment on crée une rumeur à la con (même si le prince a réellement parlé de son intérêt pour Benz) imaginez ça sortit par un journaleux qui veut vendre du papier et hop des potins digne de voici en plus …
         Attendons les signatures et les présentations officielles ça éviteras de voir fleurir des « équipes type » avec des noms fantômes.

        • Forza PSG

          pourquoi j’ai mis ces coms sur l’article concernant Casanova et Toulouse moi ??? je voulais le mêtre sur l’article « Bastos dément pour Maicon » lol j’ai dû fumer un truc pas clair

      • Justme

        Là où l’alignement d’argent ne leur pose pas de problème c’est pour Kaka mais le joueur ne veut pas venir apparemment.

      • Benzema ne bougera pas , parlons plutot de Pato ou damio.
        ça sert à rien de fantasmer sur un titulaire du Real,la manne financiére du real est intarissable .

    • Ventrebleu et rouge

      hééééé casanova!!!!!  un match de coupe n est pas le meme en championnat!!! pfffff  faut il te le rappeller le match aller??? lol

    • BOURN

      on a trois bn gardien maintnant sa remonte a quand sa????????????

    • bymuss93

      Lucide Casanova…Il a pas oublié le matche aller où à la mi-temps il pensait faire le coup du siècle et boom quelques arabesques de Pastore plus tard et il revient sur terre !! Depuis il a gardé ce pragmatisme !!! c’est bien Alain….enfin un entraîneur qui fait preuve d’effort !!! 

    • Vavax945

      L’international brésilien Leandro Damião pourrait rapidement faire ses valises pour rejoindre le Paris Saint-Germain. Infosport affirme ce soir que le PSG aurait déjà obtenu l’accord de principe de Leandro Damião et serait en passe d’être trouvé avec l’Internacional Porto Alegre. Il y a deux jours, ces mêmes sourcesaffirmaient qu’un accord entre les trois parties était proche.jpense kon aura finalement notre attaquant

      • Arfer

        Pato va signer cet hiver et Damiao cet été.

        • mince c pato alors!!

          pato c cuit ;)

    • stratège

      Ronan Le Crom aurait signé pour 6 mois

      • Arfer

        et Damiao aurait signé un précontrat commencant maintenant ou cet été et Leo aurait dit que ce n’est pas fini pour Pato bref avec toutes ses déclarations,démentis etc je vais devenir ouf!

        • BOURN

          damio aurai signer depui decembre

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Ancelotti La Ligue des Champions sera plus difficile, notamment avec Neymar au PSG

    Ancelotti : « La LDC sera plus difficile », notamment avec Neymar au PSG

    Adversaires

    Carlo Ancelotti, ancien entraîneur du Paris Saint-Germain aujourd’hui au Bayern Munich, a été interrogé en conférence ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Pierre-Antoine Gauberta publié un new post."PSG-Toulouse : Neymar "Je suis content que l'équipe a fait un bon match...""
    2 days ago
    Flavien Casinia publié un new post."Amian "On va essayer de tenir et mettre un but, tout est possible""
    5 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons"

    Féminines – Lair « Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons »

    Actu Féminin

    Patrice Lair, entraîneur de 56 ans de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès de Ouest ...

    Vidéos PSG

    Casanova : «Sans aucun complexe»

    <Adversaires , Club , Ligue 1

    L’entraîneur toulousain apparait assez satisfait de ce que réalise son équipe jusqu’à présent (7ème en Ligue1) et prend plutôt le match face au PSG comme un bonus, tout en ayant la volonté de faire la meilleure impression possible. « On y va pour faire le meilleur match et leur poser le maximum de problèmes. On n’a pas à avoir d’appréhensions. On a fait une bonne première partie de saison, c’est un match de gala. Pratiquement le résultat est secondaire. Comme lorsqu’on va défier l’OM, Lyon ou Lille, il faut être à la hauteur et montrer que si on est à cette position, on l’a méritée. On va affronter une équipe sous le feu des projecteurs, qui a un gros potentiel financier avec beaucoup d’ambition, et avec un entraîneur très renommé. Après un match peut tourner à l’avantage de l’équipe présumée la plus faible, les matches de Coupe de France nous le démontrent. On y va sans aucun complexe

    Contre toute attente, le technicien du TFC semble totalement satisfait par la direction prise par le PSG cette saison à grands renforts de fonds étrangers. Il estime que cela ne peut faire que du bien à la Ligue 1 et espère que les autres gros du championnat se mettront à niveau. « C’est important pour le football français. On ne va pas s’en plaindre. Cela met de la lumière sur notre championnat, le valorise. Cela va obliger beaucoup d’équipes, Marseille, Lyon et Lille, à se mettre au niveau. Auparavant, cela se jouait entre deux, trois équipes. Là, Paris a pris un certain avantage à la trêve, par le recrutement qu’ils ont pu faire, celui qu’ils risquent de faire et l’entraîneur qu’ils ont. On n’a jamais autant parlé à l’étranger du championnat français. Paris va devenir une très grande cylindrée européenne. Sur la première saison, l’argent ne fait pas tout non plus. Je suis content que Paris grandisse, se renforce mais il y a des équipes avec petits moyens, Montpellier, Rennes, Lille et pourquoi pas nous, qui sont là pour leur poser des problèmes.»

    Pour autant, il indique à l’AFP qu’il ne rêverait pas de disposer de tels moyens car pour lui, il y a d’autres facteurs plus importants pour réussir dans le football. « En football, tout ne s’achète pas. Il y a des choses très importantes : le travail, la sueur, la mentalité, le collectif. Après, la qualité individuelle règle pas mal de problèmes, on l’a vu au match aller contre eux, mais j’aime beaucoup le jeu collectif.»

    Enfin, comme pour l’entraineur de Locminé le weekend dernier et pour tous les coachs des futurs adversaires parisiens, on lui pose la question de la confrontation avec le mythe qu’est Ancelotti. « Si le football n’était dépendant que des bancs de touche et des deux entraîneurs, ce serait trop facile. Moi, je pense avant tout collectivement. A aucun moment, je vais me mesurer à un entraîneur qui a vraiment prouvé beaucoup de choses, a un très grand palmarès et est un très grand entraîneur. Ce qui m’intéresse c’est ce que mes joueurs vont être capable de faire.»

    By
    @
    OTER ?>