Club

Cavani « Ce qui compte, c’est l’objectif du groupe…Si certains ne le sentent pas, c’est leur affaire »

Cavani Ce qui compte, c’est l’objectif du groupe...Si certains ne le sentent pas, c'est leur affaire
Publie le 02/01/2018 a 10:45



  • Edinson Cavani, buteur de 30 ans du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès du média uruguayen Ovacion. Il a notamment été interrogé sur sa façon d’abord l’année 2018 et les rumeurs de tensions au sein du vestiaire parisien.

    « Ce que j’essaie de faire, c’est de me concentrer sur mon club, c’est d’être bon dans les compétitions que je joue avec le PSG. C’est ainsi que je trouverai une régularité profitable pour l’équipe nationale. 

    Les choses du terrain ou du vestiaire ont été amplifiées’

    S’il y a eu un souci avec Neymar ? On crée, on invente des histoires qui n’existent pas. Ce qui compte, c’est l’objectif du groupe. Nous devons travailler et jouer afin d’atteindre les objectifs du club. Celui qui est dans cette approche, tout se passera bien pour lui. Si certains ne le sentent pas ou pensent autrement, c’est leur affaire.

    Avec Neymar, il n’y a rien eu de spécial. Les choses du terrain ou du vestiaire ont été amplifiées. Or ces choses doivent rester là où elles sont parce que le football est comme ça. », propos relayés par Canal Supporters.

    Pour Cavani, les choses ont l’air assez simples. Il ne veut penser qu’à travailler le mieux possible pour son club et l’équipe nationale. Il attend la même chose de ses coéquipiers, afin que l’équipe puisse remporter des titres et donc remplir ses objectifs. Il ne veut pas se compliquer la vie avec d’autres idées ou réflexions.

    De quoi penser que le Matador ne pose pas le moindre soucis dans le vestiaire et qu’il n’en cherche pas. Il espère simplement que toute l’équipe pousse dans le même sens. Ce qui n’empêche pas des joueurs d’avoir des objectifs individuels, mais ils doivent aller avec le collectif. On peut imaginer qu’il a fallu des mises au point et des discussions, mais les rumeurs de tensions et problèmes ont sans aucun doute exagéré la gravité des désaccords. Il est logique qu’un temps d’adaptation soit nécessaire. Maintenant, on peut penser que les joueurs commencent à se connaître et que tout est en place pour bien travailler et faire une grande seconde partie de saison.

    Publie le 02/01/2018 a 10:45

    Cavani « Ce qui compte, c’est l’objectif du groupe…Si certains ne le sentent pas, c’est leur affaire »

    Edinson Cavani, buteur de 30 ans du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès du média uruguayen Ovacion. Il a notamment été interrogé sur sa façon d’abord l’année 2018 et les rumeurs de tensions au sein du vestiaire parisien.

    « Ce que j’essaie de faire, c’est de me concentrer sur mon club, c’est d’être bon dans les compétitions que je joue avec le PSG. C’est ainsi que je trouverai une régularité profitable pour l’équipe nationale. 

    Les choses du terrain ou du vestiaire ont été amplifiées’

    S’il y a eu un souci avec Neymar ? On crée, on invente des histoires qui n’existent pas. Ce qui compte, c’est l’objectif du groupe. Nous devons travailler et jouer afin d’atteindre les objectifs du club. Celui qui est dans cette approche, tout se passera bien pour lui. Si certains ne le sentent pas ou pensent autrement, c’est leur affaire.

    Avec Neymar, il n’y a rien eu de spécial. Les choses du terrain ou du vestiaire ont été amplifiées. Or ces choses doivent rester là où elles sont parce que le football est comme ça. », propos relayés par Canal Supporters.

    Pour Cavani, les choses ont l’air assez simples. Il ne veut penser qu’à travailler le mieux possible pour son club et l’équipe nationale. Il attend la même chose de ses coéquipiers, afin que l’équipe puisse remporter des titres et donc remplir ses objectifs. Il ne veut pas se compliquer la vie avec d’autres idées ou réflexions.

    De quoi penser que le Matador ne pose pas le moindre soucis dans le vestiaire et qu’il n’en cherche pas. Il espère simplement que toute l’équipe pousse dans le même sens. Ce qui n’empêche pas des joueurs d’avoir des objectifs individuels, mais ils doivent aller avec le collectif. On peut imaginer qu’il a fallu des mises au point et des discussions, mais les rumeurs de tensions et problèmes ont sans aucun doute exagéré la gravité des désaccords. Il est logique qu’un temps d’adaptation soit nécessaire. Maintenant, on peut penser que les joueurs commencent à se connaître et que tout est en place pour bien travailler et faire une grande seconde partie de saison.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Calderón "On ne fait que fâcher le gardien de but et le buteur"

    LDC – Calderón « On ne fait que fâcher le gardien de but et le buteur »

    LDC

    Selon la presse espagnole, le Real Madrid pourrait échanger sa star Cristiano Ronaldo avec celle du ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa mis à jour un post"Mario Yepes "Pour moi ce serait un honneur d'entraîner le PSG""
    24 hours ago
    Erwin Kouassia publié un new post."FC Nantes/PSG - Rongier "C'est compliqué de leur prendre le ballon""
    2 days ago

    Actualité Féminine

    Katoto proche d'une prolongation de 4 ans au PSG, annonce Loïc Tanzi

    Katoto proche d’une prolongation de 4 ans au PSG, annonce Loïc Tanzi

    Actu Féminin

    Marie-Antoinette Katoto, attaquante de 19 ans du Paris Saint-Germain, fait partie des grands espoirs à son ...

    Vidéos PSG

    Cavani « Ce qui compte, c’est l’objectif du groupe…Si certains ne le sentent pas, c’est leur affaire »

    Cavani Ce qui compte, c’est l’objectif du groupe...Si certains ne le sentent pas, c'est leur affaire <Club , Une

    Edinson Cavani, buteur de 30 ans du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès du média uruguayen Ovacion. Il a notamment été interrogé sur sa façon d’abord l’année 2018 et les rumeurs de tensions au sein du vestiaire parisien.

    « Ce que j’essaie de faire, c’est de me concentrer sur mon club, c’est d’être bon dans les compétitions que je joue avec le PSG. C’est ainsi que je trouverai une régularité profitable pour l’équipe nationale. 

    Les choses du terrain ou du vestiaire ont été amplifiées’

    S’il y a eu un souci avec Neymar ? On crée, on invente des histoires qui n’existent pas. Ce qui compte, c’est l’objectif du groupe. Nous devons travailler et jouer afin d’atteindre les objectifs du club. Celui qui est dans cette approche, tout se passera bien pour lui. Si certains ne le sentent pas ou pensent autrement, c’est leur affaire.

    Avec Neymar, il n’y a rien eu de spécial. Les choses du terrain ou du vestiaire ont été amplifiées. Or ces choses doivent rester là où elles sont parce que le football est comme ça. », propos relayés par Canal Supporters.

    Pour Cavani, les choses ont l’air assez simples. Il ne veut penser qu’à travailler le mieux possible pour son club et l’équipe nationale. Il attend la même chose de ses coéquipiers, afin que l’équipe puisse remporter des titres et donc remplir ses objectifs. Il ne veut pas se compliquer la vie avec d’autres idées ou réflexions.

    De quoi penser que le Matador ne pose pas le moindre soucis dans le vestiaire et qu’il n’en cherche pas. Il espère simplement que toute l’équipe pousse dans le même sens. Ce qui n’empêche pas des joueurs d’avoir des objectifs individuels, mais ils doivent aller avec le collectif. On peut imaginer qu’il a fallu des mises au point et des discussions, mais les rumeurs de tensions et problèmes ont sans aucun doute exagéré la gravité des désaccords. Il est logique qu’un temps d’adaptation soit nécessaire. Maintenant, on peut penser que les joueurs commencent à se connaître et que tout est en place pour bien travailler et faire une grande seconde partie de saison.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>